WRC : ULTIME SORTIE AU RALLYE DE GRANDE BRETAGNE

Traditionnellement, le Rallye de Grande Bretagne longtemps mondialement connu, sous l’appellation de  RAC, sert de clôture au Championnat du monde des Rallyes.

Mais cette année, l’épreuve anglaise aura un gout tout particulier puisque cette manche disputée sur les routes du pays de Galles va en effet refermer ce dimanche l’ère des voitures WRC à moteur 2.0 litres turbo.

Et pour cet ultime rendez-vous avec ‘’ l’histoire’’ celui qui détient absolument TOUS les records de la discipline et qui vient d’empocher tout récemment chez lui en Alsace lors du Rallye de France, un septième titre mondial, Sébastien Loeb y roulera pour obtenir un triplé de prestige !

L’homme fort du WRC, fer de lance de l’impressionante armada Citroën, y ayant déjà triomphé à deux reprises et il cherchera certainement à conclure en beauté cette éré des bolides WRC
Mais le leader de l’équipe Citroën devra pour ce faire repousser la meute des prétendants à au titre de Vice-champion puisqu’ils sont encore … trois à viser la place de dauphin !

A commencer par son compatriote – grosse révélation de la saison 2010 – l’autre Seb, Sébastien Ogier. Lequel occupe à la veille de cette dernière course du calendrier cette position de second au classement provisoire.

Mais afin de tenter de conserver ce rang, le Gapençais qui s’était révélé en 2009 en remportant le prestigieux Rallye Monte Carlo au volant d’une Peugeot 207 S 2000devra repousser les attaques du Finlandais de Ford, Jari Matti  Latvala et celle aussi de l’expérimenté pilote Norvégien Peter Solberg.

Lequel au volant d’une Citroën C4 ‘’ privée ‘’ a réalisé des merveilles tout au long de la saison.

Et celui qui précède sur les tablettes mondiales Loeb, ayant été couronné Champion du monde en 2003, lorgne à Cardiff, cette  place de numéro 2 mondial 2010.

Ils seront donc en tout six pilotes de grand talent,  quatre au volant des sublimes Citroën C4 (Loeb – Ogier – Sordo – Solberg) et deux dans le baquet des non moins performantes Ford Focus, à vouloir absolument gagner dimanche ce Rallye de Grande-Bretagne.

A la fois pour le prestige, désirant achever l’ère WRC sur un succès. Mais aussi bien sur également pour l’honneur de terminer la saison victorieusement, les deux titres mondiaux 2010 étant déjà attribués et à Loeb et à sa formation, la marque aux Chevrons

Bien sur comme il l’a – on l’a dit – déjà remporté par deux fois, pour cette treizième et ultime manche du WRC 2010, Sébastien Loeb et sa C4  s’y présente fort logiquement  en grandissime favori.

L’Alsacien reste sur deux victoires d’affilée à Cardiff et assuré du titre, sur que le natif d’Haguenau sera de nouveau encore l’homme à battre comme lors de chaque Rallye. D’ailleurs il ne s’en cache pas, lui qui pourrait glaner une soixante deuxième victoire:

« Si je me sens bien et que les conditions s’y prêtent, je ne vois pas pourquoi je ne viserais pas une troisième victoire ».

Autre sujet de motivation, l’homme qui a signé plus de 90% des victoires de Citroën en WRC, depuis dix ans, voudra clôturer en beauté, par une 36e victoire en 56 rallyes disputés depuis 2007, la fabuleuse carrière de la C4 WRC, avant l’arrivée en 2011 de la nouvelle DS3 face aux Fiesta et autres Mini Countryman.

Dans la même catégorie poids lourds, Mikko Hirvonen (Ford Focus), vainqueur à Cardiff en 2007 et vice-champion du monde 2009, voudra se racheter d’une année 2010 désastreuse et boucler par une 45e victoire la longue carrière de la Focus WRC, une série entamée par feu Colin McRae au Safari Rally de 1999.

FEROCE BATAILLE POUR LA PLACE DE VICE CHAMPION

Loeb intouchable sauf pépins divers toujours possible en sports mécaniques la bataille s’annonce féroce derrière lui !

Ils sont réellement deux candidats à la place de dauphin, Sébastien Ogier (Citroën C4) et Jari-Matti Latvala (Ford Focus),
Seb ‘’ Junior ‘’ alias Ogier, formidable révélation 2010 avec ses deux victoires obtenues d’abord au Portugal puis au Japon, totalise avant de s’élancer onze points d’avance sur Jari-Matti Latvala.

Avance importante mais…

Mais le Finlandais adore le RAC et après avoir vécu l’enfer en 2009 accumulant les bourdes, bévues et autres bétises, s’est sérieusement racheter cette saison.

Au point de surclasser son équipier, Mikko Hirvonen, pourtant Vice-champion du monde en titre !!!

Et ce, pour la plus grande joie de son patron, l’ancien pilote Malcolm Wilson qui a toujours cru en lui et en ses énormes possibilités.Bien lui en a pris.

Au cours de la campagne 2010, Jari Matti lui a prouvé et démontré qu’il avait eu raison, de le conserver chez Ford et de l’assurer de son soutien et de sa confiance.

La preuve, le voilà Latvala, en lutte tout simplement pour la seconde place mondiale !!! 

Néanmoins, ce duel sera arbitré par l’incroyable Petter Solberg. Auteur avec sa C4 ‘’ privée ‘’ de sept podiums, au beau milieu de la meute des six voitures ‘’ usine’’  de chez Citroën et Ford, le Norvégien a effectué un inattendu mais  »o » combien sympathique et apprécié retour au premier plan.

Certes Peter n’a pas triomphé mais il s’en est parfois fallu d’un… rien !

Toujours aussi brillant, toujours aussi fort, le Norvégien rêve de regagner ce Rallye de Grande Bretagne ou il s’était, rappelons-le, imposé en … 2005 !!!

Enfin comment ne pas évoquer non plus le très rapide Espagnol, Dani Sordo, pour qui ce RAC est en principe – sauf retournement de situation mais peu probable – la dernière sortie avec la firme Citroën.

Couronné Champion du monde Junior WRC en 2005, au volant d’une C2, fidèle lieutenant de Seb Loeb depuis 2006, d’abord avec la Xsara puis avec la C4, Dani n’est pourtant incroyablement jamais parvenu à gagner un Rallye.

Mais, il est grimpé à … vingt neuf reprises sur le podium !

Permettant ainsi à Citroën de gagner trois titres de Champion du monde des constructeurs.

Hélas pour lui, fidèle compagnon de route de l’Alsacien, la fulgurante ascension du jeune loup, Sébastien Ogier a eu pour conséquence, de faire glisser parfois Sordo, au sein de la seconde équipe Citroën, l’équipe ‘’ Satellite ‘’ dénommée ‘’ Junior Team.

La formidable révélation au plus haut niveau du Gapençais lui coûte donc sa place chez Citroën.

Toutefois selon certaines indiscrétions, la porte de l’écurie Citroën ne lui est pas définitivement fermée.

Et si d’aventure il venait à triompher à Cardiff, sur que cela jouerait en sa faveur et lui apporterait un plus réel.

Pour l’heure, les observateurs avisés le disent en sérieux pourparlers avec les équipes Ford et Mini…

Christian Colinet
Photos : Teams

WRC

About Author

admin

Leave a Reply