MOTO : ULTIMES REGLAGES A LOSAIL AU QATAR AVANT LES HUIT HEURES DE DOHA

Une journée bien remplie au soleil de Losail pour les concurrents des Huit Heures de Doha, dernière manche du Championnat du monde d’endurance.

Le soleil et la chaleur revenues ont planté le décor de ces 8 heures de Doha, avec une première journée d’essais libres de deux fois deux heures , mais pas pour tous les engagés!

En effet, certains concurrents – dont l’équipe Yart – Championne du Monde en titre, n’ont pu récupérer leurs caisses de fret qu’ après moult conversations téléphoniques tumultueuses.
Inévitables imbroglio de ces épreuves ‘’ Exotiques ‘’

Ces caisses contenant motos et matériels techniques ne sont arrivées qu’en fin de matinées dans le paddock.

 

Vertigineux.

Et, dont 400 pour Freddy Foray, a lui tout seul.

Il faut dire qu’il est le seul pilote de la Suzuki numéro 2, à ne pas connaître ce tracé qui développe tout de même 5,380 Kms. Le SERT, le premier Team à prendre la piste dès 10 heures, a bouclé un total impressionnant car avoisinant tout simplement  les … 1000 kms !!!

De l’avis général, il  apparaît facile au début mais est en définitive, la piste est plutôt technique.

Vincent Philippe (vainqueur de l’édition 2007 avec Matthieu Lagrive) reconnaît même qu’il faut toujours un temps d’adaptation lors du premier jour de roulage.

Les vérifications techniques (pesage, contrôle du bruit…) ont eu lieu à partir de midi et les mécanos du SERT de Dominique Méliand n’ont pas eu le loisir d’apprécier la pause déjeuner car il fut décider de modifier l’angle de chasse de la fourche inversée avant.

Un gros travail qui demande le changement du roulement de la colonne de direction et le T de fourche.

Sylvain Guintoli qui effectuait ses premiers pas en endurance profita de la séance supplémentaire de nuit – décidé par la FIM (Fédération Internationale de Moto) et les organisateurs pour les retardataires et ce afin d’appréhender la conduite particulière qu’engendre la lumière des projecteurs très puissants à haute vitesse.

Il lui fallu aussi trouver un compromis sur la rigidité du châssis avec ses coéquipiers, chose inconnue en catégorie Superbike – ou il roulait cette année –  discipline ou la notion d’équipage fait place à l’individualité.

Le troisième temps, réalisé par Sylvain (2’03″186 ) derrière la BMW  du Team Bmp qui arbore le numéro 99 de Sébastien Gimbert (2’00″) et la Suzuki, numéro 95 du QERT (2’02 » 942) pilotée par Anthony Delhalle , habitué du circuit de Losail pour y avoir remporter le Championnat du Qatar 2009, prouve déjà la compétitivité de la nouvelle recrue du SERT de Dominique Méliand.

Le GMT 94 pointe lui à la 4ème place (2’03″66) avec Matthieu Lagrive, nouveau pilote de Christophe Guyot pour les deux prochaines saisons.

La Kawasaki Bolliger, numéro 8 en tête du Championnat du Monde, pointe à la 6ème place (2’05.24) mais ce chrono pris par le SERT n’est pas officiel car le Team Suisse, avait oublié d’installer le transpondeur.

Un comble pour une équipe qui débarque tout de même du pays de l’horlogerie!

Aujourd’hui Jeudi, aura lieu la dernière séance libre matinale de 10h30 à 12h30  pour tous (enfin!) , qui précèdera les premiers chronos de 14h30 à 16 h20. Une dernière prise de contact de nuit se déroulera de 19 h00 à 20h 30 et clôturera cette journée encore bien remplie.

Ce jeudi matin, les pilotes et managers assistent au briefing obligatoire sous peine de Stop &Go après une nuit bien courte .
Aura t- elle été suffisante pour assimiler le tracé de Losail dans la tête des pilotes novices et pour dissiper les angoisses dans celles des responsables d’écurie après le suspense du transport du fret aérien ?

Texte et photos : Michel Picard

Moto

About Author

admin

Leave a Reply