1000 KM DE ZHUHAI : SARRAZIN OFFRE UNE DERNIERE POLE A LA 908 PEUGEOT

MAINMISE PEUGEOT SUR LA PREMIERE LIGNE EN CHINE

En qualifiant ses deux voitures sur la première ligne à Zhuhaï cet après-midi, l’équipe Peugeot  qui reste sur deux beaux doublés lors des 1000 km de Silverstone d’abord, puis ensuite à l’occasion du Petit Le Mans à Braselton, a affirmé son rang de favori pour décrocher le titre Constructeurs du premier Championnat ILMC (Intercontinental Le Mans Cup).

Grâce au tampon de sécurité de 36 points qu’il a réussi à creuser suite à ces superbes doublés lors de chacune des manches disputées à ce jour, l’écurie Peugeot doit achever ces 1000km en Chine avec au minimum une de ses 908 HDi FAP dimanche après-midi pour coiffer la couronne.

Malgré tout, l’objectif majeur ce dimanche reste la victoire.

Le meilleur chrono de la courte séance qualificative (vingt minutes) consacrées à la grille de départ, samedi après-midi à été l’œuvre de Stéphane Sarrazin au volant de la Peugeot 908 HDi FAP N°2.

L’exploit du Français – déjà trois fois en pole aux 24 Heures du Mans – porte le score de l’équipe à cinq pole positions sur six départs cette saison (Sebring- Spa- Le Mans- Road Atlanta et Zhuhaï).

Sarrazin a profité des conditions plus sèches en début de séance pour signer un chrono de 1’21’’868 lors de son premier tour lancé.

Un peu moins de vingt minutes plus tard, il a terminé l’exercice plus d’une seconde devant son équipier Simon Pagenaud (1’22’’953), et les deux Français ont distancé leurs adversaires pour monopoliser la première ligne de la grille de demain.

Laquelle sera donc 100% Peugeot

Sarrazin et la Peugeot 908 HDi FAP en pole…

La toute première partie de la séance a vu les trajectoires commencer à s’assécher après les fréquentes averses des derniers jours.

Pagenaud fut le premier pilote à prendre la piste à quinze heures sonnantes avant d’enregistrer son meilleur effort lors du deuxième et dernier tour lancé de son premier run.

Chaussé des mêmes pneumatiques mixtes Michelin, Sarrazin a quitté le stand Peugeot un tout petit peu plus tard mais s’est tout de suite montré compétitif en prenant le commandement – définitivement – dès son premier tour lancé…

Malgré quelques derniers espoirs de pouvoir profiter d’une fenêtre plus claire avant la fin de la séance, le retour de la pluie à plus ou moins figé l’ordre, laissant le duo Peugeot en haut du classement définitif devant leurs principaux adversaires dont les deux Audo ‘’ officielles’’.

Celle de Tom Kristensen (1’23 »152) devançant la seconde R15+ de Dindo Capello (1’24 »589)

Visiblement ravi et satisfait d’offrir à la 908, une ultime pole, ce modèle rejoignant l’an prochain le musée Peugeot à Sochaux-Montbéliard – laissant dorénavant place à la future 90X -, Stéphane Sarrazin, racontait :

« La 908 dispute sa toute dernière course ce week-end à Zhuhai. Alors, en tant que seul des quatre pilotes de l’équipe présent  en Chine, à avoir été là, dès le début du projet, je ne pouvais pas finir l’histoire sans faire la pole aujourd’hui. »

Et il enchaine:

Je ne voyais absolument pas les choses autrement. Le moment idéal pour signer un tour rapide était en tout début de séance, avant le retour de la pluie et j’ai réussi à prendre la tête dès mon premier tour lancé. Le fenêtre était très courte mais j’ai bénéficié d’un tour clair et je n’ai pas commis la moindre erreur. »

De son côté, Simon Pagenaud, second temps et qui s’élancera en première ligne poursuivait :

 « Félicitations à Stéphane. Il a commencé à bruiner à nouveau vers la fin de mon premier tour lancé et je me suis demandé si je n’allais pas avoir la chance d’être le seul à passer plus ou moins entre les gouttes ! Malheureusement, cela ne s’est pas passé comme ça. C’est certain, j’aurais préféré partir en pole demain, mais notre doublé cet après-midi est un très beau résultat pour l’équipe. Nous avons monopolisé la première ligne, et nous sommes par conséquent en position de force. C’est parfait. »

Conditions complexes

Si les experts prévoient le retour du soleil et du beau temps avant la course, la région de Zhuhaï (province de Guangdong) sur la côte sud-est de la Chine a surtout connu un temps effroyable depuis l’arrivée des équipes, ce qui a eu pour effet de compliquer leurs derniers préparatifs pour ce circuit que le monde de l’endurance visite pour la toute première fois.

Conditions qui faisaient dire à Bruno Famin :

« Il était important de réaliser une belle performance en qualifs ici à Zhuhai car la piste est relativement étroite et composée essentiellement de courtes lignes droites. Elle n’offre donc que très peu d’opportunités de dépassement, »

Et le Directeur Technique de Peugeot Sport, d’ajouter :

« Dès lors, étant donné les conditions changeantes de cet après-midi, il fallait s’assurer d’être sur la piste au bon moment et chaussés des bons pneus. Nous ne connaissions pas ce circuit et nous avions beaucoup de choses à apprendre. Malheureusement, la pluie à très largement perturbé notre programme. Alors, si la météo s’améliore effectivement demain, il va falloir improviser pour s’en sortir le mieux possible. Cela dit, nos adversaires se trouvent dans exactement la même situation… »

Enfin, Olivier Quesnel le Directeur de Peugeot Sport concluait :

«  S’octroyer la pole position à Zhuhaï était un objectif essentiel. C’est un gain important au départ sur ce circuit sinueux où les pilotes risquent en effet d’avoir des soucis pour dépasser. D’autre part, s’élancer depuis la première ligne avec nos deux voitures est un bonus énorme en termes de promotion de la marque dans ce marché ô combien stratégique. Nous sommes qualifiés devant Audi qui bénéficie d’une réputation solide ici en Chine. Notre but demain est de remporter la course et de ce fait le Championnat ILMC afin de démontrer notre technologie, notre exigence. »

Audi a ouvert la saison en triomphant lors des Huit Heures du Castellet, en avril dernier.

Peugeot aimerait bien conclure en beauté une année 2010 ou ses 908 qui quitteront la scène ce dimanche soir, ont tout de même par la suite triomphées aux 1000 km de Spa, aux 1000 km de l’Algarve – avec la voiture confiée à Oreca – aux 1000 km de Silverstone et enfin à Petit Le Mans.

Beau palmarès

On regrettera simplement la lourde défaite enregistré lors des 24 Heures du Mans ou les 908 n’auraient jamais, jamais du perdre, si on n’avait pas ‘’boosté’’ un peu trop les turbos !!! l

Les techniciens de l’équipe de Velizy, ayant un doute sur la performance des Audi après Spa !!!!

Et ce d’autant plus qu’on a visiblement fait un peu preuve d’arrogance alors que les voitures Françaises caracolaient en tête. Il suffisait alors de contrôler la course et non de poursuivre à un rythme… suicidaire !

La Pescarolo de l’équipe nivernaise OAK Racing aux mains de l’équipage Nicolet-Da Rocha-Laffargue, obtient le septième temps (1’32’’936) juste devant la FLM (Formula Le Mans) du Team Suisse Hope Pole Vision et que se partagent Steve Zacchia – Zhang Shan Qi – Jeoffrey Lee et créditée elle de 1’33’’227.

La Saleen de Larbre Competition avec Bornhauser –Groppi et Pedro Lamy apparaît à la douzième place – seconde des GT1 derrière la Lamborghini Murcialago de JLOC  en 1’35’’217

A noter aussi dans cette épreuve, la présence de la très jolie Jaguar.

Régulièrement inscrite dans les courses du Championnat ALMS aux USA, après s’être aventurée en juin dernier aux 24 Heures du Mans, cette GT2 (septième temps de sa catégorie) est de nouveau confiée à l’équipage Paul Gentilozzi – Marc Goossens.

Le meilleur chrono revenant à la Ferrari F430 du Team AF Corse pilotée par le trio Bruni – Vilander – Melo, quatorzième sur la grille.

Franck Montagny s’élancera de la pole-position au volant de la Peugeot 908 HDi FAP N°2 qu’il partage avec Sarrazin, tandis que Sébastien Bourdais – équipier de Pagenaud – s’alignera à côté de son compatriote avec la voiture sœur N°1.

Gilles Gaignault

Photos : Teams

Le classement des essais qualificatifs

1, Peugeot 908 HDi FAP (Stéphane Sarrazin), 1’21’’868

2, Peugeot 908 HDi FAP (Simon Pagenaud), 1’ 22’’953

3, Audi R15 + (Tom Kristensen), 1’23’’152

4, Audi R15 + (Dindo Capello), 1’24’’589

5, Lola-Judd (Jonny Cocker), 1’28’’916

Le départ des 1000km de Zhuhaï sera donné à midi, dimanche (heure locale).

Endurance

About Author

admin

Leave a Reply