La passion de l'automobile
Flash Infos

NASCAR : BOWYER VAINQUEUR A LA PHOTO FINISH !!!

TALLADEGA Harvick-Bowyer

CHAUD-CHAUD, DEVANT  !!!!

Il aura fallu plusieurs minutes aux officiels de la NASCAR pour décider qui de Bowyer ou de Harvick était en tête lorsque le drapeau jaune fut abaissé dans le dernier tour !
 
Bowyer a finalement été crédité de la victoire devant son coéquipier. Harvick faisait quand même la bonne opération au classement général en recollant à Johnson et Hamlin, tous deux classés dans le Top 10.

Le deuxième rendez-vous de Talladega marquait aussi le dernier passage de la Sprint Cup Series sur les circuits à plaques de restriction cette saison.

Juan-Pablo Montoya partait de la pole position mais difficile de résumer les 130 premiers tours (sur 188) tant les dépassements étaient nombreux. Au total, 26 pilotes se relayaient en tête durant les 3h20 de course pour un total de 85 changements de leader !!!

C’est dire…
 
Les records établis lors de la manche de printemps n’étaient pas battus mais on en approchait tellement qu’on ne pouvait bouder son plaisir.

Hamlin perd contact

Sous les vivas de la foule, Dale Earnhardt Jr menait 24 tours, le record de la course.

Montoya n’était pas en reste non plus, à l’instar de Matt Kenseth, Jeff Burton, David Reutimann et Kyle Busch.

Les prétendants au titre misaient quant à eux sur une autre tactique en créant un deuxième peloton en retrait pour se mettre à l’abri d’un éventuel carambolage.

Ainsi Jimmie Johnson, Denny Hamlin et Kevin Harvick restaient longtemps aux alentours de la vingtième place sans cesser de s’observer.

Ce petit jeu prenait cependant un tour dramatique pour Hamlin qui se faisait brusquement distancer par ses rivaux et se retrouvait tout seul hors de l’aspiration.

Privé de soutien, il perdait rapidement du terrain et le groupe de tête finissait par le rattraper et le mettre à un tour à la moitié de l’épreuve.

Malgré une longue bataille rangée à deux ou trois de front, la course ne connaissait qu’une seule neutralisation sur les 133 premiers tours.

Les choses s’accéléraient cependant avec l’approche du drapeau à damier.
 
Earnhardt Jr et Burton, deux hommes forts de l’épreuve, s’accrochaient et terminaient dans le mur. Un peu plus tard, au milieu du paquet, Clint Bowyer poussait un Marcos Ambrose en perte de vitesse.

L’Australien partait en travers et coupait la route à Harvick qui le percutait à angle droit.

L’aérodynamique étant cruciale sur un superspeedway comme Talladega, le moindre froissement de carrosserie peut causer la perte d’un pilote.

Harvick, en lutte directe pour le titre, passait donc par les stands où ses mécaniciens ne lésinaient pas sur le ruban adhésif, afin de lisser les dégâts.

La charge héroïque

Les quelques drapeaux jaunes tardifs profitaient à Hamlin qui revenait dans le tour. En duo avec son coéquipier Kyle Busch, ils se collaient alors l’un à l’autre pour remonter et prendre la première place.

A 16 tours de la fin de course, Jimmie Johnson et Jeff Gordon faisaient de même mais ce dernier connaissait des problèmes moteur et laissait la Chevrolet n° 48 se débrouiller seule.

Contre toute attente, une autre remontée fantastique avait lieu, celle de Bowyer et Harvick dans leurs voitures rafistolées, respectivement poussés par une autre paire de coéquipiers : Martin Truex Jr et David Reutimann.

Les quatre hommes prenaient le commandement et entamaient l’ultime tour en formation serrée.

A ce moment, un carambolage envoyait la Ford d’A.J. Allmendinger en tonneaux.

Le dernier drapeau jaune tombait et gelait les positions mais il fallait attendre plusieurs minutes pour que les officiels déterminent qui de Bowyer ou Harvick était en tête à ce point précis.

Bowyer était finalement déclaré vainqueur devant Harvick, Montoya, Reutimann, Logano, Truex Jr, Johnson, Gordon et Hamlin.

Clint Bowyer remporté ainsi sa quatrième victoire en 178 départs en NASCAR Sprint Cup Series. Il s’agit de sa seconde victoire et de son dix-septième Top10 en 2010.

Clint Bowyer est aussi également le premier pilote à avoir remporté deux courses durant ce Chase, puisqu’il s’était imposé au New Hampshire en septembre.

Ce succès est le onzième du Team Richard Childress Racing  à Talladega ! Victoire qui fait de cette écurie la plus victorieuse sur cet ovale.

Enfin, sur dix courses disputées à Talladega, Clint Bowyer  totalise une victoire et quatre Top 10.

Au Championnat, Harvick faisait tout de même la bonne opération en réduisant son retard de 62 à 38 points sur Johnson qui conserve la tête.

Hamlin conserve sa seconde place à 14 points du leader. Il ne reste que trois épreuves et le ‘’Chase’’ s’annonce plus serré que jamais entre ces trois hommes.

Renaud Lacroix

Photos : NASCAR

Leave a Reply