F1 : COUP DOUBLE POUR ALONSO ET FERRARI AU GRAND PRIX DE COREE !!!

 

En triomphant ce dimanche sous la pluie, Fernando Alonso au volant de sa Ferrari a non seulement  remporté le tout premier Grand Prix de Corée du Sud mais il en profite également pour s’emparer du commandement du Championnat du monde.

Certes, l’ancien double Champion du monde avec l’équipe Renault a bénéficié et profité des abandons des deux Red Bull-Renault pour devenir encore un peu plus l’un des candidats à l’obtention de la couronne mondiale le 14 novembre prochain lors de l’ultime et dix neuvième manche de l’exercice 2010.

En tout cas en précédant ce dimanche à Yeogam, Lewis Hamilton et son équipier Felipe Massa, Alonso a fait un grand pas vers un troisième titre suprême.

L’Espagnol est incroyablement le nouveau leader du championnat.

 


Pour un baptême cette course Coréenne aura en tout cas fait des dégâts parmi les candidats potentiels au titre de Champion du monde 2010

Quelle première !

Ce Grand Prix de Corée du Sud, qui figurait pour la première fois au calendrier de la F1, restera  assurément probablement comme l’un si ce n’est le tournant de la saison.

Tout d’abord  à cause de sa durée :

Pratiquement trois heures !!!!

Du jamais vu en Grand Prix…

Ensuite parce qu’à l’issue de cette épreuve, on assiste à un bouleversement totalement inattendu en tête du Championnat

Grace à cette victoire, Fernando Alonso conjugué au double abandon des deux pilotes des monoplaces Red Bull-Renault, relance complétement le devenir du Championnat

En effet alors qu’il y a encore un bon mois, l’Espagnol  semblait condamné à faire de la figuration, le voila tout simplement  quelques GP plus tard, confortablement installé en tête, totalisant 11 points d’avance sur l’Australien Mark Webber et 21 sur son dauphin à Yeogam, l’ancien Champion du monde, le Britannique Lewis Hamilton.

Au vu de sa fin de saison en trombe, certains et non des moindres parmi les observateurs avertis du milieu de la F1 estiment et considèrent – à juste titre ? – que le pilote de la Scuderia, en pleine confiance, sera surement difficile à battre.

Et qu’il se présente désormais en grandissime favori pour décrocher le titre à Abu Dhabi mi novembre

Mais revenons sur le déroulement de ce GP de Corée du sud.

Initialement prévu pour débuter à 15h00 (heure locale), le Grand Prix n’a au final pas commencé à l’heure prévue.

La faute à la pluie, qui tombait à verse sur la piste de Yeongam depuis samedi soir.

La course fut donc d’abord retardé de 10 minutes par le directeur de course.

Puis il fuit décidé de donner finalement le départ lancé derrière la voiture de sécurité.

Ensuite alors que trois tours tout juste avaient été couvert, le directeur de course Charlie Whitting faisait agiter le drapeau rouge.

Ce dernier et ses accesseurs estimant et considérant que la piste était  vraiment considérée comme dangereuse.

Après plus de 30 minutes d’interruption, les pilotes étaient enfin autorisés à reprendre le départ.

Mais ? derrière… la voiture de sécurité.

Laquelle demeurait en tête  du peloton des vingt quatre monoplaces pendant 15 tours supplémentaires.

Une fois enfin engagés dans la course, Sebastian Vettel  le pole man et Mark Webber son équipier chez Red Bull-Renault, à ses côtés sur la première ligne, s’élançaient en tête

Malheureusement pour lui, le pilote Australien, leader du Championnat , n’allait pas bien loin.

Aprés avoir dérapé et glissé sur un vibreur , il  partait à la faute tout seul, come un grand, ruinant ses chances au Championnat à deux GP du terme de l’actuelle saison.

Entraînant  en outre dans son malheur, l’infortuné pilote Mercedes  Nico Rosberg.

Cette bévue de Webber risque de lui coûter cher, très cher au Championnat.

En tout cas, à ce moment-là, son retrait semblait devoir faire les affaires de son équipier, Vettel, nouveau leader virtuel.

Le déroulement du GP  allait ensuite être une cascade et une avalanche d’abandons, sur une piste mouillée.

Ainsi au fil des tours et alors que la piste commençait à s’assécher,  Trulli, Buemi, Senna, Kovalainen, Petrov et Sutil se retiraient.

Provoquant  pour certains d’entre eux l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

On semblait tout doucement s’acheminer vers la victoire du poleman Sebastian Vettel lorsque, nouveau et second coup de theatre !!!

Alors qu’il restait neuf tours  à couvrir et alors que rien ne devait l’empêcher de remporter ce  premier GP de Corée du sud car tranquillement installé à la première place, Vettel  était d’abord rattrapé puis dépassé par Alonso.

Avant  dans le même tour de s’Immobiliser quelques centaines de mètres plus loin, de la fumée et des flammes s’échappant de la Red Bull-Renault !!!

Déjà frappé de malchance par le retrait de Webber l’équipe Red Bull-Renault buvait le calice jusqu’à la lie…

Grand Prix de Corée perdu et qui sait si par la même occasion de double abandon des monoplaces Autrichiennes ne va pas lui faire perdre le tire mondial ?

Victorieux par contre, le pilote de Ferrari Fernando Alonso voit s’ouvrir toutex grandes les portes d’une troisième couronne supréme

Qui l’eut cru il y a encore quelques semaines ???

Les deux prochains GP, ceux du Brésil le 7 novembre et d’Abu Dhabi huit jours plus tard promettent d’être chauds et âprement disputés.

Mais franchement Alonso semble bien positionné sur l’orbite mondiale

Christian Colinet

Photos: Teams

F1

About Author

admin

Leave a Reply