CARRERA PANAMERICANA : UN RODEO PAS COMME LES AUTRES !!!

La Carrera Panamericana ?

Probablement l’épreuve la plus folle, la plus dingue, la plus extrême, à laquelle ceux qui rêvent de piloter des bolides sur-vitaminés pour rouler à fond la caisse, à tombeau ouvert, peuvent encore s’exprimer et vivre leur REVE au quotidien.

Et ce, une semaine durant sur les routes du Mexique !!

Cette année, pour vivre intensément cette course à nulle autre pareille, cette épreuve de légende et mythique, autonewsinfo a été intégré à l’équipe officielle Mercedes HK.

 

Laquelle a confié ses deux bolides, les fabuleuses et inoubliables Mercedes 300 SL ‘’ papillon’’ à deux équipages Français (Voir article annonce en lien ci dessous):

Tout d’abord, le tandem composé de Pierre de Thoisy associé cette année à Claude Rivard, un amoureux depuis des lustres de cette voiture, avec laquelle il va donc disputer la compétition la plus ‘’ azimutée ‘’ au monde !!!

Le second équipage étant celui du duo que forme depuis des lustres, la paire Philippe Vandromme – Frédéric Vivier.

Deux hommes qui se connaissent parfaitement car ils ont roulés leurs bosses tous deux, côte à côte, dans les courses les plus renommées ouvertes aux passionnés et qui ont noms :

Dakar – Paris Pékin –Transafricaine –Tour Auto –Le Mans Classic- Tour de Corse Historique.

Bref, rien que du lourd…

Mais revenons vite fait à Pierre de Thoisy.

De Thoisy ?

L’homme le plus capé au Mexique. Et assurément, le plus connu car ‘’ El Francese’’ est une star ici, une véritable IDOLE. Une ‘’ Cathédrale ‘’ !!!

Car sept fois victorieux.

Un héros donc en terre Mexicaine ou il a été une fois de plus, une fois encore accueilli à la Schumacher ou à la Loeb, comme un ‘’ Prince ‘’ tant sa notoriété est immense.

Dans les grandes villes comme dans les villages les plus reculés du Yucatan.

Ou les mômes à son passage, scandent en chœur son nom : ‘’Pieeerrre’’

Il est vrai que tout au long du parcours une semaine durant, on se croirait quotidiennement dans le Tour de France. Dans les ascensions renommées comme celles du Tourmalet, de l’Izoard ou bien de l’Alpe d’Huez !!!

Les écoles font toutes relâches. On ferme pour venir admirer la caravane des cent vingt bolides hurlants qui passent en trombe sous les acclamations, que dis-je sous de véritables ‘’ standing ovations ‘’ tout au long des étapes.

Et ce incroyable du départ, même matinal à l’arrivée en soirée.

Nous reparlerons demain  de cette écurie Mercedes dans la suite de notre feuilleton quotidien.

Pour l’heure, poursuivons la présentation de cette Carrera Panamericana. Cette épreuve qui ne ressemble à aucune autre.

Et qui est devenue mondialement connue tant son prestige est colossale.

Tout commence en 1950.

Avec l’achèvement de la section Mexicaine de la route Panaméricaine.

Afin de célébrer dignement cet événement, nait l’idée d’inventer une course longue de 3400 km, à travers le Mexique.

Des accidents en pagaille, ainsi qu’un coût d’organisation élevé, incitent les autorités Mexicaines à mettre un terme à cette aventure hors norme, après cinq années d’existence seulement.

Il faudra attendre et patienter plusieurs décennies avant que renaisse la Carrera.

Ce n’est effectivement qu’en… 1988, qu’un passionné, dénommé Eduardo Léon allait donner un nouveau départ à cette épreuve, en la faisant renaitre sous sa forme  ‘’ Historique ‘’ actuelle.

Depuis année après année, la Carrera Panamericana, n’a cessé de grandir. Et d’attirer au fil des ans, des passionnés venus de tous les pays du monde. Et, parfois de grands noms.

Du milliardaire Américain, patron de Colgate, Bill Shanahan à l’ancien rallyman Finlandais, Harri Rovanpera. Tous deux présents cette année.

D’ailleurs le vainqueur de l’édition 2009 n’était autre qu’un immense ancien champion de Rallye ayant nom Stig Blomqvist  !!!

Du beau monde, donc.

Comme les années précédentes, l’épreuve va être magnifique, dangereuse et épuisante  avec cette année 3000 km à couvrir en sept jours.

Entre Chiapas au sud du pays et Zacatecas au nord.

La ‘’ troupe ‘’  des … estrangers de la Panam en profitera certainement pour visiter des villes superbes comme Oaxaca , Morelia ou encore Tehuacan.

Des lieux sublimes avec tant d’histoire remontant aux civilisations pré colombiennes, Aztèques, Mayas et Toltèques.

D’après les toutes premières impressions des ‘’ P’tits ‘’ nouveaux que forme le couple Vandromme-Vivier sans oublier l’ami Rivard, on peut d’ores et déjà affirmer qu’une seule participation à cette Panaméricaine suffit pour en attraper le ‘’ virus ‘’ !

La ville de Tuxla Guttierez ou sera donné le départ vendredi à l’aube, est située dans l’état du Chiapas, à l’est de San Cristobal de Las Casas.

Depuis le début de la semaine, les participants dont nos Français, arrivent les uns après les autres.

La fièvre commence déjà à envahir sérieusement Tuxla.

Le regroupement des concurrents fait d’ailleurs inévitablement penser aux préparatifs de la Grande Boucle et au pesage aux Jacobins des 24 Heures du Mans, tant l’affluence y est déjà considérable.

On attend notamment un million de personnes sur les routes vendredi pour la première étape…

Gilles Gaignault
Photos : Panamericana – Olivier Thibaud – Gilles Vitry (Photoclassicracing)

Le baptême de l’équipe Mercedes en France

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=6011&Itemid=55

 

 

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply