NASCAR : McMURRAY S’IMPOSE DEVANT LES ‘’ CHASERS ‘’

McMurray a remporté sa troisième victoire de la saison sur l’ovale de Charlotte, en devançant Kyle Busch qui avait pourtant mené la majorité de l’épreuve.

 Johnson termine troisième devant Hamlin et les deux hommes creusent par conséquent l’écart en tête au classement général provisoire.

Après l‘épreuve du ‘’Coca-Cola 600’’ et la course d’exhibition du All-Star, Charlotte accueillait son troisième rendez-vous de l’année pour 334 tours à plus de 300 km/h de moyenne !!!

Jeff Gordon partait depuis la pole position pour la première fois de la saison mais bataillait très vite avec Carl Edwards et Kyle Busch.

Les premières boucles étaient très laborieuses puisque le drapeau jaune sortait trois fois en une trentaine de tours.

Après une touchette de Ryan Newman contre le muret, les ‘’chasers’’ Kurt Busch et Jimmie Johnson partaient successivement à l’équerre et se retrouvaient au fond du paquet.

Johnson, comme à son habitude, ne s’avouait pas vaincu et son chef d’équipe, Chad Knaus, trouvait le moyen de le faire revenir aux avant-postes.
Au 128ème tour, la n° 48 sautait un arrêt aux stands sous régime de neutralisation pour se retrouver dans le Top 5 !

Alors que Jamie McMurray et Kyle Busch se disputaient la tête, il finissait par les mettre tous d’accord quelques 70 tours plus tard, en s’emparant incroyablement  du commandement.
De son côté, son coéquipier Jeff Gordon connaissait des problèmes de batterie qui le contraignaient lui à perdre un tour.

Duel entre Busch et Johnson

Parmi les autres ‘’chasers’’, les performances étaient mitigées.

Suite à son incident en début de course, Kurt Busch ne retrouvait pas le rythme, à l’instar de Tony Stewart, Jeff Burton et Clint Bowyer qui demeuraient presque invisibles aux alentours de la 20ème place.

En revanche, les Ford de la ‘’Roush Fenway Racing’’ se refaisaient une santé, une semaine après le désastre de Fontana.

Ainsi Biffle, Edwards et Kenseth, sans véritablement briller, tenaient fermement dans le ‘’Top 10’’.

Harvick et Hamlin faisaient de même en tentant de minimiser l’écart avec Johnson.

La victoire semblait devoir se décider entre McMurray, Johnson et Kyle Busch qui avait déjà empoché les cinq points de bonus du plus grand nombre de tours menés.

Malheureusement pour lui, il ratait l’ultime ‘’restart’’ à vingt boucles de l’arrivée et se faisait avaler par McMurray à la ré-accélération. Le pilote de la ‘’Earnhardt Ganassi Racing’’ s’envolait irrémédiablement, laissant Busch aux prises avec Johnson pour conserver sa deuxième place dans un duel épique qui durait jusqu’au drapeau à damier.

McMurray s’imposait donc pour la troisième fois de la saison en devançant cinq ‘’chasers’’ :

Busch, Johnson, Hamlin, Biffle et Kenseth, tous classés dans l’ordre.

Johnson conserve bien sûr la tête du Championnat et son avance passe à 41 points sur Hamlin et 77 points sur Harvick, huitième de la course.

Bien que toujours quatrième du général, Jeff Gordon (23ème) est désormais relégué à …156 points.

Même Kyle Busch, qui remonte de quatre positions pour se placer juste derrière, à 177 points, semble toujours hors du coup pour le titre.

Alors que nous en sommes à la moitié du  »Chase » (5 courses disputées sur 10), on peut penser que la couronne se jouera vraisemblablement entre Johnson, Hamlin et Harvick, qui sont finalement les trois hommes qu’on attendait le plus à l’entame de ces play-offs.

Renaud LACROIX
Photos : NASCAR

QUELQUES BELLES BAGNOLES

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply