RALLYE DES PHARAONS : ERIC VIGOUROUX Y REMPORTE LA COUPE DU MONDE DES DEUX ROUES MOTRICES

A l’occasion du Rallye des Pharaons, Eric Vigouroux a remporté la Coupe du monde des deux roues motrices.

Il nous raconte sa semaine Egyptienne. Laquelle avait pourtant trés, trés mal commencé.

« Nous avons débuté le rallye à un rythme soutenu car dés le premier jour, nous étions roue dans roue avec Jean-Louis Schlesser. Mais cela n’allait pas durer car en milieu de spéciale, notre voiture s’envolait sur une marche et finissait en tonneaux au moment ou nous nous décalions pour sortir de la poussière du Buggy Schlesser. Heureusement nous avons pu remettre la voiture sur ses roues grâce à l’aide d’un concurrent et sommes miraculeusement sortis de la spéciale dans le temps imparti sans recevoir de pénalité. »

 

Après une longue nuit de travail, le Trophy-Truck se présentait le lendemain sur la ligne de départ en (presque) parfaite condition.

Eric poursuit:

« Ayant a cœur d’effacer notre mésaventure de la veille, nous sommes partis très concentrés et déterminés pour faire un bon temps, ce qui fut le cas car nous remportons cette deuxième spéciale avec sept minutes d’avance sur Schlesser. »

Les deux autres étapes se sont avérées très difficiles pour le Trophy-Truck et ce en raison de quelques problèmes techniques comme nous l’explique Eric Vigouroux:

« Dans un premier temps, nous avons rencontré une défaillance au niveau du système de dégonflage ayant entraîné deux crevaisons successives, ce qui nous a obligé a terminer la troisième étape au ralenti, n’ayant plus de roues de secours. Le jour suivant, notre boîte de vitesse rendait l’âme en raison de conditions extrêmes. En effet les températures étaient très élevées et le sable était particulièrement mou provoquant une surchauffe du convertisseur de couple. Heureusement nous avons pu continuer à utiliser la deuxième vitesse pour terminer la spéciale a une moyenne de 50Km/h ! Ces deux journées ont été franchement particuliérement  extrémement stressantes car nous étions très proche de l’abandon mais nous avons incroyablement réussi à surmonter toutes nos difficultés dans les temps requis. »

Les deux dernières étapes se sont fort heureusement déroulées  sans encombre sachant que l’objectif pour Eric était d’assurer une place au classement final.

Il poursuit:

« Nous terminons la dernière spéciale à la seconde place malgré un arrêt de quelques minutes pour remettre le Buggy Schlesser sur ses roues car il venait d’effectuer une série de trois tonneaux devant nous. Et en sportifs, nous ne pouvions faire autrement que de l’aider »

Sur que le pére Jean Louis lui doit beaucoup dans sa victoire finale.

Le bilan de ce Rallye des Pharaons est finalement très positif pour Eric car le Trophy-truck termine deuxième de la catégorie deux roues motrices.

Position qui lui assure de scorer de précieux points au classement de la Coupe du monde.

Pour la plus grande joie d’Eric Vigouroux qui conclut:

« Ce bon résultat final nous offre surtout d’arracher assez de points pour remporter la Coupe du Monde 2010 dans cette même classe  des deux roues motrices, avec 23 points contre 20 pour Jean Louis Schlesser, victorieux lui de ces Pharaons.»

Ainsi au final, tout le monde est content.

Désormais, Eric de retour à San Diego en Californie, ou il s’est établi depuis deux ans maintenant, prépare un nouveau programme qu’il dévoilera cet hiver.

Mais on ne le verra pas au départ du prochain Dakar, le 1er janvier à Buenos aires.

Dommage car Eric et son Trophy-truck sont toujours au fil des années, des animateurs permanents des Rallyes-raid

Gilles Gaignault
Photos : Alain Rossignol

 

 

Rallye-Raid

About Author

admin

Leave a Reply