MOTOGP : RETOUR ACCELERE DE PEDROSA OBLIGATOIRE !

 PEDROSA EST DEJA DE RETOUR !!!

Donc, il ya quinze jours, durant la première séance d’essais du GP du Japon, disputée sur la piste de Motegi, le pilote officiel Honda, Dani Pedrosa, deuxième du Championnat du monde et taillant des croupières au leader, Jorge Lorenzo, depuis plusieurs GP, chute avec un diagnostic médical sévère !

Quadruple fracture de la clavicule !!!

Lorenzo va donc cueillir dans les deux GP suivants, son premier titre mondial.

Et l’on apprend en ce début de semaine que Dany Pedrosa sera déjà de retour, dès ce week-end, au GP d’Australie.

Pourquoi si vite ?

Parce qu’il n’a pas le choix.

 

Explication.

 IL Y A LE FEU DERRIERE !

Il se trouve que dans les deux derniers GP, que Pedrosa n’a donc pas couru, un certain… Valentino Rossi, a pris plein de points, en particulier avec une victoire de folie dans le GP de Malaisie, ce dimanche.

Parti onzième, Rossi remonte tout le monde et termine premier. C’est dire la motivation du garçon, le talent n’étant plus à démontrer.
Et le dit Valentino est aujourd’hui revenu troisième du classement général, avec 181 points.

Pedrosa est largement devant, avec 228 points, soit donc 47 points de différence.

Petit rappel : chaque victoire en GP rapporte 25 points. On comprend donc que même si en Australie, Pedrosa ne court pas et Rossi gagne à nouveau, le pilote Honda sera toujours devant.
Mais il restera encore deux GP à courir, au Portugal et à Valence en Espagne.

Et Pedrosa, évidemment encore blessé, sait qu’il ne sera pas à 100% en course. Il ne peut donc prendre le risque de laisser Rossi tout seul au départ de la course australienne.

Il faut qu’il prenne quelques points pour protéger son matelas d’avance.


ET CE N’EST PAS TOUT !

Valentino Rossi lui-même et Randy de Puniet ont aussi fait des chutes graves cette année, avec fractures de la jambe à la clé, et sont revenus dans des délais fort peu…. Médicaux !!!
Alors, une clavicule, même en quatre morceaux ! sauf que l’épaule, en GP de vitesse moto, est un élément qui travaille énormément. Rossi le sait bien, lui qui a pu surmonter la douleur d’une fracture de la jambe encore en cicatrisation mais qui souffre aussi d’une épaule mal en point et en a été très handicapé au point d’imaginer se faire opérer avant la fin de la saison, après le GP d’Australie.

Sauf que… la blessure de Pedrosa lui offre peut-être la possibilité de devenir Vice champion du monde cette année, ce qui à défaut de titre sportif, serait un titre de noblesse.

Mais il y a un, voire même deux empêcheurs de cicatriser peinard sur le créneau du « titre » de Vice champion du monde MotoGP 2010.
Casey Stoner par exemple.

Au compteur, le pilote Ducati – ancien Champion du monde – totalise 180 points. Un de moins que Rossi.

Et l’on a vu à deux reprises, au Japon et en Espagne sur le circuit d’Aragon, qu’il peut lui aussi gagner de façon époustouflante.

Stoner, rappelons-le qui fut tout de même le tout premier pilote à faire gagner une machine européenne, en l’occurence Ducati, en MOTOGP!

Bref, ce pilote menace Rossi au classement général, obligeant « il dottore » à finir la saison, et il menace aussi Pedrosa pour la deuxième place du général en question !

En somme, tout le monde tient tout le monde par la barbichette !

On peut ajouter l’autre pilote Honda dans ce jeu cruel, Dovizioso est, lui à un point derrière Stoner et le week-end dernier en Malaisie, il fait pole et seconde place au finish.

Probablement  moins dangereux que les autres mais ça leur flanque quand même les jetons !  

Et voilà pourquoi Pedrosa avec sa clavicule cassée, Rossi avec une épaule douloureuse, vont devoir vendre chèrement leurs cuirs !
Tous ces garçons ont besoin de marquer, et le plus possible.

Ce qui signifie que même si le titre est officiellement décerné à Lorenzo depuis la Malaisie, les trois derniers GP vont être de la folie !

Jean Louis Bernardelli
Photos : MOTOGP

Rappel des points gagnés en course, pour chaque GP 


Premier : 25 points. Deuxième : 20 points. Troisième : 16 points. Quatrième : 13 points. Cinquième : 11 points. Sixième : 10 points.

Ensuite, c’est un point de moins par place à l’arrivée, le quinzième et dernier “scorer” prenant 1 point.

Moto

About Author

admin

Leave a Reply