DISPARITION DE RENAUD ECALLE

Capitaine de l’Armée de l’Air, Renaud était champion de France, d’Europe et du monde de voltige aérienne. Basé à Salon-de-Provence à l’EVAA (Ecole de voltige de l’Armée de l’Air), ancien pilote de chasse du Normandie- Niemen, c’est un mec formidable qui s’en va.

Au retour d’une démo de voltige à Jonzac (Charentes), rentrant vers Salon aux commandes d’un avion monomoteur dans lequel avait pris place son épouse et ses enfants, Renaud a disparu du côté de Lodève (Cévennes), dans une zone assez isolée qui a obligé les secours à se faire héliporter, après le repérage de l’épave, pour constater hélas que tous les occupants de l’avion, étaient décédés

Il se trouve que je connaissais Renaud.

Sur ce site, nous avons évoqué le projet Big Frog, qui consiste à aller courir les Reno Air Races avec un équipage français.

Il fallait donc entraîner les pilotes de Big Frog au vol bas, Renaud a été un formidable instructeur, acceptant avec volupté de partager ses connaissances du vol extrême, sur la base de Salon, dans le cadre de l’EVAA. C’est à cette occasion, en accompagnant les pilotes de Big Frog, que j’ai fait la connaissance du capitaine Renaud Ecalle.

 

Un type fabuleux. Un enthousiasme absolu, des qualités de pilotage infinies, des capacités humaines phénoménales, une passion incroyablement contagieuse, une gaieté permanente et un sourire que l’on n’oublie pas.

 

Etant l’un des meilleurs pilotes au monde, dans une discipline d’une pureté et d’une élégance totales, il semble impensable qu’il ait pu se tuer dans un accident aérien. Comme toutes les disparitions que nous avons dû subir dans les sports mécaniques, cette disparition est d’abord inacceptable avant d’être inexplicable.

 

Oui, la passion tue. Non, on ne peut pas interdire la passion. Le Capitaine Renaud Ecalle l’a toujours su.

Tous nos amis, tous nos héros disparus, que l’on n’oubliera jamais, l’ont toujours su. Ce qui n’empêche pas les larmes. Ce qui n’empêche pas de détester la mort. Capitaine, au revoir.

 

Jean Louis Bernardelli

Photoclassicracing

L’an dernier, en septembre 2009, Gilles Gaignault avait eu, lui aussi l’occasion de le rencontrer et de partager avec lui quelques moments privilégiés, évoquant leurs passions respectives, à l’invitation de Pierre Emmanuel Taittinger, lors du Week End de l’Excellence Automobile, organisé par Franz Hummel et Gaëlle Arpin, sur le circuit de Reims-Gueux.

Le Champion du monde de voltige avait effectué une formidable démonstration de son fabuleux talent, évoluant de très longues minutes dans le ciel Champenois (voir photos)

Sport

About Author

admin

Leave a Reply