WRC : LOEB FILE DEJA VERS SON SEPTIEME TITRE SUR LES ROUTES D’ALSACE

SEB LOEB EN ROUTE VERS CE SEPTIEME TITRE

Archi favori, coqueluche d’un public fou entièrement acquis à sa cause, Sébastien Loeb a dés la première des huit spéciales au menu de cette première journée vendredi, ravi ses fans!

Le pilote Alsacien sur ses terres et en quête d’un possible septième titre mondial chez lui, n’a pas tardé à brillé et au terme de la première étape a rejoint  le parc fermé largement en tête de ce Rallye de France.


Auteur de cinq  scratchs (ES 1 –ES2 –ES3 –ES4 –ES6) sur les huit prévus, le pilote Citroën  occupe bien sur le commandement de « son épreuve » devançant deux autres pilotes de la firme aux Chevrons, son équipier, l’Espagnol  Dani Sordo, qu’il précède de 22’’7 et la révélation de la saison en WRC, son jeune compatriote, Sébastien Ogier, bon troisième à 25’’6.
 

Particulièrement attendu pour ses tous premiers kilomètres sur son sol natal dans un Rallye d’Alsace inscrit cette année et pour la toute première fois au calendrier du Championnat du monde de la discipline, Sébastien Loeb déjà couronné à six reprises et qui se présentait en leader du WRC devant des dizaines de milliers de fans accourus de toute l’Alsace mais aussi de beaucoup plus loin, a parfaitement assuré son statut de ‘’ Maitre ‘’ absolu, incontesté et incontestable, en survolant ses adversaires à qui il n’a laissé que des miettes :

Trois spéciales (ES 5-ES7-ES8) sur les huit de ce vendredi du classement Pilotes.

Et pour bien montrer qu’il est venu chercher cette huitième couronne mondiale, l’enfant de ‘’Haguenau ‘’ sur les routes de son Alsace natale, a dés les premiers mètres pris les choses en main.

Au terme de l’ES1 (Hohlandsbourg 1), il l’emportait sur les 9,9 km devançant dans l’ordre Ogier de 3’’9, Sordo de 4’’9, Solberg de 6’’2, Latvala de 7’’3, Hirvonen de 11’’3 et Kimi Raikkonnen de 19’’5.

Dans la foulée, il récidivait et survolait les ES2 (Firstplan 1) ES3 (Vallee de Munster 1) et ES 4 (Grand Ballon 1)

Après ces quatre spéciales, il menait largement avec 14’’7 d’avance sur Ogier et 19’’3 sur Petter Solberg.

L’ES5 (Hohlandsbourg 2) revenait à la Ford de Jari Matti Latvala. Suivaient dans l’ordre Sordo à 1’’3, Ogier à 1’’8, Hirvonen à 3’’ et Loeb à 3’’3.

Loeb qui remportait dans la foulée l’ES6 (Firstplan 2) suivi de Sordo à 1’’ et d’Ogier à 3’’5.

Les deux suivantes revenaient à Sordo, ES 7 (Vallee de Munster 2) qui réalisait le scratch devant Loeb à 1’’4 et Ogier à 7’’4 et à Latvala pour l’ES8 (Grand Ballon 2).

Le Finlandais collant 4’’2 à Loeb, 5’’7 à Sordo et 6’’8 à Ogier

Du coup, le Champion Alsacien pointe  tout naturellement largement en tête ce vendredi soir, totalisant  22’’7 d’avance sur Dani Sordo, 25’’6 sur Ogier, 41’’8 sur Latvala, 45’’8 sur Petter Solberg et … INCROYABLE, 1’50 » 8 sur le Vice-champion du monde en titre, le leader de Ford, Mikko Hirvonen. Kimi Raikkonen, est septième mais à 3’27’’4.

Derrière, les écarts sont énormes et considérables. Ainsi, le huitième Fédérico Villagra, pointe à… 5’34’’6 et Matthew  Wilson qui le suit est lui à  5’’58’1

Impressionnant….

Un gouffre !!!

Comme on peut aisément l’imaginer, le ‘’ héros ‘’ de toute l’Alsace qui n’a d’yeux que pour lui, était plutôt content :

« Cela a été une bonne journée. Mais c’était très piégeux avec beaucoup de boue. J’ai donc été prudent en fin de journée. Pour le reste, tout s’est bien déroulé. Je suis content d’en terminer car les conditions étaient vraiment difficiles »

De son côté, celui qui cette année se pose comme son plus sérieux rival, l’autre Seb d’une équipe Citroën au sommet, Sébastien Ogier, expliquait :

«Cela s’est bien passé. Loeb a été le plus rapide comme sur tous les rallyes asphalte. Je crois que la dernière spéciale (ES8), est la pire que j’ai disputée de ma vie ! Il y avait de la boue partout et nous n’avons pas pris le moindre risque. Ce samedi, je vais continuer d’attaquer afin de me battre avec Dani et Petter. »
 

Ce samedi, huit nouvelles spéciales sont au programme de la seconde étape de cette onzième manche du Championnat WRC 2010.

Mais on voit mal qui pourrait stopper l’irrésistible marche en avant de Loeb. Lequel fonce vers ce septième titre mondial qu’il rêve de conquérir devant ses fans,sur ses routes de son enfance

Gilles Gaignault

Photos : Teams

WRC

About Author

admin

Leave a Reply