JEAN PIERRE CHAPEL EST PARTI

 

Dire que je l’ai connu n’est pas très original, vu qu’il connaissait le monde entier…

J’ai eu en revanche le privilège de bosser avec lui, des années durant, sur l’émission ‘’Auto Moto’’.

Pour les potes, c’est Pelcha.

Sa formidable épouse Michèle, sa formidable fille Christine, viennent de nous apprendre qu’il nous a quittés. Une dépêche de l’AFP précise qu’il avait 75 ans, qu’il est décédé d’un cancer, et ça ne s’invente pas, à l’hôpital Cognacq-Jay !!!

Les souvenirs arrivent en pagaille

« A vous Cognacq- Jay… » quand on rendait l’antenne

En fait, Pelcha n’est pas mort.

 

Pourquoi il n’est pas mort ? Parce qu’un soir, partant justement des studios de Cognacq-Jay, le 16 juillet 1969, il ya eu le fameux « Houston, Houston » que l’on prononce « Youstone », parce que cette année là, on allait sur la lune, parce que cette année là, Jean Pierre a fait rêver toute la France, avec les tous premiers pas d’un homme sur le sol lunaire : Neil Amstrong

 

Il y a eu aussi, en 1970, un Jean Pierre Chapel présentateur du fameux 20 heures de TF1.

Eh oui !

Les présentateurs du 20 heures, ça s’oublie vite…

Pas les créateurs de légende.

Comme nous l’avait un jour soufflé une autre figure aujourd’hui disparu : Yves Mourousi
En 1975, son pote Jacques Bonnecarrère lui propose un concept d’émission de télévision qui parlerait en même temps d’auto et de moto, chose tellement incongrue que la direction de ce que l’on appelait encore un peu « la première chaîne » avait dit ‘’oui ‘’ à Jacques en prédisant que ça durerait un mois !

A vrai dire, c’est une émission sur la moto qui avait été proposée au départ et Jean Louis Guillaud, patron de la chaîne, avait imaginé d’y ajouter l’auto.

Et ce doit être aujourd’hui la plus vieille émission de télé, puisque son « challenger » 100 millions d’amis a changé de nom depuis sa création.
Bref, en ce jour phénoménal de 1975, après un générique qui fera date (du transforming en 1975 !) de Catherine Chaillet, apparaissait Pelcha, le présentateur.

De mémoire, pour la première, il est arrivé au guidon d’une grosse Honda.

J’ai rejoint l’émission beaucoup plus tard, et ce sont là les plus belles années de ma vie, avec des séances de rigolade démentielles toute la semaine et une émission magique qui passait alors le samedi en fin d’après midi, à 18 heures 30.

Dans les grands souvenirs, Pelcha est parti au Dakar en 1979 avec Jean François Dunac, autre légende d’Auto Moto, au volant d’un truc dément, un Pinzgauer 6X6, 6 roues motrices donc, qui est vite devenu le sauveteur de tous ceux qui restaient plantés dans le sable.

François Beau, photographe, était aussi à bord du Pinz.

En fait, Jean Pierre n’était pas un mec comme les autres. En 1963, dans le désert algérien, il avait même vu un ovni, en compagnie de trente militaires français, qui avaient sous la main des instruments de mesure hyper précis, dévoilant un engin de vingt mètres de large, stationnaire à 3000 mètres d’altitude, puis  disparaissant avec une accélération de 60 G.

Un mec qui a vu ça ne peut pas mourir. Il peut partir oui. Bon voyage compagnon ! 

Pelcha n’est pas mort, quand je pense à lui ce sont des larmes de rire. Pelcha n’est pas mort, parce que c’est un mec qui a appris le journalisme à des milliers de jeunes, et à coup d’enthousiasme, son arme irrésistible.

Les médecins disent qu’il est mort, mais les médecins, mon vieux Pelcha, et ça ne date pas d’aujourd’hui,  on les emmerde…

PS : Au fait, dis bonjour à Bonnecarrère. Veinard, tu vas le revoir !

 Jean Louis Bernardelli

 

 

 

LA TRISTESSE DE TONTON DUDU…

En parlant de Chapel, comment ne pas évoquer comme l’a si bien fait ‘’ Loulou ‘’ Bernardelli, une autre figure d’Auto Moto : Notre pote, ‘’Dudu’’ alias ‘’ Jeff ‘’ alias ‘’ Tonton‘’ : JEAN FRANCOIS DUNAC  

Apprenant par Dominique Guymont, l’inusable réalisateur d’Auto Moto, ce mardi, la mort de notre ami, Jean Pierre Chapel, nous avons eu la délicate responsabilité de prévenir son vieux complice, Jeff !

Lequel vit dorénavant à Marrakech.

Joint au téléphone, ‘’ Dudu ‘’ évidemment particulièrement ému nous a raconté sa rencontre avec Pelcha:

« C’est lui qui m’a accueilli à Auto Moto pour la toute première émission diffusée le samedi 4 janvier 1975. Jean Pierre était le responsable de la rubrique moto et cela m’avait bien fait rigoler car à cette époque, il ne possédait pas son permis moto. J’ai encore en mémoire, notre tout premier reportage : l’essai d’un side car BMW R69 S effectué dans la Vallée de Chevreuse. »

Jeff, fait une pause dans son récit puis il poursuit:

« Mes meilleurs souvenirs avec lui remontent à 1976 avec le Rallye Abidjan-Nice, le fameux Côte-Côte de l’ami Jean Claude Bertrand. Puis ensuite les Dakar. Dont le tout premier parti le 24 décembre 1978 des Jardins du Trocadéro  ou nous pilotions le fameux Pinzgauer autrichien. Ensuite, nous sommes revenus sur le Dakar avec une Visa 1000 pistes.»

Dudu enchaine:

« Combien de GP Motos, de 24 Heures du Mans, de Bol d’Or, d’Enduro du Touquet avons-nous commentés ! »

Avant de préciser:

« Pelcha ne connaissait pas la méchanceté. Il avait au contraire un grand sens de l’amitié »

Jean François, concluant:

« La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était malheureusement le 18 novembre 2008, lors des obsèques du fondateur d’Auto Moto, notre père à tous, Jacques Bonnecarrére.»

Qu’ajouter?

J’ai moi aussi eu le privilége de bien le connaitre et de participer à des bouffes mémorables, rue de la Montagne Ste Geneviéve, en sa compagnie et celles des Dudu, Loulou, Vella et naturellement Jacques Bonnecarrére car nous habitions lui, au n° 59 et moi au 57 !!!

Gilles Gaignault

PS : Les obsèques de Jean Pierre se dérouleront lundi 4 octobre à 15 Heures au cimetière de Bagneux dans les Hauts-de-Seine

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply