ALMS : PETIT LE MANS –UN NOUVEAU CHALENGE POUR LE TEAM OAK

 

L’équipe nivernaise OAK Racing qui va déménager fin décembre dans la Technopole du Mans disputera la toute nouvelle ‘’ Intercontinental Le Mans Cup’’, l’ILMC, initiée par l’Automobile Club de l’Ouest.

La première épreuve, les 1000Km de Silverstone, a eu lieu le 12 septembre dernier. Les 1000 miles de Road Atlanta, le fameux « Petit Le Mans », qui fait partie de l’American Le Mans Séries, est la deuxième épreuve de cette nouvelle série et elle se déroulera ce 2 octobre aux Etats-Unis.

L’ILMC se conclura en Chine le 7 novembre par l’épreuve de Zhuhai.

 

 

C’est la n°35, une des Pescarolo à motorisation Judd et pneumatiques Dunlop du team, qui défendra la première place de OAK Racing en LMP2, obtenue à l’issue de la première manche de l’ILMC.

Participer aux trois épreuves de cette série internationale pour une équipe privée Française est un véritable challenge. Technique, sportif, mais aussi logistique et financier, même avec un seul prototype.

En effet, le périple autour du monde de la voiture la maintient loin des ateliers pendant trois mois. La n°24 a dû restée en France pour ne pas retarder la préparation technique de la saison 2011 et permettre le développement et les essais programmés dès la clôture de la saison, notamment avec Dunlop, le partenaire pneumatiques de l’équipe.

Petit Le Mans rend le challenge particulièrement passionnant. Ce sera la première course du team sur le continent américain. Malgré ses résultats en Europe, quatre podiums en cinq courses de Le Mans Series, récompensés par une troisième place au championnat, et une deuxième place aux 24 Heures du Mans, OAK Racing aborde cette treizième édition du Petit Le Mans comme un prélude à 2011, plutôt que comme une course où jouer le premier rôle.

Dans cette optique, un équipage de trois gentlemen drivers, dont Jacques Nicolet, a été constitué. Ils seront coachés par un des pilotes professionnels du team, Matthieu Lahaye. Le team vient de participer aux deux journées d’essais privés organisés sur le circuit de Road Atlanta, les 25 et 26 septembre.

Une façon efficace d’intégrer les deux « nouveaux », Frédéric Da Rocha et Patrice Lafargue. Si Frédéric Da Rocha a déjà une expérience en LMP2, ce n’est pas le cas de Patrice Lafargue en provenance du CER – qui effectuera sa première course dans cette catégorie.

Le team espère tout de même bien figurer à l’arrivée et si les résultats sont là, ce sera la cerise sur le gâteau !

François Sicard, Directeur Général de OAK Racing nous explique :

« Tout ou presque est à découvrir à Road Atlanta, malgré notre expérience acquise aux 24 Heures du Mans et en Le Mans Series. Nous ne visons donc pas une démonstration de performance pure de notre LMP2 dès cette année, face à des équipes rodées à l’ALMS et un plateau de voitures conçues et préparées pour cette série. Les deux journées d’essais privés des 25 et 26 septembre ont été riches d’enseignement, mais l’épreuve elle-même sera abordée avec la philosophie d’un roulage en conditions de course. »

Sébastien Philippe, Team Manager de OAK Racing enchaine:

« Au cours des deux jours d’essais, j’ai été surpris par la facilité d’adaptation des trois pilotes, Jacques Nicolet, Frédéric Da Rocha et Patrice Lafargue. Leurs chronos sont assez proches du temps de référence établi par Matthieu Lahaye. Matthieu, qui est ici à titre de coach, a réussi à les mettre en confiance et c’est primordial sur ce circuit compliqué. Il semble qu’il y ait autant à gagner sur ce terrain que sur celui de la technique pure. La course s’annonce néanmoins délicate. Il y aura plus de 45 voitures en piste. Cela fait une densité de 11 au km, la plus importante de l’année. Sur le Hungaroring où déjà le trafic était compliqué à gérer, on était « seulement » à 8. De plus, ici outre les catégories habituelles des 24 Heures du Mans, on va trouver des GT3 et des LMPC, qui sont des FLM version ALMS, avec une configuration moteur différente. Donc beaucoup de monde sur la piste, des catégories supplémentaires, et un tiers du circuit où on ne peut pas doubler !  Un des points positifs, ce sont les pneus Dunlop qui ont montré un bon grip et une excellente longévité. Il faudra surtout savoir ne pas se précipiter. »

Jacques Nicolet, pilote et Président de OAK Racing poursuit:

« En tant que pilote, je suis très heureux d’être à Road Atlanta. J’ai pourtant eu un grand moment de solitude dans mon premier tour de circuit ! C’est un tracé très atypique qui ne ressemble à rien de ce que je connais en Europe. Un tiers des virages en aveugle, des murs très proches et une piste étroite. De certains virages, on m’avait simplement dit : « tu verras quand tu y seras ». Et bien, ça y est, j’ai vu !!! Mais la première journée de roulage s’est bien déroulée, sous le soleil, et j’ai roulé et progressé. Alors, on verra ! »

Frédéric Da Rocha, pilote habituel de la Courage de l’équipe Pegasus ajoute:

 Dans les premiers tours sur le circuit d’Atlanta je me suis demandé ce que je faisais là ! Mais une fois le circuit mémorisé, c’est un vrai bonheur. J’avais l’habitude d’une LMP2 moins performante et là je découvre un proto avec une vraie aéro et des freins super efficaces. La Pescarolo-Judd est très rassurante pour un pilote. Elle est très saine. On se sent en confiance tout de suite et on peut vite approcher ses limites et surtout sans réticence, sans arrière-pensées. Je suis très heureux d’intégrer une équipe professionnelle comme OAK Racing. Matthieu Lahaye est un excellent coach, il est très pédagogue. Il sait se mettre à la portée de pilotes moins expérimentés avec des mots simples, faciles à comprendre. A nous d’appliquer ses conseils en course. »

Vu l’expérience acquise par les hommes d’OAK Racing ces trois dernières années en LMS (Le MQans Séries) et aux 24 Heures du Mans, bien sur, cette nouvelle approche en ALMS malgré la présence de deux ‘’ novices ‘’ qui vont eux tout découvrir, l’équipe, l’auto, le circuit, la Pescarolo OAK  devrait comme à son habitude démontrer tout son potentiel. Et nous offrir une fois de plus, une belle course


Gilles Gaignault
Photos : Patrick Martinoli –Dan Boys

Sport

About Author

admin

Leave a Reply