F1 : FERNANDO ALONSO TRIOMPHE AU GRAND PRIX DE SINGAPOUR

NOUVEAU SUCCES POUR ALONSO ET FERRARI 

Déjà victorieux du Grand Prix d’Italie dans l’arène de Monza, il y a quinze jours, Fernando Alonso a récidivé ce dimanche, en remportant le GP de Singapour, disputé en nocturne.

Grace à ce succès, le second consécutif mais le quatrième de la saison – après Bahreïn – Hockenheim et Monza – et aussi le vingt-cinquième de sa carrière, l’ancien double Champion du monde (2004-2005) se repositionne au classement 2010, ou il ne possède désormais plus que onze points de retard sur le leader, l’Australien Mark Webber, troisième de ce GP de Singapour avec sa Red Bull Renault.

Placé en pole position, le pilote de la Scuderia Ferrari, a mené de bout en bout, du premier au soixante et unième tour, ce quinzième GP du calendrier 2010.

Il l’emporte en précédant sous le drapeau à damiers, les deux partenaires de l’équipe Red Bull –Renault, l’Allemand Sébastian Vettel et donc le ‘’kangourou’’, Mark Webber qui l’accompagnent sur le podium.

Le Champion du monde en titre, le britannique Jenson Button finit lui à la quatrième place, conservant lui aussi, comme les trois lauréats, une infime P’tite chance de conserver son titre le 14 novembre prochain, lors du dix neuvième et ultime GP de la saison.

Et direz-vous, quid du cinquième larron ?

Eh bien ce dimanche à Singapour, Lewis Hamilton a sérieusement lui, hypothéqué ses chances de renouveler sa performance de 2008 ou il avait conquis le titre mondial !

En effet, le coéquipier de Button chez McLaren-Mercedes, en tentant une manœuvre des plus osées en voulant dépasser Mark Webber, laquelle s’est hélas pour lui, mal terminée, a probablement perdu la possibilité d’envisager de reconquérir la couronne mondiale.

Lâchant bêtement des points qui risquent au final de l’handicaper et de lui coûter cher très cher

Du coup, à l’arrivée de cinq (Alonso-Vettel-Webber-Button-Hamilton), la bande des prétendants au titre de Champion du monde de F1 2010 à scoré de gros points, s’est transformé en quatre.

Ces derniers finissant en plus, aux… quatre premières places, synonymes de précieux points.

Points qu’à donc laissé échapper Hamilton.

Finalement, le plus malheureux des cinq qui ambitionnent de conquérir le titre 2010 car bredouille était bien sur Hamilton. 

Lewis qui lâchait:

"Je ne suis toujours pas sûr de ce qui s’est passé entre Mark et moi. Mais, de mon point de vue, je l’ai vu commettre une erreur, et comme il a été coincé parmi les retardataires, j’ai été en position de lui faire l’aspiration. J’étais à l’extérieur du virage 7 et il était dans mon angle mort, juste derrière moi. Néanmoins, j’ai pensé que j’avais suffisamment d’espace pour le passer. J’ai freiné, tourné, et essayé de lui laisser assez de place à l’intérieur. Après, la seule chose que je sais est qu’il m’a accroché. Mon pneu était crevé et c’était fini. Je suppose que la course automobile est aussi faite de choses comme celle la. Il reste quatre courses. Je suis vingt points derrière Mark et c’est un écart notable mais pas insurmontable. Je ne vais pas penser spécifiquement au championnat. Dès maintenant, je vais juste tenter d’apprécier la fin de saison, advienne que pourra. Je sais juste une chose, je me battrai jusqu’à la fin."

Au classement provisoire, Mark Webber continue de mener le Championnat, totalisant après Singapour 202 points contre 191 à Alonso, 182 à Hamilton, 181 à Vettel et 177 pour Button.

Rappelons qu’une victoire offre vingt cinq points. Puis, dix huit, quinze et douze points aux suivants.

Le prochain GP, se déroulera dimanche 10 octobre, à Suzuka au Japon.

A l’arrivée, Alonso déclarait:

" Ce fut un GP éprouvant, long, avec la safety car et les retardataires à doubler, surtout à la fin, où il y a eu un groupe de cinq voitures à dépasser. Et puis, il y avait un drapeau jaune dans la ligne droite avec une voiture en feu (la Lotus de Trulli). Il n’était pas possible de passer là, il fallait donc garder une marge de sécurité avec ceux de devant pour ne pas doubler sous drapeau jaune ou un truc du genre. Sachant à quel point c’est dur de doubler ici, j’ai contrôlé autant que je pouvais Sebastian Vettel dans les deux derniers tours, sans prendre de risques."

 Quant à son dauphin, Vettel lui il racontait :

 "Au début, j’ai du laisser partir Alonso. Vers la fin du premier relais, mes pneus étaient presque fichus et la voiture glissait partout. Je suis rentré au même tour que lui, mais j’ai malheureusement commis une petite erreur (Seb quitta son stand en démarrant en seconde vitesse). Mais de toute façon, le résultat aurait été serré. Et puis, ce fut un peu l’histoire de toute la course. J’ai constamment tenté d’attaquer pour revenir mais Fernando n’a commis aucune faute. Et comme il l’a dit, c’est difficile de dépasser ici. Cela aurait été trop risqué. Au bout du compte, nous sommes deuxièmes et cette place rapporte de gros points. La voiture a été rapide, et compétitive tout le week-end. Il nous en a manqué un peu hier, et probablement que ce qui nous a manqué aujourd’hui était un très bon départ, mais nous avons fait de bons progrès à ce niveau. Les gros points que nous ramenons aident au championnat Constructeurs. Et tout reste ouvert au championnat Pilotes."

Le troisième qui conforte sa place en tête du Championnat, Mark Webber précisait:

" Notre départ a été très bon. C’était bien de démarrer comme ça car cela a lancé notre course. La safety car est intervenue tôt, et l’équipe m’a appelé pour que je rentre. Je lui ai demandé de confirmer, mais ils étaient sûrs que c’était la bonne chose à faire. Je me suis dis que le relais allait être long en pneus durs. Lorsque j’ai repris ma place dans le peloton, sous régime de safety car, j’ai réalisé que c’était une position correcte. J’ai passé quelques autos, puis j’ai rattrapé Rubens qui pilotait très bien et je ne parvenais pas à le doubler. Nous avons eu un autre restart, et il était difficile de tracer au milieu des retardataires. J’ai été coincé derrière l’une des Virgin. Lewis m’a alors débordé et nous sommes entrés en contact. Ce n’était évidemment pas voulu car c’était dans mon intérêt de maintenir ma position. Fernando et Sebastian ont fait des courses fantastiques. Ils ont bien piloté tout le week-end et c’était une belle course à voir. Je suis content de finir sur le podium " 

Gilles Gaignault

Photos : Teams et Red Bull files

F1

About Author

admin

Leave a Reply