SILK WAY RALLYE : COUP DOUBLE POUR LE VW TOUAREG DE GINEL DE VILLIERS

 


 
14 septembre 2010

4e étape : Lipetsk – Volgograd

Liaison : 437 km – Spéciale : 302 km – Liaison : 51 km – Total : 790 km

Pour cette quatrième étape vers Sochi, ville des Jeux Olympiques hivernaux de 2014, le Silk Way Rally s’arrête ce mardi à Volgograd.

Fondée en 1589, aux confluents de la rivière Tsaritsa et du fleuve Volga, la forteresse portait le nom de Tsaritsyne et devint, au XIXe siècle, un important port fluvial.

Joseph Staline et ses troupes attaquèrent la ville et balayèrent les « armées blanches » en 1918. Après sa capture, la citée fut renommée Stalingrad.

Durant la grande guerre, elle devient le centre de la bataille de Stalingrad qui fut considérée comme la plus coûteuse en vies humaines de l’histoire militaire.

La ville qui vit la toute première défaite massive des armés Hitlériennes en février 1943.

Arrivés tôt ce matin à Volgograd, une petite visite de la ville et du Mémorial s’impose.

Impressionnant !

Le bivouac est ensoleillé et le PC course entouré d’Antonov 2, avions construits il y a 56 ans

Les équipages de l’équipe Volkswagen continuent de se promener et de s’arsouiller sur les pistes sablonneuses et sinueuses tandis que le Russe, Boris Gadasin, qui tentait de s’interposer entre les VW bleus, est parti en tonneaux…

Aucun dommage pour le pilote et le co-pilote mais le Nissan Pick-Up est complètement détruit.

Après le retrait prématuré de l’autre Nissan de Christian Lavieille, la route est désormais complètement dégagée pour les VW Touaregs.

Mais en réalité, ces deux Nissan, voués à faire de la figuration, ne présentaient absolument aucun danger pour les pilotes VW.

Et ils n’ont jamais, pas l’ombre d’une infime petite seconde depuis le départ de Saint Petersbourg, présenter un danger et inquiéter Kris Nissen, le patron de l’armada VW, bien esseulée en tête pour la victoire !

Giniel de Villiers et Dirk von Zitzewitz, se distinguent donc une nouvelle fois ce mardi, en remportant la spéciale et prennent la tête du général !

 

GINIEL DE VILLIERS PREND LA TÊTE DU SILK WAY RALLY

Après 300 km en tête de la spéciale, Giniel de Villiers signe le scratch, signe qu’il a mis du gaz et ne s’est pas laissé rattraper par ses coéquipiers.

Au général, le Sud-africain prend la tête avec 1’35 d’avance sur Carlos Sainz, 6’33 sur Al Attiyah et 38’30 sur Miller.

Depuis le début du rallye, le Sud Africain semble plus en forme, plus confiant. Une première victoire d’étape le premier jour lui a également redonné confiance et depuis, Giniel se lâche.

 « La navigation était difficile aujourd’hui, confie-t-il, et Dirk a fait un superbe boulot quand les notes n’étaient pas très précises. À mi-dunes, j’ai levé le pied car il y avait beaucoup de végétation et de gros trous cachés. C’était vraiment dangereux de rouler trop vite. À un moment, la piste faisait une sorte d’épingle et nous avons vu que Carlos n’était pas loin derrière nous, puis il a eu un problème. Maintenant on verra demain…la course n’est pas finie ! »

Carlos Sainz termine deuxième à 2’45 dont deux minutes qu’il a perdues après avoir calé.

 « J’ai calé dans une épingle et la voiture ne voulait plus redémarrer… ».

 Troisième de la bande, Al Attiyah a crevé au km 156 et a perdu 6’ à réparer tandis que Mark Miller s’est perdu un peu et n’a pu suivre le rythme de ses coéquipiers.

Néanmoins, les quatre Touaregs pointent logiquement aux quatre premières places.
Derrière le staff Volkswagen, nous retrouvons Kahle sur le buggy SMG.

« Nous avons rattrapé Kabirov qui était parti 4’ devant nous mais dans les dunes, le moteur a chauffé et nous avons dû attendre 6’ qu’il refroidisse, bien évidemment Kabirov nous a redoublé. Il est très positif par contre, qu’avec le buggy SMG, nous arrivons à les doubler maintenant, ce qui n’était pas cas l’an dernier. »

Preuve que Philippe Gache et son staff technique, ont bien bossés depuis le retour d’Argentine à la mi-janvier

Demain mercredi, le Silk Way Rally arrive à Astrakhan sur le delta de la Volga qui se jette dans la mer Caspienne.

Judith Tomaselli
Photos :
ASO- Team et Juju Toma

Sport

About Author

admin

Leave a Reply