LMS – 1000 KM DE SILVERSTONE : ALAN MCNISH PLACE AUDI EN POLE

Plusieurs pilotes et écuries sont arrivés au coude à coude pour la victoire dans le classement final du Championnat LMS (Le Mans Séries) 2010,dans quatre des cinq catégories, seule celle du GT1 est déja attribuée et au Team Larbre et à l’un de ses pilotes, le célébre et Oh combien sympathique  » Driver  » Patrice Goueslard, déja sacré cette saison  » The pilote of the year  »

Dans ces conditions, franchement difficile de deviner qui va l’emporter ce dimanche et qui va triompher, même si la séance qualificative ensoleillée qui s’est déroulée ce samedi après-midi a donné un coup de pouce aux polemen.

 ALAN McNISH OFFRE LA POLE A AUDI

L’honneur de réaliser le meilleur temps de la séance qualificative des 1 000Km de Silverstone – ultime manche LMS de l’annéeest finalement revenue au pilote Ecossais Alan McNish de l’équipe Audi Sport , malgré une forte opposition de Timo Bernhard sur la voiture soeur

Ce samedi a apporté son lot de surprises en Grande-Bretagne !

Pas de Peugeot en POLE ni en première ligne, non plus d’ailleurs. Il est vrai que Nicolas Minassian, a fait un téte a queue trés vite, terminant dans le bac à graviers …

Ceci peut expliquer cela !!!

 Parti en deuxième moitié de la séance qualificative, Nicolas Minassian au volant de la Peugeot 908 HDi FAP N°1, se lançait pour cinq tours avec l’objectif de battre le chrono de 1’43’’475 signé quelques minutes plus tôt par Allan McNish.

Le pilote Peugeot décrochait dans sa deuxième tentative un 1’44’’489 qu’il ne put améliorer en fin de séance.

« La voiture était très bien dans les virages rapides et manquait de grip dans les serrés avec du sous virage. J’ai fait un petit tête à queue au début de mon premier tour mais sans aucune conséquence pour les pneus. Le trafic a ensuite été en ma défaveur. Néanmoins, nous ne sommes pas loin du bon équilibre et je suis optimiste pour la course »

Un resserrement des performances

Bruno Famin, Directeur technique précise:

« Il est clair que notre adversaire a réalisé un step en terme de performance. Les circonstances de piste n’ont, d’autre part, pas toujours été à notre avantage pendant cette séance. Nicolas Minassian a eu du trafic et des débris. Il en fut de même pour Nicolas Lapierre sur la Peugeot Oreca qui est parti comme nous en deuxième moitié de séance ».

Olivier Quesnel, directeur de Peugeot Sport, ajoutant :

« Nous sommes prêts à nous battre même si nous n’aimons pas partir depuis une deuxième ligne de grille de départ. C’est toujours un risque mais la course sera longue et certainement très serrée ».

La Peugeot 908 HDi FAP officielle s’élancera donc depuis la 3e place de la grille de départ aux mains du Britannique Anthony Davidson devant la Peugeot Oreca.

 Pas de réelle menace pour les Audi en pole et l’Aston Martin du JMW Motorsport a de son côté totalement éclipsé les Porsche et Ferrari en LMGT2.

Qui l’eut cru ?

Ce samedi rimait dans le Northamptonshire avec  » journée des surprises  » !!!

Qui sont les véritables prétendants à la victoire dimanche après-midi ?

Que les meilleurs pilotes et écuries gagnent une derniére fois cette saison en Europe !

 

MCNISH ET WATTS CHEZ EUX

L’Audi R15 TDI a occupé le plus souvent le haut de la feuille des temps depuis le début du week-end et les deux Audi ont donc surpassé les deux Peugeot en qualifications.

Le constructeur allemand est en bonne place pour accrocher une nouvelle victoire au classement général à son palmarès impressionnant après une séance solide, comme Allan McNish, nous l’a expliqué :

 « La voiture est bien équilibrée et les ingénieurs connaissent bien le circuit, si ce n’est la nouvelle partie. Que puis-je ajouter ? Que je suis ravi d’être en pole ! »

Si la Peugeot 908 HDi FAP n’a pas été la plus rapide en piste aujourd’hui, le Team Peugeot et le Team ORECA,ont pris possession des deux emplacements de la deuxième ligne.

Du côté d’Oreca, la 908 a été gênée par le trafic et des débris, ce qui explique que la n°4, n’ait signé que le le quatrième chrono des qualifications.

Nicolas Lapierre, Stéphane Sarrazin et l’équipe conservent cependant leur unique objectif :
Remporter la finale des Le Mans Series également première manche de l’ILMC. Si l’équipe espérait obtenir un meilleur résultat, elle sait que la vérité de la qualification n’est pas toujours celle de la course.

Et c’est bien la course que Nicolas Lapierre et Stéphane Sarrazin, ont préparé lors des trois séances d’essais libres. Ces sessions se sont déroulées sous une météo particulièrement changeante, la pluie s’invitant à la fête par intermittence.

Cela a permis au Team de tirer des enseignements dans tous les types de conditions et les pilotes se sont montrés performants lors des différents essais : Nicolas et Stéphane ont signé à deux reprises le deuxième chrono, se montrant satisfaits du comportement de la Peugeot n°4.

Nicolas Lapierre, qui était chargé de qualifier l’auto, explique :

« Que ce soit sur une piste humide ou sur un revêtement sec, notre 908 HDi FAP est bien équilibrée »

Et, il enchaine :

« De par les différentes situations rencontrées, nous avons pu comprendre comment la piste évolue selon la météo. Idem au niveau des pneumatiques. Ce sera particulièrement utile si le climat est aussi évolutif en course. Nous avons encore un peu de travail pour obtenir le set-up idéal. La qualification a été un peu frustrante car je n’ai pas eu de tour clair et des débris étaient en piste. Mais cela ne fait que décupler notre motivation. Nous voulons nous imposer ! »

Les deux Audi R15 monopolisent la première ligne de la grille, mais Hugues de Chaunac conserve des ambitions élevées pour la finale des Le Mans Series, qui marque également le lancement de l’Intercontinental Le Mans Cup :

« Nous sommes un peu déçus, c’est vrai, mais cela fait partie des qualifications. Il ne faut pas être gêné. Nicolas a été ralenti par plusieurs voitures et il a dû composer avec des débris en piste. C’est dommage car la première ligne était envisageable. Ce sont les essais et non la course, qui promet d’ailleurs d’être disputée sur un rythme très élevé. L’intensité sera très forte. »

Et il conclut :

« Notre objectif, partagé avec le Team Peugeot est simple : gagner. Audi voudra pour sa part confirmer Le Mans. Cela nous promet un match pour le moins musclé. Nous irons à la bagarre ! »
 

L’équipe allemande a peut-être pris un avantage psychologique sur Peugeot, mais le duel semble prometteur pour une course palpitante ce dimanche

Après leur impressionnante victoire de catégorie aux 24 Heures du Mans et une victoire énorme au classement général en Hongrie il y a trois semaines, Danny Watts, Nick Leventis et Jonny Kane sont arrivés aux 1 000Km de Silverstone, gonflés à bloc.

L’écurie britannique Strakka forte de deux victoires cette année, est impatiente de poursuivre sur sa lancée victorieuse avec son prototype HPD.

Danny Watts a encore une fois fait montre de tout son talent pour signer une performance éblouissante et décrocher sa cinquième pole de la saison dans la Serie LMS malgré une excursion hors piste ce samedi matin au cours de la troisième séance d’essais libres.


Le Champion en titre, l’équipe Quifel-ASM Team partira aussi en première ligne après qu’Olivier Pla ait hissé sa Ginetta-Zytek en deuxième position.

Le résultat des qualifications a été le point culminant d’une prestation remarquable de l’équipe portugaise cette semaine puisque Miguel Amaral et Olivier Pla ont mené la deuxième séance d’essais libres de vendredi.

Une autre Ginetta-Zytek partira de la troisième position sur la grille grâce au Team Bruichladdich et à la paire Thor-Christian Ebbesvik, l’une des révélations de la saison, qui a de bonnes chances de signer un bon résultat.


LES PILOTES BRITANNIQUES AIMENT LEUR CIRCUIT!

Le Hope PoleVision Racing de Benoit Morand  a encore toutes ses chances pour décrocher le titre.

 Même si les trois jeunes pilotes (Andréa Barlesi – Alessandro Cicognani – Gary Chalandon) de l’écurie Sarthoise DAMS feront tout leur possible pour conserver leur première place après leur superbe victoire en Hongrie.

Et ainsi remporter, aprés une superbe saison, le titre de la catégorie FLM (Formula Le Mans).

Et ce, précisons-le, dés leur première véritable campagne Internationale !!!

Les pilotes de l’écurie Suisse, Charlie Hollings et Steve Zacchia se sont pour l’heure, invités sur la première ligne devant… Warren Hughes, l’un des pilotes, au volant de la seconde voiture de chez DAMS.

La bataille est donc loin d’être terminée…

Contrairement à la catégorie LMGT1 !

En effet, on l’a dit en préambule, le Team Larbre Compétition a déjà décroché le titre le mois dernier en Hongrie et la Saleen est la seule représentante de sa catégorie sur la liste des engagés.

Pour l’écurie française, la course ce dimanche aura un goût de séance d’essais et quel que soit le résultat de la course, elle aura des titres à célébrer, puisque le Caennais Patrice Goueslard est déja assuré du titre pilote

Au cours d’une séance qualificative passionnante, Rob Bell a dominé la catégorie LMGT2 en hissant l’Aston Martin n°92 du JMW Motorsport, en pole.

Ce n’est qu’une demi-surprise car la voiture s’est montrée très rapide lors des deux dernières séances d’essais libres.

Lors d’une séance incroyablement serrée, avec les six premières voitures en moins de … cinq dixièmes, Toni Vilander, lequel fait équipe avec les anciens pilotes de F1, Jean Alesi et Giancarlo Fisichella, s’est montré convaincant

En installant la Ferrari, n°95 d’AF Corse à la deuxième place de la catégorie LMGT2 pour la course, moins de deux dixièmes, devant l’actuel leader du classement.

Marc Lieb et la Porsche n°77, du Felbermayr-Proton.

Le warm-up débutera à 9h, heure locale. Et la course démarrera à 12 heures.

L’arrivée étant prévue aux alentours de 17 heures (18 heures en France)

Comme pour la qualification, la pluie ne devrait pas être au rendez-vous de cette première manche de l’Intercontinental Le Mans Cup

Gilles Gaignault

Photos : Patrick Martinoli et Photoclassicracing

 

LMS

About Author

admin

Leave a Reply