F1 : LA FERRARI D’ALONSO EN POLE AU GRAND PRIX D’ITALIE A MONZA

 

 FERNANDO ALONSO ET FERRARI EN POLE A MONZA !!!

 
Fernando Alonso au volant de sa Ferrari a décroché samedi la première pole position d’une monoplace Ferrari depuis le Grand Prix du Brésil 2008 !

C’est dire s’il s’agit d’une réelle performance et d’un formidable exploit réalisé devant  les tifosi emflammés par cette pole.

Laquelle le relance dans sa quéte d’un troisième titre mondial toujours possible.

Mais, outre le pilote Espagnol, cette séance d’essai qualificative a aussi permis au Champion du monde en titre, lui aussi encore outsider pour le titre 2010, le britannique Jenson Button et dont la McLaren s’élancera elle aussi en première ligne de conserver ses chances.

Les actuels leaders au classement provisoire du Championnat, Lewis Hamilton, Mark Webber et Sebastian Vettel n’apparaissent curieusement qu’aux quatrième, cinquième et sixième positions, également devancés par la seconde Ferrari, celle de Félipe Massa !!!
 
 

Sur que ce GP d’Italie se révélant un tournant en cette fin de Championnat, les outsiders que sont Alonso et Button, n’ont pas laissés passer cette ‘’ ultime ‘’ chance de recoller aux avants postes et ce des les essais.

Dans ces conditions les pilotes Red Bull et Lewis Hamilton jusqu’alors intouchables n’ont rien pu faire et ont du se contenter d’observer à distance la bataille pour la pole dont ils étaient curieusement absents dans le temple et l’arène de Monza.

Cette 14e des 19 séances de qualification du millésime 2010 a donc rempli de joie le poleman, ancien double Champion du monde. Lequel arrache en outre, sa première pole depuis le Grand Prix de Hongrie… 2009 !

Il faut remonter au GP du Brésil 2008  pour trouver trace de l’’ultime pole d’une Ferrari !!!
C’est dire la portée de sa perf qui plus est à Monza sur les terres des bolides rouges !!!

Un Fernando Alonso qui on l’imagine a ravi et enflammé les tribunes de Monza et qui des son tout premier GP d’Italie offre la pole à la Scuderia 
« C’est une agréable surprise. Quand j’ai rejoint le parc fermé, l’équipe m’a dit à la radio que nous avions la pole mais que Jenson Button était encore dans son dernier tour. Parfois, cette année, il était arrivé qu’elle nous échappe à la dernière minute et que nous nous contentions de la première ligne pour un ou deux dixièmes. Aujourd’hui, ce fut différent. C’est une petite surprise mais une bonne sensation.»

Et l’Espagnol de préciser :

« Cette pole a vraiment une saveur fantastique, ici en Italie, pour Ferrari. Nous avions deux sets neufs de pneus pour la Q3, que nous avons divisés en deux runs. Le premier fut un bon tour. Il fallait assurer un bon tour pour pouvoir ensuite prendre un peu plus de risques dans le second run. Parfois, à Monza, le chrono peut être meilleur si on décidé de faire un tour normal plutôt que prendre des trop de risques. Les chicanes sont piégeuses, c’est facile de sur-conduire dans les virages avec si peu d’appuis. Voilà pourquoi le premier tour s’est avéré le meilleur.»

Mais si d’un côté on avait droit à un Alonso qui rit, de l’autre on ne pouvait éviter de passer sous silence, l’épineuse question des moteurs.

En effet à Monza, Fernando bénéficie pour ce GP d’Italie de son huitième bloc neuf de la saison. Ce qui d’après le règlement est le maximum autorisé.
Quand on sait qu’il reste encore cinq épreuves à disputer … on peut se poser la délicate question de savoir ce qui va se passer !

Car on voit mal le moteur de la monoplace d’Alonso capable de supporter autant de kilométres au risque de casser evidemment !

C’est la raison pour laquelle alors que les pilotes abordent la dernière ligne droite, le Champion Espagnol de Ferrari devra donc choisir entre utiliser un neuvième V8 neuf, synonyme d’une pénalité de dix places sur la grille !!!

Ou bien réutiliser un moteur déjà utilisé cette saison avec tous les risques que cela peut comporter en termes de fiabilité.

Du coup, Alonso tempére cette pole :

« Ce dimanche, il faudra au minimum terminer sur le podium pour conserver un espoir dans la course au titre. Nous ne sommes pas soumis à une grosse pression pour gagner les prochaines courses, mais en même temps nous ne pouvons nous permettre un nouvel abandon. Ce dont nous avons besoin c’est de finir les courses et devant  »

De son côté Jenson Button, le Champion du monde se retrouve en 1ère ligne et ce incroyablement pour la 1ère fois de la saison. Le pilote McLaren a  visiblement été bien inspiré de rouler avec le F-duct, au contraire de son équipier, Lewis Hamilton.

« J’ai été très content tout le week-end de rouler avec le package à plus forts appuis sur les deux que nous avons en tout. La voiture était bien et j’étais parfait en termes de stabilité de l’arrière. Mon objectif reste de gagner ce GP d’Italie »

Néanmoins, chez Red Bull-Renault, on ne s’affole pas !

Loin de là…

Et pour cause.

« On savait pertinemment qu’il serait difficile de passer les épreuves de Spa et de Monza !!! Mais les quatre circuits suivants sont pour nous. Ils correspondent en effet beaucoup mieux aux caractéristiques de la RB 6. »

Le but ce dimanche pour Webber et Vettel sera de suivre le train et de marquer de gros points.


Christian Colinet
Photos : Teams

F1

About Author

admin

Leave a Reply