1000 KM DE SILVERSTONE : PEUGEOT REPART POUR EFFACER L’ECHEC DES 24 HEURES DU MANS

LES DEUX 908 POUR UNE ULTIME VICTOIRE EUROPEENNE ???

 

De retour en course à l’occasion de la cinquième et ultime manche du Championnat LMS (Le Mans Séries) qui marque aussi également le lancement du tout nouveau Championnat International crée par l’ACO, l’ILSC (Intercontinental Le Mans Cup), l’équipe Peugeot retrouve enfin la piste.

Prés de trois mois après l’échec subi lors des dernières 24 Heures du Mans, le 13 juin dernier, l’équipe Française repart  »à la guerre », face à son éternel adversaire, la grande maison Audi.

Dans quel état d’esprit se trouve les troupes de l’écurie Peugeot ?

 NICOLAS MINASSIAN ET OLIVIER QUESNEL

La réponse nous a été rapidement fourni des ce vendredi lors d’une conférence de presse laquelle s’est tenue au cœur du paddock dans le Motor home Peugeot.

Et franchement et très sincèrement, à voir les mines et les sourires des hommes de l’équipe de Velizy, on peut logiquement affirmer sans risquer de se tromper que la défaite mancelle est consommée et oubliée.

Qu’il s’agisse du staff technique, ingénieurs et mécaniciens ou des pilotes.

Sans parler du ‘’ grand patron ‘’ Olivier Quesnel.
Olivier
qui nous accueille avec un sourire radieux et avec qui nous avons pu, à loisir à bâtons rompus et sans langue de bois, échanger des propos sur tous les sujets.

A commencer par le souvenir du fiasco Sarthois:

« Bien sur qu’on ne ressort pas sans plaies d’une telle défaite. Mais la plaie a été vite cicatrisée. On reste meurtri une nuit. On avait jusqu’au mundi matin pour pleurer car des ce 14 juin, de retour au bureau j’ai dit aux troupes ‘’ il nous reste 365 jours avant Le Mans 2011’’ Après le loupé magistral, tout le monde s’est vite remis au travail.»

La preuve qu’Olivier fait corps avec les hommes du clan Peugeot ?

Ce week-end, simultanément aux 1000 km de Silverstone, se déroule le Rallye du Japon !

Epreuve ou les deux équipes Citroën sont engagées avec d’une part le duo des deux Sébastien, Loeb et Ogier et d’autre part, le tandem Sordo –Raikkonen au Junior Team

Et tout à chacun sait pertinemment qu’Olivier Quesnel cumule les deux fonctions de ‘’ BIG BOSS ‘’ des deux structures compétition de Peugeot et de Citroën

Et bien, le ‘’ père Olive ‘’ n’en est pas du voyage aux Antipodes !!!

Il a choisi d’être là dans le Northampshire, plutôt qu’au pays du soleil levant !

Il s’en explique :

« L’objectif prioritaire c’est de regagner Le Mans. Priorité est donner à l‘avenir et donc je me devais d’être bien là présent avec l’équipe Peugeot pour notre retour en course. »

Paroles sages d’un homme responsable.

Et Olivier va encore plus loin, en nous précisant :

« Suite à ce qui s’est passé en Sarthe en juin, il aurait été un peu léger de ma part de ne pas me trouver ici vis-à-vis de l’équipe. Clairement ma place était ici, en Angleterre »

 

Avant de traverser l’atlantique pour le prochain rendez-vous fixé dans le Championnat Américain ALMS, à Petit Le Mans et disputé les 2 et 3 octobre prochain, sur le circuit d’Atlanta, Peugeot revient donc en piste, ici à Silverstone, face à Audi, son vainqueur manceau.

Audi également de retour, elle, en compétition après son triomphe en terre mancelle.

Silverstone par ailleurs marquera la toute dernière sortie sur le sol européen pour les 908, dont deux exemplaires sont engagés.

L’un par l’équipe usine, ‘’l’officielle’’ confiée à l’équipage franco-britannique, Nicolas Minassian – Anthony Davidson.

La seconde pour l’écurie d’Hugues de Chaunac, Oreca.

Oreca ou Olivier Panis, le pilier du Team depuis trois ans est absent, on l’a déjà dit retenu par l’épreuve d’Albi, comptant elle, pour le Championnat de France Super série FFSA, ou il épaule à l’année, le Champion de France, Eric Debard, au volant de la Corvette DKR.

Du coup, le trio est devenu duo et Nicolas Lapierre partagera donc le volant de la 908 avec le ‘’ pilote Peugeot –maison ‘’ en renfort cet été chez Oreca, le triple poleman des 24 Heures, l’Alésois Stéphane Sarrazin

Oreca avait d’ailleurs triomphé ici il y a un an avec sa propre voiture, le proto Oreca 01 piloté par Panis-Lapierre.

Douze mois plus tard , chez Peugeot on cherchera avant tout la victoire et à regagner pour faire oublier les larmes d’un soir de juin… 2010 !

Peu importe laquelle des deux 908, l’emportera.
Olivier Quesnel, nous affirmant :

« La voiture cousine d’Oreca est avant tout une Peugeot. Et à titre personnel je n’ai qu’à me louer de notre partenariat cette saison. »

Et d’ajouter:

« L’an prochain, je suis partant pour poursuivre avec Hugues si d’aventure il souhaiter continuer en endurance. La balle est dans son camp  »

Pour avoir au cœur de l’été, à Portimao au Portugal, évoquer la question avec lui, Hugues de Chaunac, nous avait clairement indiqué vouloir lui aussi poursuivre cette belle aventure.

« Mais qu’il était en attente de la décision de ses partenaires financiers.»

Quoiqu’il en soit, Peugeot prépare aussi de son coté, l’avenir et la campagne 2011, comme Olivier le souligne:

« Nous serons aux 12 Heures de Sebring et aux 1000 km de Spa puis bien évidemment au Mans. Aux 24 heures, quatre Peugeot devraient être présentes.» 

(Les 3 ‘’ usine’’ et … l’Oreca ou une autre structure ? si d’aventure Oreca ne poursuivait pas, faute de soutiens financiers)

Mais quid de la nouvelle voiture ?

Bavard depuis un bon moment, Olivier Quesnel se fait alors subitement discret. Et nous de tenter de lui arracher quelques infos !

« La nouvelle voiture vous sera dévoilé en janvier. D’ici là, motus et bouche cousue »

Il n’en dira pas plus, brutalement fermé comme une huitre !!!

Voiture fermée, ouverte ? Toujours Diesel ? Essence ou hybride ?

Voire les deux !

Olivier ne nous lâchera RIEN.

Par contre, nous lui confirmons les rumeurs déja parvenues jusqu’à ses bonnes oreilles:

A savoir que la nouvelle Audi pourrait être non plus une voiture ouverte mais bien fermée, comme l’est la 908

Et que cette Audi ‘’ new look ‘’ pourrait être non plus une diesel mais une … essence voire une hybride !!!

Concernant la future Peugeot, labélisée 909 ???

Olivier acceptera simplement de nous éclairer au mini, du minimum:

« Nous travaillons d’arrache pied car l’objet est dorénavant de donner la priorité à l’avenir »

Mais avant, il demeure cette course de dimanche.

« Clairement nous nous devons d’être nous-mêmes c’est-à-dire performant »

Quant à qui va l’emporter d’Audi ou de Peugeot, Olivier, lâche:

« C’est du 50-50 »

Tout en concluant timidement mais on le comprend, car on n’efface pas l’affront de la défaite mancelle, d’un simple coup de baguette magique:

« On voudrait bien Gagner »

On veut bien le croire !

Nous terminerons en vous annonçant que ce vendredi soir, ce sont les deux 908 Peugeot qui ont réalisées les deux meilleurs chronos, avec dans l’ordre,  » l’usine » avec Nicolas Minassian au volant et l’ Oreca avec Nico Lapierre, dans le baquet

Voilà une revanche qui commence bien ! 

Gilles Gaignault
Photos : Photoclassicracing

LMS

About Author

admin

Leave a Reply