« NANARD » ALIAS BERNARD MANGE N’EST PLUS

Notre ami, René-Marc SICCARDI, nous a annoncé ce vendredi en fin de matinée, la nouvelle que nous redoutions tous : le décès de Bernard MANGE, alias Nanard ".

 »Nanard » n’a hélas malheureusement pas survécu à ses blessures et est décédé mercredi.

Son corps a été transporté depuis Nevers vers Bourges pour une autopsie.

Bernard qui utilisait le pseudonyme de ‘’Francia’’ à l’époque ou il avait remporté la célèbre Coupe Gordini  s’était ensuite rapidement reconverti vers la préparation des moteurs.

Outre sa passion pour la mécanique, il adorait comme un autre nivernais illustre, notre ami Tico Martini, l’ULM et l’aviation en général. Il posséda d’ailleurs son propre avion avant de s’offrir un ULM. Avec lequel, il sillonnait l’Europe et l’Afrique.

Il y a deux ans, il avait déjà connu un drame, l’un de ses fils s’étant tué en moto prés de Nevers

Ci dessous notre article du  1 septembre 2010, annonçant l’agression.

Notre amie Valérie Jorquera qui fut des années durant responsable technique pour les lubrifiants sur les circuits de Grands Prix ou elle officiait auprès des écuries  (Renault -Ligier-Tyrrell- Lotus) utilisant les produits ELF, nous a annoncé ce mercredi soir une bien triste nouvelle :

« NANARD alias Bernard Mangé se trouve entre la vie et la mort dans un état critique à la suite de l’agression dont il a été victime vendredi dernier dans le magasin de moto de son fils situé à Varennes Vauzelle au nord de Nevers »


Que s’est t’il exactement passé ?

Explications.

Bernard Mangé, co-fondateur avec le pilote Dany Snobeck de l’entreprise de préparations de moteurs de course SODEMO, installée dans la Technopole du circuit de Nevers-Magny Cours – revendu depuis à un industriel Coréen et dirigée par Guillaume Maillard – et devenu depuis gérant du magasin de moto à l’enseigne Moto Expert, tenu par son fils Romain Mangé, à Varennes-Vauzelles, a été blessé par un coup de casque porté par un client mécontent vendredi dernier, 27 aout.

Cinq jours après cette agression, l’état de santé de Bernard Mangé, ne connaît aucune amélioration.

Comme l’a confirmé Nadine Mangé son épouse :

« Mon mari se trouve dans un état stable. Sans aucune amélioration »

Âgé de 62 ans, NANARD a été très grièvement blessé, vendredi dernier après-midi, lors de cette stupide altercation avec l’un des clients.

Lequel a été mis en examen pour violences volontaires aggravées avec arme ayant entraîné une infirmité permanente.

Depuis Bernard Mangé, lutte contre la mort au service de réanimation du centre hospitalier de Nevers après avoir été transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpetrière, à Paris.

 D’où il a été reconduit vers le CH de Nevers.

Toujours selon son épouse

« Les médecins n’ont pas pu l’opérer car l’hémorragie était trop importante »

L’agresseur est un habitant de Mars-sur-Allier, âgé de 39 ans. Ce dernier selon, les témoignages recueillis depuis se serait emporté, estimant se trouver devant le fait accompli de devoir régler des réparations (changement de plaquettes de freins) non demandées.

Mais d’après ce qui se raconte « Ce remplacement se serait révélé nécessaire car leur non-remplacement aurait alors engagé la responsabilité du magasin ».

Ce mercredi soir après son rapatriement depuis la Pitié-Salpêtrière, Bernard Mangé luttait toujours contre la mort, se trouvant dans le coma.

Et le pronostic le concernant n’était aux dernières nouvelles, guère rassurant.

Gilles Gaignault

Nécrologie

About Author

admin

Leave a Reply