LMS : UN PLATEAU ROYAL POUR LA FINALE DU CHAMPIONNAT 2010 A SILVERSTONE

Comme le veut la tradition, le célèbre circuit anglais de Silverstone accueillera en fin de semaine, la finale du Championnat LMS (Le Mans Séries)

Mais l’épreuve Britannique sera aussi l’occasion d’assister à la toute première manche du tout nouveau Championnat ILMC (Intercontinental Le Mans Cup) tout récemment dévoilé et créé par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest).

Déjà prévu au calendrier des grands constructeurs  – qui ne disputaient pas cette saison l’intégralité des courses LMS – depuis le printemps dernier, les 1000 km de Silverstone, ont donc fait le plein.
 

Avec les participants réguliers et les ‘’ pigistes ‘’ de luxe que sont les équipes Aston Martin – Audi et Peugeot, le plateau réuni par Patrick Peter comporte 47 voitures !

Soit une superbe affiche, laquelle comprend sur la liste des engagés:

12 LMP1 – 12 LMP2 – 7 FLM – 2 GT1 et 14 GT2 !

Difficile d’aligner un parterre aussi fourni en qualité et en quantité, si l’on excepte bien évidemment les très prestigieuses 24 Heures du Mans,’’ l’épreuve Reine’’ et phare de la discipline qu’est l’endurance

LMP1 :  AVEC TOUS LES CONSTRUCTEURS

Présents lors des deux premières manches de la saison, les Huit du Castellet puis les 1000 km de Spa ou ils préparaient leur futur duel des 24 Heures du Mans, les deux grands constructeurs que sont Audi et Peugeot, avaient ensuite contrairement aux années précédentes, désertés les courses estivales (Portimao et Budapest)

Mais comme prévu, Audi et Peugeot seront bien en piste des vendredi sur la piste du Northamptonshire.

Le Team Audi Sport alignera deux R15 +, pour les duos, Kristensen-McNish et Capello-Bernhard.

Cependant que l’équipe Peugeot Sport alignera une 908 HDi FAP pour le tandem Davidson-Minassian.

Une seconde 908, engagée par l’écurie ORECA avec un équipage inédit puisque l’habituel leader du Team Varois, le grenoblois Olivier Panis sera absent, retenu de longue date par la manche de rentrée du Championnat GT FFSA ou il épaule le Champion de France en titre, Eric Debard.

L’équipe d’Hugues de Chaunac pourra compter sur les deux pilotes qui ont roulés avec Panis, la paire Lapierre-Sarrazin.

Actuellement au commandement des deux Championnats (Pilote et Team), l’équipe varoise cherchera à marquer le maximum de points pour tenter de conserver jusqu’au bout, ses deux Trophées.

Sur que la partie sera difficile avec le retour des Audi et de la 908 officielle.

Mais rappelons qu’en septembre 2009, ces 1000 km de Silverstone, avaient été gagnées par l’Oreca 01, le proto conçu par les ingénieurs varois.

Outre les Audi et Peugeot, cette catégorie LMP1 verra la présence des habituelles Lola-Rebellion. Et aussi de quatre autres Lola. Trois à moteur Aston Martin, dont celle de l’écurie Berrichonne Signature-Plus et les deux du Team ‘’ officiel ‘’ AMR.

Lesquelles seront confiées au trio Fernandez-Primat-Meyrick et au duo Barazi-Hancock.

La quatrième Lola motorisée par Judd est inscrite par le Team Drayson Racing, tout récemment auréolé de sa superbe victoire obtenue en ALMS (American Le Mans Séries) à Road America.

Cette catégorie LMP1 pourra enfin aussi compter sur deux Ginetta-Zytek, dont celle des Mansell, victorieuse en LMP1 à Budapest

 

LMP2 : HPD STRAKKA SOLIDE LEADER

Inattendue pole et victorieuse ensuite des 1000 km de Budapest, l’équipe Anglaise Strakka fait figure de grandissime favori avec sa HPD, auteur d’un succès ‘’historique’’ sur le circuit Hongrois de Moryogod.

Sur que sur ses terres, l’HPD Strakka  devrait de nouveau s’illustrer. Le trio Watts-Kane-Leventis visera une nouvelle victoire en LMP2 mais pour ce qui est du général, les choses seront beaucoup plus compliquées à Silverstone qu’en Hongrie !

Pour ce qui concerne la victoire finale en LMP2 dans le Championnat des Teams LMS, la Lola-HPD du tandem Erdos-Newton, semble en solide leader, devoir triompher.

Mais il faudra aussi compter sur les deux Pescarolo de l’équipe nivernaise OAK Racing, actuellement en tête, elles du classement Constructeurs sans oublier la Ginetta-Zytek du Quifel-ASM Team avec la paire Amaral -Pla.

S’il semble impossible à ces derniers de conserver le titre acquis l’an dernier, le duo Amaral Pla cherchera à conclure en beauté une saison 2010, plus difficile.

Une autre écurie tricolore sera en piste, le Team Alsacien Pegasus alignant sa Courage avec Schell –Da Rocha

FORMULA LE MANS : DAMS VISE LES TITRES

En FLM (Formula Le Mans) sept bolides seront de nouveau en piste engagés par les équipes habituelles : DAMS et Hope PoleVision avec deux autos.

Et une pour Boutsen energy, JMB et Applewood.

Dans cette catégorie, les jeunes loups de DAMS, l’équipage victorieux des 1000 Km de Budapest, le trio Andréa Barlesi –Alessandro Cicognani et Gary Chalandon et actuellement en tête du classement cherchera à conserver cet avantage.

Sur que leur Team manager, le très expérimenté Loïc David, saura bien manœuvrer pour bien les ‘’ driver ‘’ en course et leur permettre de conclure en beauté, une première saison des plus prometteuses.

Et annonciatrice de belles carrières pour ces espoirs qui ont, pour deux d’entre eux (Andréa – Alessandro), tout juste… 18 ans !!!

PATRICE GOUESLARD

GT1 : Larbre pour l’honneur

 
En GT1, on assistera à un nouveau duel entre Saleen !

On sait depuis Budapest que l’équipe Larbre Compétition est assuré de remporter le titre. L’équipe autrichienne Watts Atlas eFX aligne Carlo Van Dam, associé à l’ancien pilote F1, le Hongrois Zsolt Baugmarter et à l’Anglais James Winslow.

Le caennais Patrice Goueslard est lui déjà sacré ‘’ The pilote of the year ‘’ en GT1 LMS !!!

 

GT2 : UN PLATEAU ROYAL

Avec six marques différentes en piste, la catégorie GT2 sera assurément la plus disputée.
Les titres se joueront entre les deux «  Géants » de la compétition automobile que sont Ferrari et Porsche.

L’équipe Felbermayr-Proton et son équipage vedette, le tandem Lietz-Lieb  débarquent à Silverstone en leaders aux classements Pilotes et Teams.

Ils devancent de quinze points,le sacré trio que constitue l’équipage vedette de la Scuderia AF Corse, Alesi-Fisichella-Vilander.

Mais l’écart est moindre entre la firme de Maranello et celle de Stuttgart, au classement Constructeurs ou seuls six infimes P’tits points,les séparent !!!

Porsche s’appuiera très certainement sur la seconde voiture du Felbermayr-Proton Team, avec notamment un certain Romain Dumas – victorieux des 24 Heures du Mans et de Spa – appelé par la maison-mère, en renfort.

D’autres bolides ‘’ made in ‘’ Germany pourront éventuellement s’immiscer dans la lutte. Et,notamment l’équipe Française  IMSA Performance avec son duo Pilet-Narac. Sans oublier l’équipe ProSpeed (Westbrook-Holzer).

Du côté des ‘’ Rouges ‘’ Ferrari pourra aussi compter avec le retour des très expérimentés Bruni-Melo, au fabuleux palmarès en GT2. 

Face à ces deux marques qui dominent la catégorie, on note la présence des équipes Spyker et Aston Martin.

Sans oublier BMW, absent en Europe depuis Le Mans et de retour avec l’équipe Schnitzer.
Laquelle aligne une M3 pour la paire Jorg Muller – Dirk Werner.

Enfin, on notera la présence d’une Lamborghini LP560 du Gulf Team First. Laquelle sera confiée à Fabien Giroix et Roald Goethe

Comme on le voit, ces 1000 km de Silverstone seront passionnants.

Et ce dans toutes les catégories.

Gilles Gaignault

Photos : Patrick Martinoli – Infocourse -Photoclassicracing 

L’ORECA VICTORIEUSE A SILVERSTONE EN SEPTEMBRE 2009

Sport

About Author

admin

Leave a Reply