GRAND PRIX HISTORIQUE DE NOGARO : UN 50éme ANNIVERSAIRE REUSSI

ANDRE DIVIES ET SES CHAMPIONS

SERIE FFSA HISTORIQUE A NOGARO : GROS SUCCES AVEC LES ANCIENS PILOTES

Vivement le 51ème !
 
Dans l’ambiance festive de son 50ème anniversaire, et en présence d’illustres Champions comme Jean Pierre Beltoise, Henri Pescarolo, Jean Pierre Jaussaud, Max Mamers et Philippe Streiff, le circuit de Nogaro a offert le plus beau des décors aux trophées et challenges de la Série FFSA historiques.

On en redemande !

EN VEDETTE

FIA Historic Formula One Championship
Verdon-Roe, 50ème lauréat du GP de Nogaro

Bobby Verdon-Roe, lauréat de la course vedette du week-end, a l’insigne honneur de succéder à une pléiade d’immenses champions au palmarès du Grand Prix de Nogaro.

Devant 10 000 spectateurs, la victoire du britannique – heureux utilisateur d’une Mac Laren MP4/1B (ex Lauda) – s’est dessinée au fil des tours malgré la belle résistance du Japonais Katsu Kubota sur une Williams FW07C ex Rosberg.

L’Anglais Peter Meyrick (March 761), également présent en F2, partage le podium avec eux.

HSCC Formula 2 : Martin Stretton double la mise

Le Championnat anglais HSCC de Formule 2 réunissait à Nogaro, 16 monoplaces ayant eu leurs heures de gloire dans le Championnat d’Europe de F2 entre 1967 et 1984.

Comme la veille, l’insatiable britannique Martin Stretton ne laissa aucun espoir à ses rivaux en contrôlant parfaitement cette seconde course aux commandes d’une March à la déco « BP Racing » identique à celle que pilotait Jacques Laffite en 1974.

Ses compatriotes Matthew Watts et Peter Meyrick, complètent à nouveau le podium. 4ème, Philip Harper (Ralt RT1) est le meilleur des quatre français en lice. 

Gérard Gamand (Pygmée MDB17), contraint à l’abandon, eut moins de réussite après un brillant début de course en 6ème position.

FIA Lurani Trophy Formula Junior :  La Suisse à l’honneur

Autre Championnat FIA, le Lurani Trophy couronne le Suisse Pierre Tonetti (Brabham), un souffle devant son compatriote Christoph Burckhardt (Lotus). Le local Stéphane Rey (Lola) fit une courte apparition au commandement avant un contact malheureux avec le futur vainqueur.

LA SERIE FFSA

Trophée Lotus : Anthony Delhaye prend ses aises

Battu de peu la veille, Anthony Delhaye a cette fois dominé son sujet, à l’issue d’une course palpitante durant laquelle Philippe Gaso, premier leader de la course, et Pierre Buffet ne lui ont jamais laissé le moindre répit.

L’écart qui les sépare sur la ligne d’arrivée parle de lui-même : 9/10 de seconde entre le vainqueur et le troisième homme du podium !

Un peu plus loin, au volant d’une autre Lotus Seven, Christian Odin est parvenu à contenir la Caterham de Guillaume Lucot et un Mickaël Blanchemain bien remonté. Moins verni, Nicolas Pierre avait perdu toute chance de rééditer son succès du samedi en observant un arrêt aux stands dès le 3ème tour à cause d’une roue desserrée.

Classement course 2 : 1.Delhaye (Seven)– 2.Gaso (Seven) à 0 » -3.Buffet (Seven) à 0 »9 -.Odin (Seven) à 21 »9 – 5.Lucot (Caterham) à 23 »1, etc.

Rappel course 1 : 1.Pierre (Lotus Elan) -2.Delhaye (Seven) à 0 »8 – 3.Buffet (Seven) à 3 »6 -4.Gaso (Seven) à 7 »5 – 5.Lucot (Caterham) à 25 »0 , etc.

Trophée Formule Ford Kent : Nicolas Beloou perd et gagne !

Les protagonistes de la Formule Ford Kent n’ont pas manqué d’occupation au cours de ce dimanche, dont le copieux programme leur réservait deux courses distinctes.

Le matin, le local Henri Pellefigue (Mygale)responsable de l’école de pilotage de Nogaro dans le « civil » ! – se montra le plus incisif au départ, avant de laisser l’avantage à Nicolas Beloou (Van Diemen), le leader du trophée 2010, au 3ème passage.

Dès lors, les deux hommes restèrent groupés dans cet ordre jusqu’au dernier tour, …fatal au second nommé !

Henri Pellefigue s’imposait ainsi sur le fil, d’un souffle devant l’auteur du meilleur chrono des essais, le jeune Jérôme Metayer, et Michel Paganin (Van Diemen).

L’après-midi, les quatre mêmes pilotes entamaient une nouvelle et somptueuse bataille en prenant le commandement à tours de rôles durant la première moitié de course !

La seconde tournait à l’avantage de Nicolas Beloou qui, une fois débarrassé de la menace de Jérôme Metayer, contraint à l’abandon, pouvait rejoindre la ligne d’arrivée en vainqueur devant un Manuel Beguinot, revenu de très loin.

Classement course 1 : 1.Pellefigue (Mygale) ; 2.Metayer (Van Diemen) à 0 »7 – 3.Paganin (Van Diemen) à 13 »5 – 4.P.Beloou (Rondeau) à 18 »5 – 5.Tasset (Van Diemen) à 18 »8, etc.

Classement course 2 : 1.N.Beloou (Van Diemen) – 2.Beguinot (Van Diemen) à 1 »5 – 3.Pellefigue (Mygale) à 3 »4 – 4.Paganin (Van Diemen) à 5 »1 – 5.P.Beloou (Rondeau) à 18 »1, etc.

Trophée Maxi 1000 – Trophée Mini Classic : Claude Boissy sur le tapis vert

Les meilleurs du samedi le furent de nouveau aujourd’hui dimanche. Du moins jusqu’à l’attaque du 10ème tour, quand le duel que se livraient Bruno Coulombs (Cooper S) et Olivier Legriffon (Matra Djet) depuis le départ prit fin sur l’abandon de ce dernier.

Une aubaine pour le pilote du nouveau Trophée Mini Classic, qui s’imposait devant trois autres de ses recrues : Claude Boissy, Charles Edouard Rousseau et Philippe Lalanne… avant d’être rétrogradé à la 2ème place par le collège des commissaires pour un dépassement sous drapeau jaune !

 Il faut descendre à la 5ème place, pour trouver le lauréat du jour en Trophée Maxi 1000, à s’avoir Philippe Durand (Rallye 3), qui est rejoint sur le podium par Michel Chapel, l’actuel leader du trophée avec sa petite Clan 1000 cm3, et Philippe Guerner (Alfa Romeo Giulia).

Pas de chance pour Gilles Lassage et Olivier Jaubert, tous deux prématurément éliminés.

Classement course 2 : 1.Coulombs – 2.Boissy à 10 »1 – 3.Rousseau à 10 »2 – 4.Lalanne à 52 »0 (tous sur Cooper S) – 5.Durand (Rallye 3) à 54 »9, etc.

Rappel course 1 : 1.Legriffon (Matra Djet) –2.Coulombs (Cooper) à 8 »2 – 3.Codet (Cooper) à 26 »5 – 4.Rousseau (Cooper) à 44 »3 – 5.Durand (Rallye 3) à 55 »9, etc.

Challenge Formula Ford Historic : On ne change rien !

Les jours se suivent et se ressemblent dans le Challenge Formula Ford Historic France, où Olivier Rechêde (Lola) et Xavier Michel (Van Diemen) se sont fait un devoir de livrer la copie conforme de leur doublé de la veille.

A défaut d’incertitude quant à l’identité du futur vainqueur, c’est la troisième marche du podium qui fit l’objet de la lutte la plus serrée. Philippe Poude (Van Diemen) en fut le premier détenteur, avant de l’abandonner à Laurent Courregelongue (Van Diemen).

Ce dernier eut ensuite à résister au fulgurant retour de Jean-Louis Carponcin (Van Diemen), déclassé de la 3ème place du samedi à cause d’une auto trop légère.

En classe A, Bernard Pesenti (Lotus) double la mise en prenant l’avantage sur Régis Prévost (Mc Namara), ralenti par un tête-à-queue, et Raoul Scultore (Nike). La « miss » du challenge, Béatrice Cibien (Van Diemen) confirme sa belle prestation de la course 1.

Classement course 2 : 1.Rechêde (Lola) -2.Michel à 6 » -.Courregelongue à 18 » -.Carponcin à 18′‘ -.Poude à 18 » 7 (Tous sur Van Diemen), etc

Rappel course 1 : 1.Rechêde (Lola) – 2.Michel à 10 »5 – 3. Poude à 19 » ; 4.Courregelongue à 29 »1 (tous sur Van Diemen) – 5.Pensti (Lotus) à 29 »6, etc.

Challenge Asavé GT-Tourisme : Christophe Terriou sans encombre

Avec déjà plus de six secondes d’avance sur son plus proche poursuivant au bout de deux tours, Christophe Terriou (Porsche 911 3 litres) semblait bien parti pour signer un nouveau succès.

Mais c’était faire peu de cas du Landais Denis Allemang, qui revenait vite dans son sillage au volant d’une puissante Ford Falcon et finissait par lui ravir le commandement au 9ème passage.

Une brève démonstration malheureusement interrompue deux tours plus tard, roue avant droite arrachée…

Christophe Terriou,n’en demandait pas tant et allait ainsi cueillir sa deuxième victoire du week-end devant Olivier Salam (Chevrolet Corvette) et Patrick Andreoli (Porsche 911), à la lutte pendant toute la course.

Ces trois pilotes évoluant en GTS (les ex groupe 4), ils laissent les autres victoires de catégories à Patrice Faurie (Porsche 911 ex gr.3), Julien Gruau (Ford Falcon ex gr.2) et Emmanuel Meilhan (Alfa GTV6 ex gr.1).

Course 2 : 1.Terriou (Porsche 911) ; 2.Salam (Chevrolet Corvette) à 19 »03.Andreoli (Porsche 911) à 19 »5 – 4.Sionneau (Porsche 911) à 55 »6-5.Faurie (Porsche 911) à 57 »9, etc

Rappel course 1 : 1.Terriou (Porsche 911) – 2.Salam (Chevrolet Corvette) à 21 »1 –  3. Sionneau (Porsche 911) à 1 tour – 4.Bracq (Alpine A110) à 1 tour – 5.Clause (Porsche 911), etc.

Trophée F3 – Formule Renault Classic :  Julien Vidot maître du jeu

Avec 36 autos réunies sur la grille de départ de cette seconde course, le Trophée F3 Classic confirme son rang de leader européen en termes de championnats de monoplaces historiques.

A l’instar de la veille, Julien Vidot (Argo) prit soin de se porter en tête dès le feu vert, pour se ménager ensuite une petite marge de sécurité sur Francis Dougnac (Ralt)

Du déjà vu, 24 heures auparavant !

Derrière eux, après l’abandon de Daniel Dumolie (Ralt), le gain de la 3ème place fit l’objet d’une sévère empoignade entre Marc Klein (Chevron), finalement parti à la faute dans le dernier tour, et Bernard Honnorat, superbe d’aisance sur l’habituelle Martini « ex Prost » de Vallery-Masson.

Michel Arbeit (Ralt), bien installé en 5ème position, perdit lui aussi le gain de ses efforts dans une énorme « figure » devant les stands, et comme son suivant, Luc Cheminot (Ralt), en fit de même, cette 5ème place échoie finalement à Jean-Pierre Eynard Machet (Ralt).

Côté Formule Renault, Jean-Charles Monnet confirme sa victoire du samedi devant Fabrice Porte et Jean-Christian Darlot.

Classement course 2 : 1.Vidot (Argo) 2.Dougnac (Ralt RT1) à 5 »1 – 3.Honnorat (Martini Mk21) à 10 »1 – 4.Klein (Chevron B34) à 24 »0 – 5.Eynard Machet (Ralt RT3) à 29 »4, etc.

Rappel course 1 : 1.Vidot (Argo) ; 2.Dougnac (Ralt RT1) à 1 »5 – 3.Fraisse (Martini Mk34) à 9 »3 – 4.Klein (Chevron B34) à 10 »1 – 5.Vallery-Masson (Martini Mk21), etc.

Le Groupe 1 Tourisme Champion Car : Gérard Cayeux sans partage

Claude Boissy condamné à suivre la course en spectateur après la casse moteur de sa Vauxhall la veille, Gérard Cayeux se retrouva très tôt sans rival à sa mesure. Accentuant son avance au fil des boucles, le pilote de la Ford Capri 3 litres passait sous le drapeau à damiers avec pas moins d’une demie minute de bonus sur son dauphin !

Un Tony Deschamps (Triumph Dolomite) décidemment très en verve ce week-end. Au terme d’une course, où les positions de tête furent rapidement figées, Dominique Josquin (Rallye 3) prend la 3ème place devant Marc Piagno (Golf GTI) et Michel Pinçon (BMW 635).

Signe du séduisant cocktail proposé par le Challenge Groupe 1, les 5 premiers sont autant de vainqueurs de classe différents…

Classement course 2 : 1. Cayeux (Ford Capri) – 2. Deschamps (Triumph Dolomite) à 30 »7 –3.Josquin (Rallye 3) à 34 »8 – 4.Piagno (Golf GTI) à 40 »7– 5.Pinçon (BMW 635) à 1’04 »3, etc.

Rappel course 1 : 1.Cayeux (Ford Capri) -2.Triquet (BMW 635) à 31 »2’’ – 3.Deschamps (Triumph Dolomite) à 37 »5– 4.Cabarou (BMW) à 55 »9 – 5.Colin (Escort RS) à 58 »7, etc.

Jacques Furet

Photos: Photoclassicracing

PROCHAIN RENDEZ-VOUS DE LA SERIE FFSA HISTORIQUE

L’Historacing Festival, les 23-24 octobre à Lédenon (Gard)

UNE CUVEE PHILIPPE STREIFF

Sport

About Author

admin

Leave a Reply