LMS 2011 : ORECA DEVOILE SON PROJET LMP2

 

  

 

Hugues de Chaunac, le patron de l’écurie ORECA s’en était récemment fait l’écho !

L’équipe varoise préparait une toute nouvelle voiture appelée à concourir des 2011 et ce dans la catégorie LMP2.

C’est désormais une réalité car ce mercredi 1er septembre 2010, ORECA a confirmé cette information, en nous dévoilant le projet et les premières images de ce modèle dénommé ORECA 03.

Aprés OAK Racing et LOLA, voici donc un troisième constructeur qui se lance dans le LMP2 pour la prochaine saison d’endurance.

ORECA développe son activité constructeur en lançant la ORECA 03.

 

 

Constructeur depuis la fin de l’année 2007, ORECA s’était jusque là illustré avec l’ORECA 01, engagée en LMP1, et la Formula Le Mans. Le groupe de Signes va mettre à profit ces deux expériences pour construire l’ ORECA 03. Ce nouveau prototype sera proposé aux Teams afin d’être engagé en LMP2 en 2011, aux 24 Heures du Mans et dans les différentes séries Le Mans.(ALMS –LMS –ILMS)

ORECA 03 : Le Mans dans ses gênes…

Mais laissons Hugues de Chaunac nous présenter sa dernière née :

« ORECA souhaite développer son activité constructeur et nous avons été séduits par la réglementation LMP2-2011 élaborée par l’ACO »

Et il enchaine :

« C’est pourquoi nous dévoilons aujourd’hui cette ORECA 03, qui possède Le Mans dans ses gênes. Elle bénéficiera en effet du savoir-faire acquis sur la LMP1 ORECA 01, un prototype à la fois performant et fiable. Nous l’avons prouvé à maintes reprises, notamment en terminant les 24 Heures du Mans 2010 à la quatrième place et l’édition 2009 au cinquième rang. »

Comme l’exige le règlement de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), les LMP2-2011 devront respecter une limite de coût.

Ce sera bien le cas de l’ORECA 03, disponible au prix de 345 000 €.

Celle-ci sera adaptée à la motorisation souhaitée par chaque équipe. Le bureau d’études d’ORECA a d’ailleurs conçu la voiture de façon à adapter différents types de moteur.

En outre, la compétition-client a toujours été au cœur  du Groupe ORECA. Les Teams pourront profiter d’une équipe dédiée et d’un service « assistance et pièces détachées » sur chaque meeting des Le Mans Series et de l’American Le Mans Series.

Le patron poursuit ses explications :

« Notre auto suivra le cahier des charges de l’ACO, mais notre projet est ambitieux. En fait, c’est plus qu’une voiture. C’est un package pour gagner que nous proposons. Nous sommes à la fois un constructeur et une équipe d’exploitation. Nous connaissons les exigences du plus haut niveau, de par notre présence en LMP1, mais aussi les contraintes de coût, à travers la Formula Le Mans. Dans ces deux domaines, ORECA a montré ses compétences. »

Cette toute nouvelle ORECA 03 effectuera son premier roulage dans les premiers jours du mois de janvier 2011.

Les clients seront ensuite livrés au cours du premier trimestre selon le choix de la motorisation.

Afin d’en savoir encore un peu plus, laissons la parole à David Floury, le Directeur Technique du Groupe ORECA. Lequel nous présente point par point l’ORECA 03

Alors l’ORECA 03 : Qui est elle ? 

«  Il s’agit du fruit d’un travail de plusieurs mois mené par le bureau d’études. »

David, quel était le premier objectif lors de la conception de l’ORECA 03 ?

« En fait, il y en avait deux. Construire la meilleure LMP2 du plateau et respecter la limite de coût de l’ACO en proposant une voiture abordable et surtout économique à l’entretien. Ces deux objectifs sont antagonistes, mais nous avons utilisé nos expériences passées pour les faire cohabiter. »

L’ORECA 03 semble avoir quelques similitudes avec sa grande sœur , l’ORECA 01 vu en LMS et aux 24 Heures du Mans…

« Il ne faut pas toujours se fier aux apparences… L’ ORECA 01 fait partie des meilleurs prototypes, que ce soit en terme de performance pure et de fiabilité. Nous avons tenu compte de tout cela. De la même façon, nous nous sommes appuyés sur la Formula Le Mans, qui est certainement ce qui se fait de mieux en matière de rapport qualité-prix. Nous avons donc une solide base de travail. Nous ne repartons pas de zéro. Néanmoins, c’est bien d’une nouvelle voiture dont il s’agit. »

Quelles sont les différences avec l’ORECA 01 ?

« Hormis la base du concept aéro et la monocoque, tout est différent ! Nous avons passé en revue les ensembles et sous-ensembles, pour savoir où se situaient les gains au niveau de la performance et de la fiabilité, avec toujours le coût à l’esprit. Ainsi, la suspension est différente, tout comme la boîte de vitesse et la partie électrique-électronique. Le moteur sera nouveau. Tout cela a des conséquences, d’un point de vue mécanique et aéro. Le bureau d’études a donc planché sur différentes solutions.»

Et concernant le concept aéro ?

« L’ORECA 03 a un air de famille avec l’ORECA 01. Cela n’aurait pas eu de sens de repartir d’une feuille blanche pour une voiture économique, mais elle bénéficiera d’un développement particulier. Nous avons également tiré profit du projet ORECA 02 ( stoppé au cours de l’été). L’intégration de l’aileron de requin n’est pas sans conséquence, tout comme les petites roues. Mais surtout, la marge de manœuvre  est plus réduite. Les évolutions sont limitées, donc l’ORECA 03 doit être compétitive sur des circuits allant du Mans au Nürburgring. Il faut trouver un compromis pertinent. »

Comme on le voit, fort de l’excellente expérience des modèles déjà conçus par ORECA, l’ORECA 01 et aussi la FLM (Formula Le Mans), nul doute que cette ORECA 03 est promise à un bel avenir

Le premier roulage est prévu pour janvier prochain sur le circuit HTTT Paul Ricard.

Gilles Gaignault

Dessins : ORECA

Photos: Patrick Martinoli – Photoclassicracing

Sport - Autre

About Author

admin

Leave a Reply