4ème EDITION DU WEEK END DE L’EXCELLENCE AUTOMOBILE DE REIMS SUR LE CIRCUIT DE GUEUX

 Eh oui, nous en sommes déjà à la quatrième édition !

Programmé pour la toute première fois en septembre 2007, le WEEA (Week-end de l’Excellence Automobile) imaginé par Franz Hummell existe toujours et se porte visiblement bien même très bien.

Et cette année, l’organisateur propose plein d’innovations :

3 : nouveautés très importantes

2 : dates à retenir sans faute

1 : Rendez-vous unique !

Zéro… Partez !

Quatrième édition, déjà !

En résumé, après trois premières éditions au succès de plus en plus clair et étincelant, le rendez vous d’automne en Champagne du Week-End de l’Excellence de Reims s’affirme comme le meeting « Classique » international d’automne qui monte.

De 20 000 participants et visiteurs en 2009 (30% d’anglo-saxons et 14 nations présentes…), ce sont plus de 30 000 spectateurs qui sont attendus les samedi 11 et dimanche 12 septembre prochains sur le circuit de Gueux aux portes de Reims.

PIERRE-EMMANUEL TAITTINGER (à droite) L’HOMME QUI A FAIT VENIR HUMMELL

Cette année aprés Mercedes et Jaguar, c’est Škoda qui sera la marque à  » l’honneur  ».

Škoda qui brille sur les circuits Français, l’hiver avec les célébres Trophée Andros  et le Rallye Monte Carlo et aux beaux jours sur les pistes avec les Mitjet Škoda de Jean Philippe Dayraut

 

Deux nouveautés majeures…

Gratuité totale des droits de participation et aussi création d’un jury de personnalités.

C’est une grande première : sous réserve d’acceptation des dossiers de candidatures, tous les propriétaires d’anciennes pourront rouler sur le légendaire circuit de Gueux en Champagne, cadre des mythiques Grands Prix de l’ACF des années 50 et 60. 

En outre, Franz Hummell et Gaelle Arpin, les dynamiques promoteurs de ce qui, au fil des ans est assurément devenu un  événement incontournable, ont voulu aller beaucoup plus loin dans la qualité et ont donc décidé la création d’un jury de personnalités des sports mécaniques.

Et ce dans le but de déterminer l’éligibilité des véhicules par séries (monoplaces, avant-guerre, GT, etc…) et ainsi de valider la qualité de restauration et de présentation des bolides, de leur authenticité historique ou de leur caractère exceptionnel.

DEPUIS 4 ANS, GUEUX REVIT… AVEC LE WEEA

Deux dates importantes

Jeudi 24 juin. Vendredi 10 septembre.

24 juin, date de la première délibération du jury. Etaient admises les voitures construites avant le 31 décembre 1969 et pour les motos, avant 1981, avec un accent tout particulier sur la qualité des plateaux présentés.

 

Un rendez-vous unique et un programme exceptionnel !

Le WEEA  proposera à nouveau la vente aux enchères organisé par la Maison Bonhams, une démonstration aérienne de la patrouille de l’Armée de l’Air et en piste une nouvelle série consacrée aux « Youngtimers », ces jeunes voitures de collection dont les jeunes sont de plus en plus friands et bien d’autres surprises, telles que les plus prestigieuses Škoda, de route et de course, en provenance directe du patrimoine de la marque de Mlada Boleslav, en Tchéquie, jamais vues en France.

Première délibération du jury

Le jury du "4ème Week-End de l’’Excellence" de Reims s’est donc réuni à la "Demeure des Comtes de Champagne", propriété des Champagnes Taittinger, le jeudi 24 juin dernier pour la première délibération.

Les demandes de participation des 135 premiers véhicules ont été présentées aux différents membres du jury. La sélection basée sur des critères d’authenticité, de rareté et de palmarès, a permis au jury de retenir finalement 96 voitures pour participer au prochain Week-End de l’’Excellence.

Le jury spécialisé motos, composé des anciens Champions, Jean-François Balde et Eric Saul et du Président de Yamaha Motor France, Eric De Seynes a, quant à lui, sélectionné 42 motos exceptionnelles.

LA 860 SKODA

LES ŠKODA SORTENT DU MUSEE ET VIENNENT EN FRANCE !

Au début des années 30, la société Tchèque n’a-t-elle pas été contrôlée par les industriels Français de Schneider-Creusot ! 

Et c’est en cette période, en 1929, que  les ingénieurs de Škoda ont produit pour preuve, la « 860 » un cabriolet de luxe animé par un moteur six cylindres de 3880 centimètres cubes.

Cette voiture, produite seulement à une quarantaine d’exemplaires, sera présentée à Reims dans une version sortie d’usine en 1932.

Pour marquer sa trace laissée dans la mémoire de l’industrie automobile et la continuité des usines Škoda dans le temps, le « Week-End de l’Excellence » sera en mesure de présenter d’autres modèles, tous aussi exemplaires et toujours extraits de la splendide collection de la maison mère, situé au nord de Prague, à Mlada Boleslav.

LA 909

Ainsi la « 909 », une voiture de sport qui, en 1936, a remporté sa « classe » au Rallye de Monte Carlo, sous le nom de « Rapid », une 1385 centimètres cubes de 900 kilos. Au même moment, dans sa version « Popular », une autre « 909 », connue aussi pour sa robustesse, effectuait un tour du monde en 97 jours.

En 1948Škoda qui a survécu au drame de la Seconde Guerre Mondiale sort, en adéquation avec les difficultés économiques du moment, une petite voiture populaire, la surprenante  « 938 ».

 

Les spectateurs, présents à Reims, vont découvrir un véhicule de deux mètres cinquante d’empattement  propulsé par un moteur de 1089 centimètres cubes, une « mini » avant l’heure.

Enfin, Škoda qui n’a jamais rompu avec le sport, produisant même une monoplace dédiée aux courses organisées dans les pays de l’Est, va, en 1958, construire une barquette en aluminium de 600 kilos, une « 968 » équipée d’un moteur de 1089 centimètres cubes, souvent confiée aux mains de Vàclav Bobek, le grand Champion Tchèque.

Cette voiture de course retrouvera sa raison d’être, et un morceau de son ancienne gloire, sur le circuit de Reims-Gueux, dans quelques jours en septembre

Gilles Gaignault

Photos : Collection Skoda – Photoclassicracing – Gérard Rudy

Sport

About Author

admin

Leave a Reply