WRC : KRIS NISSEN LE PATRON DE VW MOTORSPORT CONFIRME SON INTERET

 

 

En marge du Rallye d’Allemagne où Le Team Volkswagen Motorsport a dévoilé la dernière évolution de son Race Touareg, le modèle 3, le patron de l’équipe Volkswagen Motorsport qui évolue actuellement dans l’univers des Rallyes-raid et du célèbre Dakar, Kris Nissen a bien confirmé que la firme de Wolsburg était comme le susurrent de nombreuses rumeurs qui circulent depuis plusieurs mois, réellement intéressé pour participer à l’avenir, au Championnat du monde des Rallyes WRC


A la question capitale de savoir si ce choix dépendait du Dakar et de la présence des VW Race Touareg en Rallye-raid, le boss a précisé:

«  Absolument pas. Ce sont deux sujets et deux dossiers différents. D’ailleurs en ce moment, nous sommes en train de recueillir les ultimes renseignements nécessaires et capitales avant que nous puissions nous décider. Et l’arrivée prochaine de Mini en WRC  dés la saison 2011 prouve l’intérêt de la discipline. C’est la raison pour laquelle nous avons participé à une réunion fort intéressante la veille du départ du Rallye d’Allemagne en compagnie de Citroën, de Ford et également de Prodrive, la structure chargée de l’engagement de Mini. Nous avons eu toutes les  informations nécessaires concernant les châssis et les moteurs. »

Alors comme le Dakar n’apparait pas comme devant être un obstacle, de quoi dépend votre choix finalement  ?

« Il faut que VW  définisse l’orientation générale à long terme, de ses programmes sportifs en sport automobile. Je le redis, le Dakar qui représente une épreuve phénoménale avec un impact mondial  n’est pas en concurrence. Le seul bémol c’est que cette épreuve médiatique ne se déroule qu’une fois par an. VW est un constructeur mondialiste. Avec plus de trente usines à travers le monde. 12.000 concessionnaires. La marque distribue ses produits dans le monde entier. C’est la raison pour laquelle nous estimons avoir besoin d’un plus grand nombre d’épreuves, chaque année, pour démontrer notre savoir-faire. Avec une bonne douzaine de rallyes annuel, sur tous les continents et dans différents  pays, c’est une formidable opportunité qui se présente à nous avec une éventuelle participation au WRC »

Alors, quid de votre décision. Quand pensez-vous pouvoir faire votre annonce ?

« Je suis dans l’incapacité de répondre. Non pas que je ne le veuille pas. Mais bel et bien tout simplement parce que je ne le sais pas. Mais, permettez-moi d’ajouter que si la décision n’est pas prise avant la fin de l’année, nous ne pourrons pas être inscrits avant la saison 2013. Et ce parce qu’il nous faudra au minimum deux bonnes années pour préparer notre venue. Vu qu’à partir de 2011 les règlements changent, il ne faut donc pas trop tarder pour être présent et ce au risque de laisser un sérieux avantage aux actuels constructeurs qui vont démarrer la saison prochaine leurs nouveaux programmes. Ils bénéficieront de deux années d’avance dans le meilleur des cas avec ce nouveau règlement, lequel entre en application à partir de 2011. J’estime qu’avec ce changement de regles, c’est assurément véritablement le bon moment pour que de nouveaux constructeurs s’engagent »

Vous êtes donc satisfait de l’arrivée de Mini en WRC ?

« C’est certain. Leur venue est formidable pour le rallye en général.»

A ce sujet, il se murmure au Japon que Toyota qui remporta en Rallye, le Championnat du monde des pilotes en 1990 et 1992 grâce à Carlos Sainz, puis celui de 1993 avec Juha Kankkunen et enfin un quatrième sacre en 1994 pour le Français Didier Auriol

Et qui fut aussi sacré Champion du monde des constructeurs en 1993 et 1994, pourrait à son tour annoncer son arrivée.

Ou plutôt son grand retour…

D’ici deux voire trois ans !

Que des bonnes nouvelles pour le WRC, Citroën et Ford 

 Gilles Gaignault

Photos : Team et Red Bull

WRC

About Author

admin

Leave a Reply