MOTO GP : RETOUR DE RANDY DE PUNIET AU GRAND PRIX DE BRNO !!!

 DEJA UN MAUVAIS SOUVENIR …

 

Ces gars-là sont ‘’ hors norme ‘’ !!!

 Ces gars-là ?

 

 

Valentino Rossi et Randy de Puniet, pardi.

« Je ne suis pas là pour balader la moto »

Ainsi s’exprime Randy de Puniet ce vendredi soir dans le paddock de Brno, en République Tchèque ou le pilote Français retrouve déjà l’univers des Grands Prix

 

 

C’est lors du GP d’Allemagne qui se disputait au Sachsenring, le 18 juillet dernier, que survient la chute de Randy lors du 9éme tour.

 

 

Cette chute se transforme immédiatement en drame puisque De Puniet se fait percuter par un autre pilote.

 

 

Bilan ?

 

 

Fracture tibia péroné !

 

 

… Et, ce vendredi 13 août, soit … 24 jours plus tard, Randy de Puniet, est déjà de retour !!!

 

 

 

En effet, il s’aligne ce week-end au départ du GP de Brno.

 

Afin de vérifier sa condition, Randy a participé à une séance de roulage en début de semaine sur le circuit d’Alés dans le Gard.

 

Rassuré sur son état, il prenait donc la décision de rejoindre au plus vite Brno

 

 

A l’issu de ses premiers tours de roue, nous l’avons joint, et il a accepté de nous raconter cette journée de reprise, laquelle était comme le veut la tradition, le vendredi réservée aux essais libres.

 

 

Ces garçons ont beau être des athlètes de très haut niveau, au sommet de leur forme physique, ils ont beau bénéficier des services des tous meilleurs chirurgiens et spécialistes au monde, personne ne peut imaginer que l’on soit aussi vite remis et guéri d’une double fracture, en moins d’un mois !

 

 

Et pourtant, l’ami Randy est la et bien la, au guidon de sa Honda de GP. Un monstre pas toujours facile et évident à piloter et à maîtriser, au milieu de la meute des pilotes de cette catégorie Reine, qu’est le Moto GP.

 

 

Ou la baston est leur motivation principale car ils sont tous là pour la gagne et non pour faire de la figuration. Quand bien même, ils relèvent de graves blessures !!!

 

 

Randy est à l’évidence un garçon qui ne triche pas. Il ne nie pas en avoir baver durant cette première séance d’essai de ce GP de Tchéquie.

 

 

«  Il est évident que je ne suis pas à 100 % mais un peu plus de trois semaines après mon accident, c’est un formidable pari et un immense bonheur et aussi une très grande satisfaction d’être sur ma moto. »

 

 

Et de poursuivre :

 

 

«  Cela dit, pour passer les vitesses dans les virages à gauche, oui je le reconnais, j’en bave ! »

 

 

On sait tous que Valentino Rossi victime lui aussi le samedi 5 juin, d’une chute aussi grave à l’occasion des essais du GP d’Italie au Mugello, est de la même manière, revenu en piste, après lui aussi quelques semaines d’arrêt.

 

 

Reprenant contact, le 18 juillet dernier, lui avec la compétition, justement lors du GP d’Allemagne au Sachsenring ou Randy s’est blessé !

 

 

Mais, qu’est- ce qui peut à ce point, motiver ces gars de se remettre aussi vite dans le grand bain de la course ?

 

 

«  J’avais juste une énorme envie de remonter sur ma moto. Je crois que Valentino a eu exactement la même motivation. En plus, c’est vraiment rageant parce que jusqu’à cette chute, je réalisais une saison tout à fait exceptionnelle. J’étais cinquième au classement provisoire du Championnat derrière tous les pilotes ‘’ officiels ‘’ qui disposent eux d’une machine d’usine.  »

 

 

Et Randy enchaîne :

 

 

«  J’ai raté deux épreuves (Allemagne et Laguna Seca aux USA) mais l’envie d’y aller est bien toujours là ! Bien sur, cette excellente cinquième place est très certainement fichue. Alors, je me suis fixé de nouveaux objectifs : La sixième place en fin de saison et terminer premier ‘’ privé ‘’. Pourquoi pas ! »

 

 

Et notre convalescent de conclure :

 

 

« Et je vise aussi d’aller chercher Hayden, l’un de deux pilotes ‘’ officiels Ducati  »

 

 

 

Seizième chrono, en 2’00’’184, ce vendredi, Randy’vaut’’ assurément beaucoup mieux que cette position.

 

Mais, n’est- ce pas déjà un ‘’ miracle ‘’ en soit que Randy soit présent, chevauchant sa bécane !!!

 

Certes, il boitille mais il ne se déplace pas avec des béquilles !! ENORME ces gars-là

Ce qui transparaît pourtant à travers ses mots, c’est en tout cas comme une ‘’ sorte de grand bonheur ‘’ de se retrouver au milieu de ses adversaires.

 

 

Et surtout cette envie démentielle de reprendre le combat des chefs et d’aller se battre en course.

 

 

Randy nous confie alors :

 

 

« J’ai dit à tout le monde que si c’était pour finir dernier, je serais resté à la maison. Honnêtement pour une reprise, mes temps me donnent plutôt confiance pour la suite du week-end. Mais je le répète, je ne suis pas venu ici pour balader la moto !!!! »

 

 

Sur ce point et sur d’autres, on peut vraiment lui faire totale confiance.

 

 

Avec en plus, le sens de la formule qui lui va bien.

Randy, c’est véritablement de la vraie graine de CHAMPION !

 

 

Un mot encore pour préciser que Jorge  Lorenzo, leader du Championnat, est toujours le ‘’ patron ‘’ de cette catégorie Moto GP.

 

L’Espagnol a établi le meilleur temps de cette première séance d’essais libres du Grand Prix de République tchèque. Le pilote Yamaha a bouclé le tour du circuit de Brno, en 1’57″215. 

 

Son compatriote, Dani Pedrosa, au guidon de sa Honda a pris la deuxième place, cependant que Valentino Rossi, le coéquipier de Lorenzo chez Yamaha, s’est classé troisième.

 

 

 

Jean Louis Bernardelli

 

Photos : Moto GP

Moto Moto - Vitesse

About Author

admin

Leave a Reply