IRC : LA SKODA DE FREDDY LOIX MENE AU RALLYE DE MADERE

  

Victorieux pour sa rentrée le 27 juin dernier du Rallye d’Ypres, le belge Freddy Loix au volant de sa Skoda Fabia mène ce vendredi soir, le Rallye de Madère , huitième des douze   manches du Championnat IRC.

Mais la journée n’a pas été de tour repos pour Loix ! Effectivement tout au long des douze   spéciales que comportait cette première étape, il lui a fallu batailler ferme avec l’Abarth Punto Grande de l’italien Luca Rossetti.

Malheureusement l’Italien est sorti au cours de l’ES12, laissant ainsi le champ libre au belge.

 


Et permettant aussi au jeune irlandais – tenant du titre IRC  Kris Meeke de s’emparer au volant de sa Peugeot 207 S2000 de la deuxième place, 21’’1 derrière le leader, Freddy Loix.

Sur les routes escarpées, étroites et sinueuses à souhait de l’île de Madère, cette première journée du Rallye de Madère, a donc tenu toutes ses promesses.

Après une première spéciale disputée jeudi soir remportée par le régional de l’étape, le portugais Bruno Magalhaes sur sa 207 Peugeot , les protagonistes se sont immédiatement mis en action.

 

Luca Rossetti qui pilote une Abarth  Punto Grande est le premier à quitter le parc fermé, suivi par les autres concurrents dont Freddy Loix.

Lequel signe de suite le premier scratch dans Campo de Golfe et s’empare du commandement. Il devance Kopecky de 0’’7, Meeke de 2’’2, Rossetti de 4’’7 et Hanninen de 9’’3.

Mais le belge perd la tête dés la spéciale suivante dénommée Terreiros 1 et ce au profit de Luca Rossetti. Qui parcoure les 21 km 77 en 25’30’’7 et relègue Loix à 1’’8 et Meeke à 4’’9. Kopecky lâche lui 12’’7 et Hanninen, 16’’1

Mais cette ES3 voit hélas déjà l’abandon prématuré de la Peugeot 207 S2000 de Bruno Magalhes, le récent vainqueur du Rallye des Acores. Suite à une sortie de route !!!

Tout au long de cette journée, Loix et Rossetti animent les spéciales et se partagent – à toi, à moi –  l’intégralité des meilleurs temps.

Loix réalise huit scratches et Rossetti, lui quatre.

Loix en tète après l’ES7, Rossetti se lance alors a sa poursuite. Il se rapproche nous offrant un formidable spectacle.

Mais constamment à l’attaque, Lucas finit par sortir de la route au cours de l’ES 12 dénommée Cidade de Santana 2. Etant après Magalhaes, à son tour contraint d’abandonner.

Magalhes et Rossetti  hors course, c’est donc Kris Meeke qui récupérait la seconde place

Ce vendredi soir, le dauphin de Freddy Loix possède 21’’1 de retard sur le Belge.

La bataille pour la victoire finale nous promet une seconde étape ce samedi des plus animées.

Mais ATTENTION et gare car si d’aventure l’un ou l’autre des deux hommes venait à commettre à l’instar de Magalhaes et Rossetti,  l’irréparable, alors !!!

 

Alors, la victoire pourrait fort bien revenir à un troisième larron, en l’occurrence : Jan Kopecky

L’actuel second du classement général provisoire de l’IRC n’accuse en effet qu’un peu plus d’une seconde de retard sur le pilote Peugeot, Kris Meeke : 1’’1 très exactement pour être précis !!!

Soit, 22’’2 de retard sur le leader, son équipier chez Skoda. C’est dire si le Tchèque peut lui aussi parfaitement envisager la gagne à Funchal

Derrière ce trio, le leader de l’IRC millésime 2010, le finlandais Juho Hanninen  lui aussi sur Skoda Fabia se retrouve curieusement loin !

Déjà relégué à 59’’6 de la Skoda de Loix.

Samedi, les concurrents disputeront encore deux boucles de quatre spéciales, totalisant plus de 115 kilomètres.

La bataille est donc loin, très loin d’être terminée.

Et, bien malin qui pourrait tout à la fois pronostiquer le nom du vainqueur et également le podium final !

Christian Colinet

Photos : IRC

Sport

About Author

admin

Leave a Reply