Jean Eric VERGNE champion de F3

En remportant ce dimanche son 12ème succès de la saison hier sur le tracé de Silverstone, Jean-Eric Vergne est devenu le premier pilote français à décrocher le titre si convoité de Champion de F3 britannique. Avec 344 points, en effet, plus personne ne pourra le rejoindre lors des six courses restant à disputer.

Jean-Eric coiffe la couronne 2010 avec la manière, puisqu’il réalise les deux pole positions du week-end et qu’il monte sur le podium de toutes les courses disputées samedi, puis dimanche.
Ce titre de CHAMPION d’ANGLETERRE de FORMULE 3 récompense et couronne surtout une fabuleuse campagne 2010, tout à fait exceptionnelle.


Et dimanche en triomphant pour la douzième fois de la saison, JEV est avant tout devenu le tout PREMIER pilote Français de l’histoire à remporter ce titre considéré à juste titre comme le ‘‘ NOBEL  » de la compétition pour les espoirs, CHAMPION en devenir

Parfaitement conscient de la véritable portée de son EXPLOIT, Jean-Eric a raconté ses premières impressions ce lundi matin, quelques heures aprés être rentré dans la  » légende  »
Que ressentez-vous au soir de votre 12ème victoire en F3 britannique, celle qui vous permet de décrocher le titre ?
« Je  suis  vraiment  très,  très  heureux.  J’ai  du  mal  à  décrire  ce  que  je  ressens.  Je voudrais surtout remercier mon équipe, Carlin Motorsport, avec laquelle j’ai vécu des moments très forts. Ce résultat était l’objectif de la saison et nous pouvons  tous  être  extrêmement  satisfaits  de  l’avoir  atteint  six  courses  avant  la  fin  du  championnat.  Ce  titre  n’est  pas qu’une récompense personnelle, il souligne la compétitivité de tout un groupe. Je tiens aussi à remercier le Red Bull Junior Team de m’avoir fait confiance une nouvelle fois cette saison.

Vous saviez que vous pouviez être sacré champion à Silverstone. Comment avez-vous abordé le week-end ?
permettait de voir venir et un mauvais résultat n’aurait pas été la fin du monde. Cette situation nous a permis, l’équipe et moi, de conserver notre approche agressive et de disputer les trois courses de Silverstone sans jamais compter les points. Cela était la bonne tactique, puisque j’ai réalisé les deux pole positions lors des qualifications. Je suis ensuite monté trois fois sur le podium. Acquérir le titre avec une victoire, c’est un joli bonus.  » Je pense être resté très serein. Bien sûr, j’avais à cœur de terminer le travail, mais mon avance au championnat me
Quelles sont les prochaines échéances ?

 » Tout d’abord, je vais tenter de réaliser que je suis champion de F3 britannique, une discipline qui a vu passer des pilotes que j’admire. Ensuite, il reste six courses. Six victoires sont donc à décrocher et ce sera notre objectif. Enfin, en septembre, je disputerai ma première course de Formule Renault 3.5. C’est une nouvelle catégorie, dans laquelle je devrai trouver mes repères. J’étais très compétitif lors des essais réalisés l’hiver dernier au volant de cette voiture, je suis donc assez confiant. Je prends cette nouvelle aventure comme une belle opportunité pour gagner en expérience et pour devenir un meilleur pilote  »

Mais si le titre est déja en poche, il lui reste encore deux rendez-vous dont le prochain est prévu à Snettertonles 27, 28 et 29 août prochains.

Ensuite, l’ultime sortie dans ce Championnat se déroulera sur le circuit de Brands Hatch dans le sud de Londres. Celui-là même qui consacra le dimanche 6 octobre 1985, un certain … Alain Prost. Premier pilote Français a devenir Champion du monde de F1.

La F1 ?
Le rêve du jeune Vergne…

Gilles Gaignault
Photos: Red Bull

F3

About Author

admin

Leave a Reply