LA VOITURE ELECTRIQUE : OUI, MAIS IL DEMEURE BIEN DES INTERROGATIONS !!!!!

 QUELLE ENERGIE POUR LE FUTUR DE NOS AUTOS?

Alors que tout le monde à commencer par nos dirigeants mais aussi les constructeurs d’automobiles ne parlent plus que de cela, nous avons tenté d’y voir un peu plus clair !

Cela ?

La voiture électrique, pardi…

Le sujet à la mode, totalement  » tendance  » lequel ne cesse d’alimenter les conversations. Et, Pas seulement au Café du commerce, loin de la car la bagnole électrique est désormais au quotidien présente dans toutes les discutions.

Aussi bien au bureau que dans les diners en ville. A Paris comme en province.

La bagnole électrique étant devenu au fil des mois et des semaines  » LE  » sujet privilégié qui alimente en permanence toutes les discutions
 

Alors, l’électricité finira- t’elle vraiment réellement par remplacer l’essence et le gas oil ?

Actuellement en France, 30 millions de véhicules circulent. On en annonce 1 milliard de par le monde !!!

Pour faire rouler une automobile, le pouvoir calorifique- grosso modo – est le suivant : pour un litre de carburant essence l’équivalent est de 11 kw

Le rendement thermo dynamique atteint entre 30 et 35% donc il se transforme réellement en 3,5 kw d’énergie mécanique aux roues. La différence et l’écart s’expliquent par u dégagement de chaleur (bruit – vibrations-et pot d’échappement)

A titre d’exemple, une petite cylindrée une citadine du type Renault Clio pour qu’elle roule, il lui faut une quinzaine de kW, soit 3 à 4 litres de carburant essence

Pour ce qui le concerne le kilo gas oil est plus énergétique que le kilo essence d’ou une consommation plus faible.

Mais du fait que sa vitesse de combustion est beaucoup plus lente la puissance spécifique des moteurs diesel est donc par conséquent bien plus limitée et elle ne dépasser jamais les puissances spécifiques des moteurs essence.

Ceci explique  peut être très certainement le ralentissement des moteurs diesel lesquels ne progressent plus depuis l’apparition des TDi.

Le diesel sera de toute façon toujours bloqué par sa vitesse de rotation bien plus faible que celui ‘un bloc essence. D’ailleurs on ne parvient jamais à faire tourner un diesel à 20000 tours !

De plus, le diésel est surtout un ‘’ phénomène’’ Européen et ce à cause des taxes !!!

Alors, au moment ou on ne parle plus que voitures électriques, en regardant derrière nous  dans les années 60, rappelons qu’ était soudainement apparu  le moteur miracle,  ayant alors la plus forte  puissance spécifique  : le rotatif et notamment avec le célèbre brevet Wankel !

Mais très gourmand en essence !!!

Finalement, tout compte fait, ne vas t’on pas le voir ressortir  des cartons et réapparaitre sous forme d’hybride ?

D’ailleurs n’avait – t’il pas en son temps, le 23 juin 1991, triompher aux très prestigieuses 24 Heures du Mans  !!! Ou une Mazda  Type 787b à moteur rotatif, pilotée par le trio Bertrand Gachot – Johnny Herbert- Wolker Weidler, l’avait emporté.

Pour en revenir aux voitures électriques pour ce qui nous concerne en France, qui rappelons-le dispose d’un parc de 30 millions d’unités, la reconversion brutal de l’intégralité  du parc nous imposerait de disposer  des ressources énergétiques suivantes en se basant volontairement sur une hypothèse basse  d’une conso annuelle de 500 litres d’essence par véhicule.

Sachant qu’en France en 2009,  la consommation de carburant à la pompe  s’est établie à 50 millions de m3 et ce selon les chiffres fournis par la UFIP (Union française des Industries Pétrolières) ce qui représente en électricité 150 térawatts.

Dans la production énergétique en France, ces 150 térawatts  représentent deux fois  la totalité de notre production  hydro électrique autrement dit 25% de la totalité de notre production d’électricité.

Et la nous ne parlons pas à l’échelle de la planète !!!!

Soit des chiffres effroyables et même inquiétants pour le futur si d’aventure il fallait en passer par le tout électrique !

Alors, comment faire ?

Car c’est devenu incontournable : Tout le monde préconise  le TOUT électrique  !!!

Oui, mais…

OK

Mais avec quel courant ?

Sachant qu’aujourd’hui  et il n’y a pas si longtemps – en 200540% de l’énergie mondiale électrique était elle produite avec du … charbon et 20% avec du… gaz !!!

Incroyable mais véridique

Chiffre gigantesque

Le reste provenant pour 15%  du nucléaire,16 % de l’hydro électrique et … 1% de l’éolien

Est t’il judicieux  de faire bruler  ou du gaz  pour produire du courant électrique  et donc pour l’avenir pour nos sacrées automobiles ?

Oui car cela parait totalement absurde  et alors que tout le monde à commencer par nos chers écolos  ne parlent que de diminution du sacro saint CO2 !!!

Quelle contradiction !!!

Avant que nous en arrivions au tout électrique ….

Comme on le voit, le bon sens démontre que la voiture électrique n’est pas  » LA  » solution … MIRACLE.

Il sera impossible de faire rouler tous nos parcs avec de l’électricité.

La filière électrique selon bien des ingénieurs consultés ne peut être que l’hybride ou le nucléaire

Alors ?

Et si finalement la voiture électrique, ce n’était que de la poudre aux yeux…  » Le miroir aux alouettes  »

Un leurre…

En réalité un  »lobbying » de nos politiques..

Car, n’oublions pas qu’il demeure aussi le problème du devenir des la fin de leur utilisation des batteries usagées des voitures électriques, après qu’elles soient devenues hors d’usage et ce  après cinq à six années de vie !

Quid du cout du recyclage ???

La voiture électrique est peut-étre une éventualité pour un usage citadin mais qu’advient t’il si d’aventure on s’engage sur une autoroute ??

Et lorsque l’on roule en province en rase campagne ?

Tous les français ne vivent pas en ville du moins dans les grandes agglomérations (Paris –Lyon –Marseille-Bordeaux –etc..)

Le rêve de Monsieur Carlos Ghosn, Président du groupe Renault Nissan d’avoir ses stations service ou changer ses batteries, sera impossible à exécuter car beaucoup trop cher, selon tous les spécialistes consultés.

Finalement et c’est l’idée que préconisent bon nombre de grands constructeurs, l’avenir c’est assurément, l’hybride !

ELECTRIQUE EN VILLE ET ESSENCE EN DEHORS

Récemment en déplacement aux USA et en Asie, c’est  LA SEULE VRAI SOLUTION et pour QUELQUES ANNEES qu’envisagent les ingénieurs américains et nippons que nous avons rencontrés et questionnés

 

Photos: Patrick Martinoli -Constructeurs

Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply