WRC : SENSATIONNEL QUADRUPLE DES CITROEN AU RALLYE DE BULGARIE

 58éme VICTOIRE POUR LE DUO LOEB-ELENA

Inouï !
Qui l’eut cru ?
Non, vous ne rêvez pas…

Certes ce tout premier Rallye de Bulgarie, comptant pour le Championnat du monde des rallyes WRC se déroulait sur asphalte !!

Mais tout de même, les FORD Focus RS et leurs pilotes ne sont pas des manchots…

Et pourtant ce dimanche, les voitures françaises ont bien  pris les… quatre premières places en Bulgarie.

Avec dans l’ordre et une certaine logique Sébastien Loebl’inamovible leader de la discipline et Champion du monde en titre depuis 2004 – suivi de Dani Sordo, de Petter Solberg et du P’tit nouveau, le Gapençais Sébastien Ogier.

Formidable ‘’ perf ‘’ pour les Citroën ’boys
 

C’est donc le sextuple Champion du monde l’alsacien Sébastien Loeb, associé à son fidèle co pilote le monégasque  Daniel Elena qui a remporté au volant de sa C4, cette septième épreuve Mondiale, ce dimanche en Bulgarie.

 
Devançant  trois autres C4 Citroën , pilotées respectivement dans l’ordre par l’espagnol  Dani Sordo, le norvégien Petter Solberg et celui que l’on con,sidére – à ,juste titre – comme le futur remplaçant de Loeb sur les tablettes mondiales, Sébastien Ogier.
Déjà particulièrement en vu depuis le début de la saison, Sébastien Loeb se dirige à nouveau et fonce assurément vers sa septième couronne mondiale.

 
Ce week-end, trois jours durant sur les routes Bulgares, le champion français  de la ‘’ firme aux chevrons ‘’a une nouvelle fois, une fois encore, une fois de plus démontré son invincibilité sur asphalte et validé une indéniable et incontestable et incontesté d’ailleurs suprématie tout au long des trois jours  sur un parcours  asphalte dont il est et demeure la référence absolue depuis …2005.

 
Au volant de sa très performante C4, le français a immédiatement des les premières spéciales donné le ton en les remportant toutes !!!

Bien  conseillé pour opérer son choix de pneumatiques le second jour (samedi matin) lequel allait se révéler fatal aux pilotes FORD, Seb  a ensuite tranquillement et aussi parfaitement  gérer, sa course.

Roulant et alternant  entre grosse  attaque et prises de risques parfaitement calculés.
A ce petit jeu, Loeb ‘’ Docteur es Rallyes ‘’ et  comme toujours ‘’ Maitre ‘’ incontesté et inconstable du rallye allait se construire un nouveau succés.

 
Tout simplement ce qui constitue tout bonnement la…58e victoire de sa prodigieuse carrière, laquelle le propulse vers un nouveau titre mondial à l’automne prochain au soir du Rallye de Grande Bretagne

Ce dimanche soir en quittant Sofia, la paire Loeb-Elena possède tout de même la bagatelle de… 49 points d’avance au classement provisoire du  Championnat des pilotes !

Avance incroyable qui correspond tout simplement à  l’équivalent de deux victoires, selon le tout nouveau  barème mis en place et appliqué cette année par le pouvoir sportif, autrement dit la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile).

C’est dire si en ce début d’été, il est déjà en orbite mondiale…
Battu à la régulière lors du rallye précédent, celui du Portugal et donc à fortiori un tantinet contrarié par la victoire de celui que l’on annonce comme son successeur, l’autre Seb, Sébastien Ogier, Sébastien Loeb n’a donc  pas  tardé à réagir et a démontré qu’il était  bien toujours le ‘’ Maitre ‘’ en grimpant à nouveau sur la plus haute du podium

 
Questionné à l’arrivée le champion de Citroën, racontait :

« J’ai fait une bonne première journée, la suivante a été plus difficile car j’étais dans une position qui m’imposait de ne faire aucune faute. Sur la troisième journée, je n’ai pris aucun risque »

Et de préciser :

« Cette victoire est très importante dans l’optique du championnat. Ce Rallye de Bulgarie est un très bon rallye, avec des spéciales intéressantes sur des routes assez différentes.»

Sur qu’avec une telle avance au compteur, Seb va pouvoir calculer ses courses car  trois manches sur les six rallyes qui figurent encore au calendrier se disputeront sur sa surface de prédilection, autrement dit l’asphalte !

 
Ce 58éme succès extrêmement  important pour la suite  du Championnat c’est aussi bien sur celui le triomphe de Citroën.

Citroën qui place quatre  de ses C4 aux quatre premières places. Si Loeb a on l’a dit survolé ce Rallye Bulgare, derrière lui la bagarre a été vive et intense entre ses lieutenants et néanmoins adversaires

Dani Sordo, coéquipier de Sébastien Loeb, réussissant a conserver sa seconde place malgré les attaques répétées de l’ancien Champion du monde, désormais ‘’pilote privé’’ le toujours rapide norvégien Petter Solberg, complètement ressuscité et retrouvé cette saison.

 
Le pilote Espagnol qui avait débuté l’ultime journée avec 4’’7  d’avance sur Solberg, l’a finalement conclue avec 6’’8 d’avance. C’est dire si la lutte fut chaude entre les deux hommes.
Légèrement distancé Sébastien Ogier continue son apprentissage  en général et sur asphalte en particulier

Le récent vainqueur du Rallye du Portugal, aurait  certainement pu se méler à la bagarre pour une place sur le podium s’il ne s’était pas loupé, tirant tout droit dans un grand gauche à la suite visiblement d’une note mal comprise, dans l‘ES3 le premier jour.

 Néanmoins, Ogier paraissait satisfait de sa course bulgare :

« Je suis plutôt content. Evidemment, j’ai poursuivi l’épreuve en roulant différemment  après ma faute de vendredi, mais cela constitue un bon apprentissage pour le championnat. Sur le prochain rallye asphalte, je dois pouvoir me battre pour le podium. En attendant, Je suis impatient de rouler sur les routes de Finlande, qui constituent une belle épreuve. Et puis, comme je rejoins l’équipe usine en lieu et place de Sordo – qui glissera lui à sa place dans le Junior Team – ce sera mon premier rallye dans une équipe officielle.»

 
De ce premier rallye de Bulgarie, l’histoire retiendra outre le sensationnel quadruplé des C4 Citroën, l’impensable  fiasco  des Ford.

 
On se demande encore comment chez FORD, ils ont pu commette l’erreur dans la monte des pneumatiques !!!
Comment chez les français, on était visiblement parfaitement  au courant qu’il allait pleuvoir dans l‘ES5 samedi matin, au contraire de FORD !!!

Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala ont donc perdu et bêtement lâché plus d’une minute et abandonné ainsi tout  espoir  – déjà bien minces – de bien figurer, à l’arrivée.

Dimanche, les deux pilotes FORD  finissent donc cinq et six, à respectivement plus de trois et quatre minutes
Leur ‘’ boss’’ l’ancien pilote le britannique Malcolm Wilson, a évoqué ce qu’il considère comme  "désastre".

 
A se demander si ses pilotes vont encore trouver de la motivation pour finir un Championnat, complètement  survolé – hormis la Suède –  depuis le début de saison par les pilotes Citroën.
Loeb – Sordo – Solberg et Ogier alignant perf sur perf et à tour de rôle !

Christian Colinet
Photos : Team

WRC

About Author

admin

Leave a Reply