La passion de l'automobile
Flash Infos

NASCAR : HARVICK VAINQUEUR PAR ELIMINATION A DAYTONA

 

Malgré une première moitié de course fluide qui laissait présager du meilleur, les choses ont dégénéré dans les quarante derniers tours sur le superspeedway de Daytona beach en floride.

Plusieurs carambolages ont en effet hélas éliminé de grands noms comme Martin, Stewart, Johnson ou encore Montoya, laissant ainsile champ libre à Kevin Harvick, qui s’en est allé remporter sa deuxième victoire de la saison, confortant ainsi son avance au classement provisoire du Championnat.

Après avoir forcé la NASCAR a annuler les essais qualificatifs la veille, la pluie s’invitait de nouveau le soir de la course à Daytona.
 
 

L’averse ne durait pas trés longtemps mais le travail des sécheuses retardait cependant toutefois néanmoins le départ de presque deux bonnes heures.

Ainsi privées de qualifications, les 43 bolides de la Sprint Cup Series s’élançaient finalement comme le prévoit le règlement dans l’ordre du classement général actuel de la discipline.

Kevin Harvick menait donc les premières boucles et une fois le rythme pris, il se voyait alors rejoint par Jeff Gordon, Greg Biffle, Elliott Sadler et les frères Busch qui s’échangeaient la tête à tour de rôle.

Comme toujours à Daytona, les dépassements étaient beaucoup trop fréquents à tous les niveaux pour pouvoir décrire l’action en détails sur les 160 tours.

La première partie de la course restait pourtant relativement fluide avec très peu de neutralisations.

Aux avant-postes, Juan-Pablo Montoya et Sam Hornish Jr, deux anciens vainqueurs de l’Indy 500, se démarquaient à leur tour en se postant à la première place.

Les esprits s’échauffaient juste après le 100ème tour lorsque Kyle Busch était déventé par Montoya et perdait brusquement le contrôle de sa Toyota qui allait immédiatement s’écraser dans le muret extérieur.

Le drapeau jaune n’était que le quatrième de l’épreuve mais le premier d’une série de six jusqu’à l’arrivée.

Quelques minutes après le ‘’restart’’, David Ragan partait en travers et emmenait avec lui Martin Truex Jr et Jamie McMurray, vainqueur du Daytona 500, en début de saison.

Johnson et Montoya victimes du Big One

Pour le « money time », dans les quarante dernières boucles, les coéquipiers se regroupaient pour tirer partie de l’aspiration.

A ce petit jeu, la ‘’Richard Childress Racing’’ se montrait la plus habile en plaçant successivement Kevin Harvick, Jeff Burton et Clint Bowyer en tête. Grâce aux ‘’restarts’’ en double file, les trois Chevrolet avaient même le loisir d’occuper les premières places de chaque ligne pour empêcher les autres de passer !!!

La course subissait un coup d’arrêt brutal au 148ème tour lorsque survenait le ‘’Big One’’, l’accident majeur presque habituel sur les Superspeedways.

Alors que Burton tentait de bloquer Kurt Busch sur la ligne intérieure, les deux hommes faisaient un écart et provoquaient un empilement derrière eux. Une vingtaine de voitures étaient impliquées dont celles de Jimmie Johnson, Tony Stewart, Juan-Pablo Montoya, Brad Keselowski, Joey Logano, Ryan Newman, Marcos Ambrose et Mark Martin, qui était évacué indemne de sa Chevrolet en flammes par les mécaniciens de Johnson.

Inévitablement, le drapeau rouge était sorti le temps que la piste soit nettoyée et le vert était ensuite brandi pour les huit dernières boucles.

Dans le peloton décimé et privé de ses hommes forts, les pilotes de ‘’Richard Childress’’ continuaient de se maintenir devant, à l’abri des incidents. Une dernière neutralisation survenait à cause de Sam Hornish Jr qui percutait son propre coéquipier Kurt Busch, en tentant un dépassement entre deux voitures.

Six tours étaient rajoutés pour finir sous drapeau vert et Kevin Harvick, prenait le meilleur sur Bowyer, pour passer la ligne en tête.

VICTOIRE FINALE POUR HARVICK

Malgré une ultime attaque de Kasey Kahne, Harvick s’imposait pour la deuxième fois de la saison, après sa victoire en avril à Talladega, un autre Superspeedway où les moteurs sont bridés.

Il devançait Kahne, Gordon, Earnhardt Jr et Burton. Clint Bowyer, finissait 17ème suite à un tête-à-queue dans le dernier tour.

L’avance de Harvick au général a donc encore augmentée. Il mène dorénavant de 212 points sur Jeff Gordon qui gagne trois positions et prend la deuxième place à son coéquipier Jimmie Johnson.

Kyle Busch dégringole sixième, derrière son frère Kurt et Denny Hamlin, avec 308 points de retard sur le leader.

Dale Earnhardt Jr, lui remonte dans le ‘’Chase’’ provisoire à la onzième place tandis que Mark Martin, en sort.

Avec Clint Bowyer et Ryan Newman, les trois hommes semblent être les seuls à pouvoir encore briguer une place dans les ‘’play-offs’’ alors qu’il ne reste que huit courses dans la saison régulière.

Renaud LACROIX
Photos : NASCAR

HARVICK,DELANA sa femme et RICHARD CHILDRESS

Leave a Reply