PIERRE HENRI RAPHANEL AU VOLANT D’UNE BUGATTI VEYRON BAT LE RECORD DU MONDE DE VITESSE

 

Par une magnifique journée ensoleillée à 25° , pilotée par l’ancien pilote de Formule 1, le français Pierre Henri Raphaneldésormais journaliste consultant pour la chaine Eurosport- la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport, a battu le record du monde de vitesse des voitures de séries sur la piste d’essai de Volkswagen à Ehra-Lessien, située près de son siège à Wolfsburg.

En présence du TÜV allemand et d’un représentant du Livre Guinness des records, la Super Sport a atteint une vitesse de pointe moyenne de …431 km/h !!!

 

Samedi, à 14 heures, Pierre Henri Raphanel, pilote officiel de Bugatti, enfile son casque et ses gants, boucle sa ceinture. Les techniciens passent une dernière fois en revue le véhicule : pression des pneus, température, tous les dispositifs sont opérationnels.

 
C’est alors que la Super Sport orange et noire franchit la barrière photoélectrique…

A compter de ce moment là, le temps est compté, en l’espace d’une heure, la voiture doit effectuer un trajet du Sud vers le Nord et ensuite dans le sens inverse.

Il est interdit de toucher à la voiture durant ce trajet.

La tension monte.

Quelques minutes plus tard, un vrombissement assourdissant retentit sur la gauche, de plus en plus fort, comme si un jumbo jet était sur le point de décoller.

On reconnaît tout d’abord les phares de la Veyron, puis sa silhouette, on perçoit un bruit strident… et Pierre Henri Raphanel passe à une vitesse fulgurante devant les quelques rares privilégiés invités à assister à cet événement de tentative de record du monde.

Le compteur reste bloqué à …. 427,933 km/h.

Maintenant, la même chose en sens inverse.

Cette fois-ci, le bolide atteint la vitesse de …434,211 km/h.

Les représentants du TÜV et du Livre Guiness établissent la vitesse de pointe moyenne à 431,072 km/h.

Même les ingénieurs de Bugatti sont étonnés par ce record de vitesse.

« Nous pensions que nous atteindrions les 425 km/h, mais les conditions étaient vraiment idéales aujourd’hui ce qui a permis de faire encore mieux »

Commente  immédiatement le responsable technique de Bugatti le Dr. Wolfgang Schreiber.

Fleuron de la série Veyron : la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport

Autrefois, lorsqu’un modèle jouissait d’une grande popularité ou remportait de brillantes victoires sur les circuits de course, les clients d’Ettore Bugatti n’hésitaient pas à solliciter le maître pour qu’il rajoute encore quelques chevaux supplémentaires sous le capot.

Bugatti Automobiles SAS a vécu la même situation lorsque les propriétaires de la Veyron ont demandé à l’entreprise, non seulement de personnaliser davantage l’esthétique de leur « prochain modèle », mais aussi d’en développer la puissance et la sportivité jusqu’à l’extrême.

Aujourd’hui, le résultat est là : une voiture de sport aux performances exceptionnelles qui permet aux conducteurs chevronnés d’accéder à une nouvelle dimension.

Son nom : Bugatti Veyron 16.4 Super Sport.

 

Ses caractéristiques : 1 200 ch. (882 kW), 1 500 Nm de couple maximal, 415 km/h de vitesse de pointe. En effet, le moteur a été bridé à 415 km/h (pour protéger les pneus), mais pour tout le reste, la technologie de la Super Sport est identique à celle du modèle qui a battu le record du monde.

Une série spéciale des cinq premiers modèles de la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport est prévue dans le même colori que le modèle qui a atteint la vitesse record de 431 km/h.

Par rapport à la Bugatti Veyron 16.4 classique, la Super Sport s’inscrit dans une évolution logique. La Veyron de 1 001 chevaux construite depuis 2005 est déjà impressionnante par sa puissance et ses prouesses technologiques, telles que l’incomparable boîte de vitesse DSG à sept rapports, une tenue de route exceptionnelle et une stabilité optimale au freinage comme à l’accélération.

Sur la base des travaux menés sans relâche pendant près de dix ans sur des performances confinant à l’extrême, les ingénieurs de Bugatti ont réussi à faire évoluer la nouvelle Veyron à un tel niveau qu’elle permet littéralement au conducteur d’accéder à une nouvelle dimension. Toutes les modifications ont été conçues pour générer une tenue de route encore plus souple, plus réactive, plus puissante.

Le gain de puissance du moteur de 16 cylindres est principalement lié aux quatre puissants turbocompresseurs et échangeurs d’air qui y ont été intégrés et le châssis a été entièrement redessiné afin d’assurer une sécurité maximale à des vitesses extrêmes.

La constante de rappel des amortisseurs principaux a été légèrement relevée et les stabilisateurs ont été renforcés. Le dispositif de contrôle des roues du véhicule lié aux amortisseurs nouvellement conçus et directement adaptés des modèles de course, est sensiblement plus réactif. Outre le fort potentiel de dynamique latérale allant jusqu’à 1,4 G, la combinaison optimale des pneus alliée au système intelligent de traction intégrale assure une maniabilité parfaite.

La finition ultra-aérodynamique de la carrosserie améliore ses performances en la matière tout en assurant un équilibre parfait en toutes situations. La monocoque en carbone massif réalisée à partir d’une nouvelle fibre garantit une résistance renforcée à la torsion par rapport au modèle de base et une sécurité passive maximale, tout en allégeant le poids du véhicule. L’enveloppe extérieure est intégralement réalisée en fibre de carbone ; sur demande, la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport est disponible en fibre de carbone spéciale revêtu d’une laque transparente.

Une esthétique dynamique

Cette recherche est toujours présente dans les créations d’aujourd’hui. L’équipe de designers autour d’Achim Anscheidt a réussi à donner à la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport une apparence foncièrement originale, tout en veillant à ce que toutes les modifications extérieures soient systématiquement conçues pour répondre aux exigences en matière de performances.

La silhouette aérodynamique et allongée de la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport est immédiatement reconnaissable. À la place des entrées d’air situées au-dessus du moteur, deux buses d’air NACA placées sur le toit permettent au moteur 16 cylindres de respirer. L’avant se distingue par de grandes prises d’air d’un design totalement nouveau. L’ouïe inférieure s’étire latéralement jusque dans l’arcade de la roue, donnant ainsi au nouveau modèle un aspect imposant. La nouvelle configuration de l’arrière se caractérise par un double diffuseur et un large pot d’échappement sportif central.

Un couple phénoménal de 1 500 Nm permet des poussées d’accélération extrêmes en sortie de virage ; tous les composants du groupe motopropulseur ont été renforcés à grande échelle pour assurer la transmission en toute sécurité de cette puissance démesurée.
 
Chaque détail de cette voiture, sans compter l’usage de technologies avancées en matière de sport automobile fait référence à l’esprit pionnier du fondateur de l’entreprise Ettore Bugatti. L’ambition de ce constructeur automobile génial, issu d’une famille d’artistes, a toujours été d’allier la perfection technique à une qualité esthétique de haut niveau.

Du temps d’Ettore Bugatti, il y a déjà eu des versions Super Sport de certains modèles à succès. La plupart du temps ces véhicules reprenaient le châssis et le moteur des modèles de course. Il s’agissait de véritables bolides destinés aux clients les plus « têtes brûlées » de Bugatti. Les modèles les plus connus furent la Type 55 et la Type 57S. Chaque modèle a été vendu à près d’une quarantaine d’exemplaires.

À ce jour, Bugatti Automobiles SAS a vendu 260 Veyron et 35 Grand Sport, dont respectivement 249 et 22 exemplaires ont été livrés. La Super Sport sera mise en production à Molsheim à l’automne 2010, parallèlement aux modèles Grand Sport et Veyron. Les cinq premières voitures, qui constituent « l’édition World Record » auront une carrosserie bicolore dans les teintes spéciales orange et noir. Ces voitures sont déjà vendues.

La Bugatti Veyron 16.4 Super Sport sera présentée pour la première fois au public à la mi-août en Californie au Quail Meadow, à Laguna Seca et à Pebble Beach.

Gilles Gaignault
Photos : Bugatti

Sport

About Author

admin

Leave a Reply