WTCC A ZOLDER : SUCCES POUR TARQUINI ET PRIAULX

Ce week-end se disputait la manche belge des WTCC. Les deux victoires sont revenues à l’Espagnol Jordi Géneensuite déclassé au profit de son partenaire d’écurie, l’Italien Gabriele Tarquini ‘’Champion du monde en titre’’ – et au Britannique Andy Priaulx

C’est effectivement l’ancien triple Champion du monde, Andy Priaulx qui a remporté au volant de sa BMW, la seconde course du meeting de Zolder, dimanche.

L’anglais de Jersey ou il est le voisin d’un certain…. Nigel Mansell, remporte ainsi son troisième succès cette saison, ce qui lui permet de remonter à … la troisième place du classement général provisoire – à vingt trois points – toujours dominé par le Français Yvan Muller, cinquième de cette seconde course et second de la précédente, aprés le déclassement de Géne.

Arrivé du Mans ou il avait disputé les 24 Heures avec l’une des deux BMW M6, Andy ainsi devient le premier pilote à atteindre ce score de trois succès en 2010.

« C’est un très bon résultat pour tout le monde. Il y a beaucoup de fans qui nous soutiennent. J’étais déçu de mes qualifications mais mon rythme en course était bon. Je suis très heureux.»

Andy s’était élancé depuis la pole position à la faveur de la grille inversée. Et, il a mené de bout en bout cette seconde manche belge.

Parti à ses côtés, le Hongrois Norbert Michelisz s’est complètement loupé! Le pilote de la SEAT a en effet raté son envol, se retrouvant lui, huitième à l’issue du premier tour.
Du coup, Michelisz, éliminé de la course pour la victoire, c’est son compatriote Rob Huff  qui s’est rapidement montré le plus dangereux pour Priaulx


Mais Andy ne s’est pas laissé impressioné et est parvenu à conserver la tête pendant toute la course, contenant la Chevrolet d’Huff. 

Derrière ce tandem, la hiérarchie de la grille de départ était  parfaitement respectée jusqu’à l’arrivée de cette manche pour les meilleurs.Tiago Monteiro (SEAT SR), Alain Menu (Chevrolet), Yvan Muller (Chevrolet) et Gabriele Tarquini (SEAT SR) franchissant la ligne d’arrivée dans cet ordre. 

Au classement général, Yvan Muller possède désormais 125 points. Il précède un groupe de trois pilotes qui suivent respectivement à 14 (Tarquini), 23 (Priaulx) et 24 points (Huff).

A l’arrivée, Andy Priaulx souriait heureux oui HEU-REUX de triompher et de se relancer au championnat :

« On se croirait à domicile tant on a de supporters. Je ne sais pas où j’en suis au championnat mais c’est bien. La course 1 était très, très difficile pour moi. J’étais je le répète vraiment déçu de mes qualifications mais mon rythme en course était bon dimanche. Je suis très heureux.»

A ses côtés, Eric Nève le patron du Team Chevrolet, poursuivait:


« Les deux courses étaient très serrées. Zolder a prouvé une fois de plus que c’est un excellent circuit pour les voitures de tourisme. C’est génial de l’avoir au calendrier. Pour nous, c’est un nouveau bon week-end. Nous avons engrangé de nombreux points. Ça nous permet de poursuivre notre quête dans les deux championnats.»

 Auparavant, l’Espagnol Jordi Gené au volant de l’une des SEAT SR avait remporté la première course.

Parti en première ligne aux côtés de son équipier le Champion du monde en titre, Gabriele Tarquini, Gené avait pris un meilleur départ que l’italien pour s’offrir sa première victoire de la saison.
Du coup, il s’emparait de la tête dés le premier virage et ne la lâcher plus:

«J’en avais bien besoin »

Et, Jordi de préciser:

« J’étais frustré car ça ne venait pas mais là, ça y est c’est arrivé et  j’en suis très heureux !»


De son côté le français Yvan Muller finalement troisième  derrière Géne et Tarquini, déclarait :

 
« Après un bon départ, j’ai essayé de suivre le rythme des SEAT mais j’ai commis quelques erreurs et j’ai perdu le contact. Je me suis alors concentré pour préserver mes pneumatiques jusqu’à l’arrivée. On s’inquiétait pour le pneu avant gauche après les ennuis dernièrement rencontrés  à Monza. J’ai donc préféré assurer et finir »

Derrière ce trio de tête, son partenaire chez Chevrolet le Suisse Alain Menu tentait lui de mettre la pression une bonne partie de la course sur son équipier Français  mais sans succès.

Huitième au volant de sa BMW, l’ancien triple Champion du monde, le britannique de Jersey, Andy Priaulx complétait le ‘’Top 8’’.

Du coup, en raison de la grille inversée, c’est lui qui bénéficiait de la pole pour la seconde course.

Mais quelques heures âpres la fin du meeting Limbourgeois, ‘’ patatras’’ !!!

Il est vrai que le pilote Seat attendait cette victoire depuis deux saisons, son dernier  succès datant de l’épreuve Mexicaine disputé à Puebla.

A l’issue des vérifications techniques,les commissaires techniques annonçaient une mauvaise nouvelle !

La SETA SR de Jordi Gene était exclue ‘’à cause d’une non-conformité de la bride d’admission d’air’’

De ce fait, la victoire revenait finalement à une autre SEAT, celle de Gabriele Tarquini. Lequel héritait donc de la première place sur le tapis vert…Du même coup, cela lui permet de récupérer la seconde place du classement provisoire du Championnat aux dépens d’Andy Priaulx (BMW).

C’est assurément un sérieux coup dur pour Jordi Gené.
Sur le plan comptable, la décision des commissaires est effectivement lourde de conséquence puisqu’elle prive Jordi Gené non seulement de la victoire mais cela lui ôte de précieux points !!!.

 
En outre, ce bouleversement permet à Gabriele Tarquini  d’hériter de la victoire et d’engranger les 25 points alloués au vainqueur. Ce déclassement tout à fait inattendu permet enfin à relance surtout le Champion du monde car il reprend la deuxième place du classement général –seulement précédé de Muller –, ou il devance désormais Andy Priaulx et Rob Huff de quatre et cinq unités.

Christian Colinet
Photos : Teams

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply