WSR : VICTOIRE DU RUSSE ALESHIN A MAGNY COURS DANS LA PREMIERE COURSE

 MIKHAIL ALESHIN

Mikhail Aleshin du Team Carlin renoue avec la victoire sous la pluie de Magny-Cours, pour conforter lors de la première des deux courses de la manche Française, sa position de leader de la Formula Renault 3.5 Series, avec un troisième succès cette saison.

Le Russe devance à l’arrivée Esteban Guerrieri (ISR) et Stefano Coletti (Comtec Racing).

Guerrieri profite des déconvenues de Daniel Ricciardo (Tech 1 Racing), Sten Pentus (Fortec Motorsport) et Brendon Hartley (Tech 1 Racing), pour s’installer lui solidement à la deuxième place du classement provisoire du Championnat.

NELSON PANCIATICI

La première séance qualificative est très disputée. Albert Costa (Epsilon Euskadi) et Nelson Panciatici (Junior Lotus Racing) pensaient avoir fait le plus dur.

 
Mais sous le drapeau à damier, Esteban Guerrieri met tout le monde d’accord et s’empare pour la première fois de la saison de la pole position, devant Costa et Panciatici.

 
Les trois hommes s’installent donc dans cet ordre sur la grille de départ, sur une piste rendue humide par une pluie incessante depuis le début de la journée. Jon Lancaster (Fortec Motorsport) cale avant le tour de chauffe et s’élance donc depuis les stands.

Le premier tour est mouvementé. Esteban Guerrieri s’en tire le mieux et pointe en tête devant Mikhail Aleshin et Stefano Coletti, pourtant parti de la onzième place sur la grille de départ.

 
Nelson Panciatici et Daniel Ricciardo complètent le ‘’Top 5’’, tandis qu’Albert Costa glisse de la deuxième à la sixième place.

 
Plusieurs pilotes capitulent durant ce premier tour, parmi eux, l’espoir Néo zélandais de Red BullBrendon Hartley (Tech 1 Racing) lequel immobilise sa monoplace à Adelaide.

Esteban Guerrieri et Mikhail Aleshin font le forcing en début de course pour creuser l’écart sur Stefano Coletti, bien occupé lui à contenir Nelson Panciatici et Daniel Ricciardo.

Au sixième tour, Nelson Panciatici trouve l’ouverture à Adelaide face à Stefano Coletti et s’empare de la troisième place.

 
Le Monégasque devant désormais se méfier de Daniel Ricciardo, Panciatici profite lui d’une piste s’asséchant légèrement pour revenir peu à peu sur le duo de tête, toujours composé d’Esteban Guerrieri et de Mikhail Aleshin. Les trois hommes pointent donc roues dans roues après quinze minutes de course.


Dans le peloton, Daniel Zampieri (Pons Racing) et Sten Pentus remontent au classement. Partis respectivement seizième et vingt et unième, ils pointent septième et huitième, après sept tours de course.

Mikhail Aleshin se montre pressant sur le leader, Esteban Guerrieri, et cherche l’ouverture, tandis que Nelson Panciatici reste en embuscade.

 
Comme toujours, cette opposition à trois profite à Stefano Coletti, qui revient au contact.


Au quinzième tour, en accélérant mieux après la chicane du lycée, Mikhail Aleshin prend les commandes de la course. Au même moment, les positions évoluent également derrière lorsque Daniel Zampieri passe sixième en dépassant Albert Costa.

Une fois en tête, Mikhail Aleshin s’envole irrémédiablement vers sa troisième victoire de la saison, confortant ainsi sa position de leader du Championnat à mi-saison.

 
Esteban Guerrieri
termine deuxième, tandis que Nelson Panciatici offre la troisième marche du podium à Stefano Coletti, en tirant tout droit.

Le Français qui est parvenu à se sortir du bac à graviers finit néanmoins à une belle quatrième place, juste devant Daniel Zampieri.

Mikhail Aleshin et Esteban Guerrieri profitent de la contre-performance de Daniel Ricciardo, seulement sixième, pour glaner de précieux points au classement général.

A sa descente du podium Mikhail Aleshin lâchait:

« C’est un jour important pour moi. Les qualifications ne se sont pas bien déroulées, mais ma voiture était au top pendant la course. Dans l’optique du championnat, c’est parfait. Maintenant j’ai la partie fun de la journée, avec l’exhibition Renault F1 Team ! »

Son dauphin Esteban Guerrieri, ajoutait:

« C’est bien pour le championnat, car je passe deuxième. Nous allons nous battre avec Mikhail pour le titre, mais il ne faut pas oublier les autres. L’adhérence sur la piste a évolué pendant la course et je pense que Mikhail avait un meilleur set-up que moi. »

Et Stefano Coletti, concluait :

« En partant onzième, c’est parfait de terminer troisième. J’ai pris un très bon départ. Ensuite cela a été serré avec Panciatici, puis j’ai mis la pression sur Esteban en fin de course. C’est un bon résultat. »

Suite des opérations ce dimanche avec la seconde course.

Gilles Gaignault
Photos: Alain Issock
 

 
 

LE CLASSEMENT DE LA PREMIERE COURSE

1 – Mikhail Aleshin – Carlin – Les 25 tours en  47’06"881

2 – Esteban Guerrieri – ISR à 14"891

3 – Stefano Coletti – Comtec à 16"918

4 – Nelson Panciatici – Junior Lotus à 24"776

5 – Daniel Zampieri – Pons à 37"663

6 – Daniel Ricciardo – Tech 1 à 42"897

7 – Sten Pentus – Fortec à 43"942

8 – Albert Costa – Epsilon Euskadi à 1’04"189

9 – Nathanael Berthon – Draco à 1’16"2588 – 

10 – Jon Lancaster – Fortec à 1’20"780

11 – Anton Nebilitskiy – KMP à 1’23"053

12 – Daniil Move – Junior Lotus à 1’24"0049

13 – Jake Rosenzweig – Carin à 1’36"968

14 – Bruno Mendez – Interwetten à 1’50"78812

15 – Filip Salaquarda – ISR à 1 tour

16 – Keisuke Kunimoto – Epsilon Euskadi à 1 tour

17 – Sergio Canamasas – Interwetten à 1 tour

18 – Greg Mansell – Comtec à 1 tour

19 – Victor Garcia – KMP à 3 tours

20 – Jan Charouz – P1 à 4 tours

MEILLEUR TOUR : Sten Pentus : 1’50"663

ABANDONS
Federico Leo
Julian Leal
Walter Grubmuller

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT 2010

1.Aleshin : 67 points – 2.Guerrieri : 57 points – 3.Ricciardo : 54 points – 4.Pentus : 41 points – 5.Hartley : 40 points – 6.Coletti : 38 points – 7.Zampieri et Costa : 30 points.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply