BMW X6 ActiveHybrid : le coupé SUV se met au courant

BMW avait déjà innové en mettant sur le marché un SUV coupé, autrement dit un véhicule 4×4 de loisirs à l’allure sportive.

Aujourd’hui le X6 au style décalé se présente avec une version technologiquement dans l’air du temps, puisque sous son capot il accueille une motorisation hybride, un V8 turbo épaulé par un moteur électrique pour fournir 485 ch tout en affichant une consommation moyenne de moins de 10 litres. Mais le tarif s’affiche à 113.600 €, ce qui n’est pas vraiment donné.

En donnant naissance au X6, BMW avait déjà surpris son monde par le style de la voiture ressemblant à un gros 4×4 de loisirs, comme on dit, mais coupé, c’est à dire avec un arrière très incliné, pour amplifier la condition sportive du véhicule.

Un véhicule à l’allure plus qu’ostentatoire pouvant passé comme politiquement incorrect à une époque où la puissance apparaît comme une provocation dans le domaine de l’écologie, entre autre. Pour prendre à contre-pied cette idée, rien de tel que d’investir le monde à la mode de l’hybride, ce que réalise désormais BMW avec son X6 surnommé « ActiveHybrid », où un moteur électrique peut remplacer momentanément le moteur thermique.

Extérieurement, la version «ActiveHybrid» de l’X6 se distingue par un bossage du capot moteur, des monogrammes «ActiveHybrid» inscrits sur la baguette ornant le hayon ainsi que sur les portes avant et des caches de marchepied du côté conducteur et passager, tandis que des jantes en alliage léger de 20 pouces signalent son caractère particulier.

Un équipement haut de gamme

Pour démontrer le caractère tout aussi exclusif qu’avant-gardiste de l’X6 ActiveHybrid, BMW l’a pourvu d’un équipements particulièrement complet, ainsi que d’options séduisantes.

Sa dotation standard comprend entre autres des sièges confort, une climatisation automatique, un régulateur de vitesse, le système de navigation et le détecteur d’obstacles.

La voiture est de plus équipée d’une fonction d’ouverture et de fermeture électrique du hayon. Parmi les options, il convient de citer entre autres une sellerie cuir nappa, un toit ouvrant coulissant relevable en verre, un dispositif d’attelage ainsi que des aides au conducteur innovantes.

L’équipement sécuritaire inclut un maximum d’airbags, des pneus antidéjantage ainsi qu’un indicateur de dégonflage des pneus avec surveillance de la pression de gonflage sur chaque roue. Pour compléter les phares bi-xénon de série avec fonction d’éclairage diurne, BMW propose l’éclairage directionnel adaptatif avec éclairage d’angle.

485 ch et 9,9 litres/100 km !

Cependant, tout l’intérêt de l’X6 ActiveHybrid se cache sous son capot où la technologie BMW permet de rouler soit en tout électrique, soit avec le seul moteur thermique ou encore en associant les deux sources de puissance.

Le moteur thermique est mis en route en fonction de la charge requise et automatiquement mis en veille en décélération à des vitesses inférieures à 65 km/h.

Pour le moteur thermique, il s’agit du V8 turbo 4,4 litres de 407 ch, déjà en service sur l’X6 xDrive 50i, alors que les deux moteurs électriques délivrent respectivement 91 ch et 86 ch. Le tout offrant la puissance maximale de 485 ch pour un couple culminant à 780 Nm.

Les performances sont évidemment exceptionnelles permettant par exemple le 0 à 100 en 5 »6, mais surtout la consommation moyenne normalisée passe à 9,9 litres au 100 km, soit 20% de moins que l’X6 xDrive de 407 ch, tandis que les émissions de CO2 passent à 231 g/km au lieu de 292, ce qui fait économiser 1.000 € de malus.

Sans bruit, sans pollution en ville…

Ces chiffres sont d’autant plus significatifs de l’intérêt d’un système hybride que le poids de cette technologie supplémentaire ressort à 260 kg, le X6 ActiveHybrid dépassant alors les 2,5 tonnes.

Cet excédent de poids étant représenté essentiellement par la batterie placée dans le coffre à la place de la roue de secours galette traditionnelle. Les deux moteurs électriques sont quant à eux intégrés dans la boîtes de vitesses automatique à 7 rapports.

Le premier est disponible pour démarrer et la voiture peut se contenter de cette seule énergie pendant 2 ou 3 kilomètres en roulant tout en douceur sans dépasser 50 km/h, le deuxième étant optimisé pour rouler dans la plage des vitesses supérieures, agissant en quelque sorte comme un turbo.
Au freinage et en décélération, de l’énergie cinétique est convertie en énergie électrique qui est stockée dans la batterie hautes performances.

À cet effet, un des deux moteurs électriques ou bien, en fonction de la situation de conduite, les deux font office de générateur.
Alerte malgré ses 2,5 tonnes

Outre les moteurs électriques, la batterie alimente aussi les consommateurs électriques branchés sur le réseau de bord 12 volts. La BMW X6 ActiveHybrid est dotée d’une direction à assistance électromécanique et d’un compresseur de climatisation électrique dont les fonctionnalités restent maintenues sans aucune restriction même lorsque le moteur thermique est coupé.

La chaîne de fonctionnement des différentes sources d’énergie est visualisée par des affichages dans le combiné d’instruments et sur l’écran de contrôle.

Bien entendu, l’électronique joue un grand rôle pour harmoniser la puissance dans la phase d’accélération mais aussi le freinage en phase de décélération pour assurer une sécurité maximale.

Aussi, sur les routes tourmentées de l’Aveyron, l’X6 ActiveHybrid s’est montré à son aise malgré son gabarit, bien aidé il est vrai par ses 4 roues motrices qui assurent à tous moments la répartition variable du couple entre les roues avant et arrière et par le contrôle dynamique de stabilité. Confortable, peu bruyant, il permet de longs voyages sans fatigue, et en ville, il devient un exemple de civisme.
Philippe LACROIX


Sport

About Author

admin

Leave a Reply