24 HEURES DU MANS : BMW SIGNE UN PRESTIGIEUX PARTENARIAT INTERCONTINENTAL AVEC DUNLOP

 

Au vu des résultats de Dunlop en LMS (Le Mans Series), Champion en GT2 en 2008, BMW Motorsport s’est naturellement tourné vers ce manufacturier pour développer des pneumatiques permettant de prendre en compte au mieux les spécificités de ces M3.

Après une première année de lancement en ALMS (American Le Mans Series) l’équivalent aux USA du Championnat LMS en Europe – une victoire à Elkhart Lake – en 2009, c’est un tout nouveau développement qui a été lancé pour cette année 2010.

 

De nombreux essais ont eu lieu tout au long de l’hiver et deux gammes ont été constituées, l’une pour les USA et l’autre pour l’Europe et surtout pour Le Mans, en raison des différences de règlement entre les deux « Séries » et les spécificités des circuits.

En effet, le Championnat Américain compte beaucoup de circuits en ville avec des revêtements en béton!

Pour répondre au mieux, le manufacturier n’a d’ailleurs pas hésité à concevoir également des pneumatiques différents pour BMW et ses concurrents….

En effet, les BMW demandent des structures, des dimensions à l’avant et des gommes très différentes de l’Aston Martin par exemple.


Pour cette première participation commune aux 24 Heures du Mans, BMW et Dunlop avaient des objectifs ‘raisonnables’.

Tout d’abord un niveau de performance permettant de suivre le rythme des meilleurs.

Après une première journée d’essais difficile, le gap avec les meilleurs GT2 a été réduit pour plafonner à entre deux secondes et  deux secondes et demi.
Ce qui reviendrait à moins d’une seconde sur un circuit de longueur classique.

Par ailleurs, il fallait trouver une constance dans les pneumatiques permettant de systématiser les doubles relais, voire même de tenter des triples.

Uwe Alzen, sur la M3 n° 78 l’a d’ailleurs fait avec succès au cœur de la nuit mancelle.

Au terme de ces 24 Heures, les deux partenaires BMW et Dunlop peuvent être fier du chemin parcouru ensemble :

Pas moins de 320 tours de circuit en 24 heures !

 

Texte et photos : Patrick Martinoli

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.