24 HEURESDU MANS : ABANDON DE LA PEUGEOT DU POLEMAN SEBASTIEN BOURDAIS !!!

 

DECIDEMMENT !

Sébastien Bourdais devra encore patienter … 366 jours, s’il veut avoir une chance de remporter ‘’ Sa ‘’ course.

 
Lui, le seul pilote de l’équipe
Peugeot à être natif du Mans !!!
Quel dommage..

On pensait et lui aussi très franchement que cette année pouvait être enfin, la bonne !

Après avoir remporté le 16 mai dernier, les 1000 km de Spa, sa toute première victoire au volant d’une 908 Peugeot, Seb s’était encore distingué en ce milieu de semaine, en s’offrant la pole position des 78émes 24 Heures du Mans.

Et il espérait bien que cette année, il pouvait vraiment viser la victoire.

Après avoir pris le commandement de la course, son équipier, le Portugais Pedro Lamy est malheureusement rentré à son stand à 17 Heures 29’’ , après deux heures trente de course.

Pour ne plus en ressortir. La 908 Peugeot, Numéro 3 étant très rapidement recouverte d’une bâche..

La Peugeot 908 HDi FAP, n°3 ne repartirait donc pas et ne ressortirait plus en piste.

C’en était fini

Le point d’ancrage de la suspension à la coque est en cause
Immense déception pour Bourdais et ses deux équipiers,
Lamy donc et le Français ‘’ US ‘’ Simon Pagenaud  qui ne verront pas le drapeau à damiers ce dimanche, à 15 heures.

D’ailleurs dés que la 908 de Pedro Lamy a regagné son stand, immédiatement une phrase, une terrible  phrase lourde  de conséquences, s’est vite faite entendre :

« La coque est morte »

La 3 ‘’ hors course ‘’ tous les espoirs de Peugeot se reportent désormais maintenant vers la numéro 2, actuellement pilotée par Franck Montagny.

Lequel se retrouve en tête de la course devant la Numéro 1. Et aussi la Peugeot n°4, celle du Team Oreca en troisième position.

Les Audi pointent déjà loin.

Et notamment celle du trio Kristensen – Capello –Mc Nish qui a été victime elle d’une sortie de piste tout à fait inattendue !!!

Le Danois Tom Kristensen ‘’ Mr Le Mans ‘’ puisqu’il compte huit victoires (1997- 2000 à 2005 et 2008) a été  contraint a quitter la piste pour éviter la BMW’Pop Art ‘’ numéro 79. Laquelle roulait certes sur la bonne trajectoire mais… au ralenti !!!.

Kristensen lancé à pleine vitesse ne pouvait que quitter la piste au risque de percuter violemment à très haute vitesse la BMW.

Furieux ce qui est franchement rare pour ne pas dire rarissime, le Dr Wolfgang Ullrich se précipitait dans le stand munichois pour se plaindre du comportement du pilote BMW.

L’Audi de Kristensen a perdu bêtement dans l’opération … trois minutes !!!
 
Trois minutes qui lui couteront assurément cher, très cher dimanche à l’arrivée !!!

Pour l’heure, trois Peugeot caracolent devant avec 1 tour d’avance sur l’Audi la Numéro 9 celle du Français  Romain Dumas et  des Allemands Timo Bernhard et Mike Rockenfeller

Gilles Gaignault
Photos : Gilles Vitry –Patrick Martinoli

  CLIN D’OEIL AU PASSE

Sport

About Author

admin

Leave a Reply