PLAN DE RESTRUCTURATION A MAGNY COURS

 

Nommé le 1er mars dernier à la Présidence du directoire du circuit de Nevers Magny cours, Serge Saulnier a présenté cette semaine en Comité d’entreprise, le plan de restructuration.
Lequel prévoit notamment neuf licenciements et aussi trois départs en retraite, non remplacés.

Serge Saulnier nous explique:

« Lorsque j’ai accepté ce poste en compagnie de Gilles Alegoet, nommé lui membre du directoire, j’ai demandé à avoir ‘’ cartes blanches ‘’.»

Et le Président du directoire de préciser:

« Depuis que Magny cours a perdu l’organisation du GP de France de F1, une restructuration semblait inévitable et indispensable.»

Après avoir minutieusement étudié, regardé et analysé les chiffres et la situation, Serge Saulnier s’en est ouvert au Président du Conseil Général de la Nièvre, le très charismatique Marcel Charmant, ancien sénateur.

Lequel avait justement fait appel aux services de Serge Saulnier au printemps dernier.

Et ce dernier de nous déclarer:

« En acceptant ce poste, je savais pertinemment qu’il y aurait des postes à supprimer et c’est la raison pour laquelle je m’en étais déjà ouvert auprès du pouvoir politique avant de signer. Magny cours ne peut plus vivre grand train et il était urgent et inéluctable de revoir la copie. J’ai pris mes responsabilités dans l’intérêt de la société d’exploitation du circuit. C’est la priorité, l’intérêt de l’entreprise qui prime. Pour la pérennité de celle-ci, il était indispensable et impératif de prendre cette décision.»

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, dit un célèbre dicton !!!

La prochaine étape concernera les entretiens préalables aux licenciements, rapidement avant la fin juin.

Ensuite très probablement, début juillet, Serge Saulnier dévoilera sa nouvelle organisation.

Il explique:

«L’objectif est de relancer le circuit et ses satellites (circuit club-karting).Cela va entrainer inévitablement des mutations en interne. Certaines personnes vont devoir changer de poste pour une meilleure cohérence.»

Et d’ajouter:

« Il va absolument falloir réduire nos charges et le train de vie du circuit. Lequel vit toujours comme si le GP était d’actualité.»


Serge Saulnier nous déclarant:

« Je n’ai pas peur de prononcer le mot RIGUEUR »

En pleine turbulence, un capitaine réduit toujours la voilure sous peine de … sombrer

Une fois la réorganisation mise en place, il sera alors temps d’envisager très certainement de nouveaux investissements.
Et concernant l’avenir et le devenir d’un éventuel et très hypothétique Grand Prix de France de Formule 1, Serge Saulnier, conclut :

« Avant d’y songer et d’en parler, il faudra auparavant et au préalable avoir enfin déniché l’indispensable promoteur, capable de s’engager afin de reprendre à son compte et de signer, le contrat paraphé par la FFSA et toujours en cours.»

(voir notre article en lien)

L’AUTOROUTE A77 PARIS-MAGNY COURS

Nous conclurons, en précisant que la ‘’sacro sainte’’ autoroute réclamée par tous depuis des années… ouvrira bientôt, les travaux devant logiquement être terminés pour la fin de l’été.
Magny cours serait alors le seul circuit en Europe, ou l’autoroute débouche sur l’entrée du circuit !!!

Ce qui fait dire au Président du directoire :

« Lorsque j’ai pris mes fonctions, le jour même, l’un des tous meilleurs journalistes Anglais m’a téléphoné pour me souhaiter bonne chance, avant de me lâcher ’ Comprend pas pourquoi on aime pas Magny cours. Moi j’adorais y venir chaque année ‘’»

Serge bénéficie, il est vrai, d’une certaine aura outre manche, son écurie Promatecme y ayant particulièrement brillé des années durant, dans le très réputé Championnat d’Angleterre de F3

Gilles Gaignault
Photos : Johan Sagne et Photoclassicracing

LES CONTRATS DE MAGNY COURS

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2195&Itemid=226

 

Circuits

About Author

admin

Leave a Reply