24HEURES DU MANS : DON PANOS DEVOILE L’ABRUZZI

Ce mardi sur le circuit des 24 Heures, Don Panoz a présenté sa dernière née, la superbe Abruzzi « Spirit of Le Mans ».

Et, reconnaissons-le,  franchement le moins que l’on puisse dire, c’est que Don Panoz n’a pas fait dans la… dentelle!!!.

Cette magnifique Panos Abruzzi,  qui n’est pas sans ressembler à la sublissime Delahaye 1935 – année de naissance de Don Panos – a reçu une ‘’Standing ovation’’ lors de son baptême manceau.

  
Amoureux des 24 Heures, Don Panos l’a immédiatement rappelé à l’assistance, parmi lesquels figurait le Président de l’ACO, Jean Claude Plassart :

« Vous connaissez tous mon amour pour Le Mans. Depuis que j’ai commencé l’aventure avec les 24 Heures en 1997, avec ces protos que vous aviez baptisé batmobile .  Puis ensuite,  avec  le modèle  Esperante GTR. Le Mans c’est quelque chose qui est dans mon cœur, dans mon esprit. Je tiens à remercier l’ACO, qui m’a toujours soutenu dans mon projet. L’idée était de retrouver les voitures du passé, lorsque les pilotes débarquaient  de chez eux avec leur auto de course. Pour moi, C’est cela l’esprit du Mans. »

D’où l’appellation ‘’ Spirit of le Mans ‘’ pour sa dernière née.

Mais comme les Batmobile Panos concurrentes aux 24 Heures dans les années 90, l’Abruzzi, verra ses  radiateurs placés  à l’arrière. Ils seront ainsi  refroidit grâce à l’air apporté par les conduits situés sur le toit et les flancs.

En réponse à Don Pannos , Jean-Claude Plassart, Président de l’ACO, a répliqué :

« Don Panoz nous a dit un jour qu’il voulait construire une voiture permettant à un pilote de venir depuis chez lui par la route. Avec Don, on peut s’attendre à tout, mais il a bien suivi son idée et réalisé cette Panos, capable de rouler sur la route et de courir dans la foulée au Mans. »

Effectivement à nos côtés, Daniel Poissenot le ‘’ go betwen ‘’ (intermédiaire entre Panos et l’ACO), nous explique :

« L’idée est d’arriver par la route aux 24 Heures, de changer simplement les roues et le siège  puis d’enchainer et  de disputer la course avant de remettre l’auto dans sa version routière pour regagner la maison »

Développée par Panoz Auto Development  dont les ateliers se situent à Hoschton en Géorgie aux USA, l’Abruzzi  sera construite à 81 exemplaires au cours des trois prochaines années.
Pourquoi 81 exemplaires ?

 Tout simplement parce que le programme initié par Don Panos  s’inscrit sur les trois années à venir et que par conséquent, au terme de ces trois ans, se disputera la 81eme édition des 24 Heures du Mans.

 
25 Panos Abruzzui  seront donc assemblés annuellement à Hoschton  en Géorgie à proximité du circuit de Road Atlanta qui se trouve lui,  à Braselton.

 
En revanche, chaque véhicule sera livré sur le circuit  Sarthois, à l’occasion des 24 Heures du Mans. Et chaque heureux veinard qui se sera rendu propriétaire de ce véritable P’tit bijou, bénéficiera de deux jours de prise en mains et de tests sur la piste du circuit Bugatti avec les conseils d’un pilote de renom, spécialiste des 24 Heures.
Bien évidemment !!!
Non, sans avoir au préalable signé un  chèque représentant la coquette somme de …. 400.000 € !!!

Ensuite, chaque année,  à l’occasion des 24 Heures du Mans, les possesseurs des Abruzzi auront  tous la possibilité d’effectuer un tour du grand tracé sarthois, en prélude de l’épreuve.
Précisons que cette somptueuse Panos Abruzzi est disponible en trois teintes :
Bleu gris souris , noir perle et rouge

Ajoutons que la voiture sera chaussée de pneumatiques Michelin.

 
La carrosserie utilisera elle un tout nouveau procédé, le système REAMS (Recyclable Energy Absorting Matrix System).

Sa composition permet à la carrosserie d’être infiniment plus légère que la fibre carbone, c’est dire !

Précisions encore que ses concepteurs  utilisent  des matériaux entièrement recyclables.
Ce qui est avouons-le franchement ‘’ tendance ‘’.

Au niveau de la compétition, les débuts sont espérés à l’automne pour l’épreuve Petit Le Mans, avec une Abruzzi confiée au Team PTG.

L’équipe de Tom Milner ayant en effet été choisie pour développer la version compétition.

Précisons que le moteur utilisé provient de chez GM. Qu’il s’agit d’un gros V8 développant 630 ch.

 Gilles Gaignault
 Photos : Panos

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply