24 HEURES DU MANS :LE PESAGE AVEC LES CORVETTE DU TEAM LAA

 COMME TOUJOURS LE TEAM LAA A FIERE ALLURE...

Les deux splendides Corvette engagées par le Team LAA (Luc Alphand Aventures) étaient les premières à rallier la fameuse et mondialement connu Place des Jacobins, située au pied de la non moins majestueuse Cathédrale Saint Julien du Mans.

Et reconnaissons-le à l’applaudimètre, le tout nouveau Team-manager – aux côtés de son acolyte et associé Philippe Poincloux-, l’ancien et brillant skieur et également remarquable coureur automobile, Luc Alphand a reçu une véritable  »Standing ovation » de la part du très nombreux public présent.
Et ravi de le revoir !


Et même si cette année ‘’ Lucho ‘’ ne roulera pas, suivant ainsi les conseils avisés de ses médecins, à la suite de son terrible accident survenu  prés d’Ambert, le 29 juin 2009 lors de la Rand’ Auvergne, Luc n’en a pas moins été ovationné.
 

Et il a trés certainement été aussi courtisé que les pilotes des 908 Peugeot qui suivaient les Corvette lors du pesage.

Questionné sur son absence… au volant, Lucho a raconté les motifs qui l’avaient poussés à déclarer forfait:

« Il n’aurait pas été sincérement raisonnable de reprendre le volant à l’occasion des 24 Heures. Franchement débuter par la comppétition qui est probablement la plus exigeante au monde n’atait pas souhaitable. Ni mes médecins, ni ma famille ne le souhaitaient. L’avertissement reçu lors de ma chute en moto deux semaines après les 24 Heures l’an passé est encore bien gravé dans ma mémoire! Marcher et ne pas être condamné à vivre le restant de mes jours dans un fauteuil est en soi un miracle. Donc pas question de tenter le diable. En arrivant lorsque j’ai découvert nos belles Corvette, j’ai évidemment eu comme un petit pincement au cœur et le cœur justement qui fait Boum-Boum. Et cela te procure un désir, celui de s’installer au volant. Mais, très vite la raison l’emporte. Et pour une fois, la toute première depuis plus de dix ans que j’ai effectué ma reconversion dans la course automobile, j’officierais au poste de commande avec Philippe Poincloux. Sur que ce nouveau role de Team-manager va me permettre de découvrir une autre facette de la compétition. Et de vivre cette épreuve de légende si magique avec un nouveau regard et de nouveaux yeux. Néanmoins, je n’éprouve absolument aucune amertume et vais passer une superbe semaine avec toute notre équipe »

Rappelons la composition des deux équipages.

Au volant de la 72, le trio composé des Français Stefan Grégoire et Jérôme Policand, associé au Hollandais David Hart.

Et dans le baquet de la 73, le duo tricolore Patrice Goueslard – Julien Jousse, accompagné du Hollandais Xavier Maassen

Soit six pilotes déjà habitués au pilotage des belles Américaines, ayant tous déjà piloté ces Corvette. Au Mans comme en LMS ou ils ont trustés ces dernières années victoires et podiums.

Tous sauf le…  »P’tit  »nouveau, le Hollandais David Hart ! Mais si ce dernier découvre l’ambiance extraordinaire qui règne à longueur d’années au sein du Team LAA, il possède toutefois déjà une très bonne expérience des épreuves d’endurance.

 
En l’absence cette année des Corvette ‘’ usine ‘’ véritables épouvantails de la catégorie GT1 depuis des lustres, ces dernières étant dorénavant engagées en GT2, les pilotes de l’écurie Sarthoise LAA, auront donc pour mission de tenter de gagner cette fois-ci les 24 Heures, après leurs multiples podiums derrière les bolides de la ‘’ Maison-mère ‘’

Sur que la partie ne sera pas pour autant facile, vu la qualité du plateau et des voitures alignées. Mais chez LAA, on compte sur la solide expérience pour franchir en vainqueur, dimanche 13 juin, la ligne d’arrivée.

Gilles Gaignault
Photos : Michel Picard –Thierry Coulibaly

Clin d’oeil de Julien Jousse: Son sublissime casque !

 

Sport - Autre

About Author

admin

Leave a Reply