RALLYE DU MAROC HISTORIQUE : VICTOIRE FINALE POUR LA PORSCHE DE GREGOIRE DE MEVIUS

 


Au terme d’une semaine de course, c’est la Porsche du pilote
Belge Grégoire de Mévius qui a remporté samedi soir à Marrakech après plus de 2000 km de pistes, la première édition du Rallye du Maroc Historique, remarquablement organisé par le tandem José Andréani –Yves Loubet, les promoteurs du très réputé Tour de Corse Historique, dont on fêtera d’ailleurs déjà, du 5 au 10 octobre prochain, la dixième édition.

 

Grégoire de Mévius l’emporte donc dans la belle ville Impériale de Marrakech, sous une chaleur caniculaire (42°) après avoir pris le commandement du Rallye, jeudi lors de l’étape qui arrivait à Ouarzazate dans le sud désert marocain.

Il triomphe en précédant la Ford Escort RS du tandem Dominique Depons-Jean Bourgoin, classé second à 5’10’’3  et l’Opel Manta 400, du duo Paul Emile Decamp-Michel Gautheronles derniers vainqueurs du Grand Rallye du Maroc  en 1988 – qui finissent sur le podium, terminant à 9’13’’8.

Suivent aux places d’honneur dans l’ordre, la Porsche 911 Carrera de Jean Michel Coll-Eric de Miguel, quatrième à 10’03’’8 et une autre Porsche de l’équipage Jean Pierre Mondron – Nicolas Gilsoul, cinquième à 10’06’’.
Le proto DS Citroën de Frédéric Daunat-Thibaut de Waziéres prend une très belle sixième place à 12’37’’9

On pointe ensuite la Porsche de Philippe Vandromme-Frédéric Vigier, laquelle termine septième à 17’23’’3. Puis la Renault 5 Alpine de l’ancien multiple lauréat du Tour de Corse, Jean Pierre Manzagol, huitième à 19’13’’2.

Le Top 10 étant complété par  la Golf GTI d’Henri TrautmannCatherine Dou, neuvième à 19’25’’4 et la très jolie Porsche 924 ‘’bleu des mers du sud ‘’ du couple Jean Marc et Patricia Bussolini, dixième à 19’47’’7

Quant aux équipages Philippe Gache et Erik Comas, longtemps aux avant postes, ils ont été contraints à l’abandon vendredi au sud de Ouarzazate.

A la suite d’un début d’incendie pour le pilote de la Talbot Lotus. Erik Comas, l’ancien pilote de F1, préférant stopper sa Berlinette Alpine Renault, suite à une usure d’arbre a cames, risquant d’entrainer la casse de son moteur !

Grégoire de Mevius né le 16 août 1962 à Namur, n’est pas un inconnu du milieu des Rallyes. Car le Champion Belge s’est particulièrement illustré dans les années 1988 – 2001, obtenant comme meilleur résultat sur le plan International, une belle quatrième place au volant d’une Subaru Impreza, lors du célèbre Rallye ‘’RAC’’ de Grande Bretagne 1998. Et une sixième au lointain Rallye d’Australie en 1990.

On l’a ensuite vu à partir de 1999 au départ de très nombreux Rallyes-raid comme le prestigieux Dakar ou il remporte trois succès d’étape en 2002, roulant au volant d’un Nissan du Team d’André Dessoude. Auparavant, il avait remporté le Rallye des Pharaons en Egypte co -piloté par Alain Guehennec.

Il a également triomphé au Rallye d’Orient en 2004. Et, toujours en Rallye, ‘’ cerise sur le gâteau ‘’, l’ami de Mévius, a été deux fois couronné Champion du monde en catégorie Groupe N avec une Mazda 323

Sa victoire est amplement mérité car Grégoire a des la première étape Rabat –Beni Mellal, occupé la place de dauphin derrière le premier leader, Philippe Gache.

 
A l’arrivée à Marrakech, de Mévius qui découvrait sa Porsche du Team Kronos, ici au Maroc a raconté sa semaine:

« Tout d’abord je tiens à féliciter les organisateurs de nous avoir concocté un fabuleux Rallye. Le parcours était tout simplement inouï. Que du plaisir, rien que du bonheur pour le plaisir des yeux.  Mais aussi bien sur, sur  le plan du pilotage. Avec Alain, on s’est franchement vraiment super régalés. Et c’est une grande joie d’ouvrir le palmarès de ce Maroc Historique. Pour une première, tout a été top et c’est avec plaisir que nous serons au départ de la seconde édition en 2011.»

De telles paroles étaient d’ailleurs sur toutes les lèvres. Y compris sur celles de ceux qui comme Comas, Gache ou Antoine Vandromme ont été hélas contraints à l’abandon !

Preuve que Yves Loubet – José Andréani et leurs équipes ont eu bien raison de relancer cette épreuve mythique que toutes les plus grandes équipes de rallyes de l’époque cherchaient chaque année à accrocher à leurs palmarès (Alpine Renault –Citroën –Fiat – Lancia – Ford)


D’ailleurs, l’un des journalistes qui a eu la chance de vivre ces Rallyes du Maroc d’antan, notre ami Christian Vella désormais établi à Rabat, et qui a suivi cette première édition du Rallye du Maroc Historique, ne tarissait pas, lui non plus, d’éloges sur cette épreuve du renouveau.

Gilles Gaignault

Photos: Frédéric Chambert- Haase – photo Photoclassicracing

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply