RALLYE DU MAROC HISTORIQUE : LA COURSE POUR LES ENFANTS

  

Comme il l’avait annoncé, le pilote Nancéien, Jan-Hug Hazard a pris la direction du Maroc. Et ce afin de participer en tant qu’ouvreur au premier Rallye du Maroc Historique

Avec son équipe, il est parti de Bosserville en Meurthe et Moselle prés de Nancy. Direction Rabat, après de longues heures de route et de longues tarctations à la frontière.

 

Sur le plateau, sa légendaire BMW M3 aux couleurs de « L’Est Républicain ». Mais pour les pistes marocaines, les élèves en bac pro à Saint-Michel ont pris en main le bolide.

Au menu, remplacement des freins, des jantes et des pneus, protection du sous bassement de la caisse (pierres), changement de tous les silent -blocks et des bavettes de protection, renforcement de tous les périphériques et aménagement intérieur.

Un programme chargé mais mené à bien.

En début de semaine, c’est  donc avec le numéro « 0 » sur les portières que Jan-Hug Hazard a pris le départ de la première étape au départ de la capitale marocaine.

Direction Beni-Mellal.
Ouvreur officiel de ce premier Rallye de Maroc Historique, le pilote nancéien a une fois encore joué les éclaireurs dans les spéciales concoctées par Yves Loubet et José Andréani.

Mais ce déplacement marocain est avant tout placé sous le signe de la générosité. En effet, le Nancéien a embarqué avec lui, plus de trois mètres cubes de fournitures scolaires.

Dans ses cartons, des livres, des cahiers et des règles offerts par le collège-lycée Saint-Michel de Bosserville, et des stylos donnés par la CRAM Nord-Est, l’autre partenaire du sportif.

Mardi soir, à l’arrivée de l’étape, c’est le maire de Beni-Mellal, Chada Ahmed, et Driss, l’instituteur, entourés d’une délégation composée d’officiels et des organisateurs, qui ont reçu la donation Française qui sera destinée à une école située dans le quartier de Sidi-Jaber.

Et comme le rappelaient Jan-Hug Hazard et Chaymaa, la coordinnatrice marocaine qui a rendu tout cela possible:

« Il en reste autant en France. Pour ce qui est des demandes spécifiques, il suffira de nous le demander et on fera le nécessaire maintenant que les contacts sont pris. »

Jeudi matin, direction Ouarzazate avec, au menu, 74 km de spéciale… et une nouvelle distribution de fournitures scolaires…sur le parcours.

Il en sera ainsi jusqu’à l’arrivée à Marrakech samedi soir.

 
Ou quand le sport se met au service de la bonne cause !


Yannick VERNINI-(L’Est Républicain)

 

Historique Maroc Historique

About Author

admin

Leave a Reply