CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS: LE TORCHON BRÛLE ENTRE PROPRIETAIRE ET LOCATAIRE !

Waouh !

Il y a de la friture sur la ligne…

Il est vrai que nous sommes …en Belgique !!!
Mais tout de même…

Bref, rien ne va plus et il y a du RIFIFI autour du célèbre circuit de Francorchamps.

Mais revenons un peu en arrière au début du printemps.
D’abord il y a eu l’effondrement d’un tunnel sous la piste et  reconstruit entretemps mais qui causa des problèmes aux camions lors de la manche Belge des World Séries by Renault, dont le gabarit n’était manifestement pas adapté aux dimensions du nouveau tunnel (!).


Puis, ensuite on a eu droit à l’histoire rocambolesque de ‘’ la panne de courant ’’ lors des dernières 1000 Km de Spa (LMS) le dimanche 9 mai dernier.

Pépin majeur s’il en est au cours d’une course Internationale entraînant l’interruption de l’épreuve durant près de 45 minutes !!!

Depuis lors, gestionnaire (ISF: Intercommunale de Spa-Francorchamps) et locataire (SPCSF: Société de promotion du circuit de Spa-Francorchamps) ne sont plus vraiment sur la même longueur d’ondes…

C’est le moins que l’on puisse dire !!!

Mieux, le torchon brûle entre le Président de l’ISF, Jean-Marie Happart – issu de la politique – et le directeur de la SPCSF, Pierre-Alain Thibaut, ancien pilote automobile.

Le déclencheur:

Une lourde facture de … 803.OOO € envoyée par Jean-Marie Happart à la Société de Promotion du Circuit de Spa-Francorchamps et ce pour services prestés !

Depuis les deux parties se cherchent des poux… C’est assurément le moins que l’on puisse dire.

Entre autre, à propos des nouvelles infrastructures inaugurées en 2007 et communément appelées :

‘’Le Paquebot"

Certaines mauvaises langues l’appellent même "Le Titanic"  et ce en raison des multiples problèmes engendrés depuis le début du nouveau complexe:

Fissures, fuites d’eau, pannes électriques, mauvaises odeurs, déclenchements intempestifs des alarmes anti-feu, climatisation trop faible ou défectueuse et ascenseurs en panne sont effectivement régulièrement pointés du doigt par la Société de location, les usagers et la presse.

Il faut savoir que la Société de Gestion (ISF) est gérée par la Région Wallonne et que depuis 2007 l’organisation du Grand Prix de Formule1  – comme c’était le cas pour le GP de France- est largement déficitaire et que depuis la fin 2007, les politiques prônent la création d’une Société unique, pour enfin en améliorer la gestion.

 
Mais depuis deux ans et demi et malgré toute la bonne volonté du Comte Etienne Davignon, désigné lui par les politiques pour créer la nouvelle Société, rien ne se passe.

Il en va de même pour le Directeur de la Société de Promotion (locataire du circuit), Pierre-Alain Thibaut.

 
Malheureusement tout son savoir-faire en matière de gestion et toute sa compétence pour améliorer l’image du Circuit Ardennais ne suffisent pas pour desserrer " le frein à main " que forment le politique et ses nombreux méandres sur ce qui est l’un des fleurons parmi les circuits au monde !

Manfred Giet
Photos : Manfred Giet et circuit

Circuits

About Author

admin

Leave a Reply