NASCAR : KURT BUSCH AU FIRMAMENT DES STARS

 KURT BUSCH REMPORTE LA » ALL STAR RACE  »

Le pilote de la Dodge N° 2 a remporté la ‘’All-Star Race ‘’, une course d’exhibition de la NASCAR, ne comptant pas pour le Championnat mais qui lui a tout de même rapporté plus… d’un million de dollars !
Kurt Busch a devancé Martin Truex Jr, quant à lui vainqueur du ‘’All-Star Showdown’’ un peu plus tôt.

Comme tous les ans avant son épreuve marathon de 600 miles sur le célèbre ovale de Charlotte, en Caroline du Nord, la NASCAR offrait à son public des courses d’exhibition ‘’hors-championnat ‘’ sur ce même circuit.

La ‘’All-Star Race’’, qui change de format tous les ans, réunissait les anciens Champions de la Cup Series, les anciens vainqueurs de l’épreuve et tous les pilotes ayant gagné une course depuis la ‘’All-Star Race’’ précédente.

Cela ne représentait que dix-huit pilotes en tout et pour tout, laissant sur le carreau des têtes d’affiche comme Jeff Burton, Carl Edwards, Greg Biffle ou Juan-Pablo Montoya.

 
Une autre épreuve, le ‘’All-Star Showdown’’, était donc au  programme du week-end avec tous ces concurrents. Les deux premiers se voyaient offrir des places dans la ‘’All-Star Race’’ tandis qu’un dernier pilote, élu par les fans sur internet, gagnait lui – petit veinard – l’ultime place sur la grille !

Le ‘’All-Star Showdown’’ se composait de deux segments de vingt tours.

Les qualifications ayant été annulées pour cause de pluie, la grille de départ était tirée au sort, ce qui permettait à David Ragan et Max Papis de s’élancer de la première ligne !

La course était rapidement menée par Greg Biffle et Carl Edwards, les coéquipiers de la Roush Fenway Racing, avant que Martin Truex Jr ne vienne mettre tout le monde d’accord pour s’imposer au terme des quarante tours.

 
Biffle raflait la deuxième et dernière place qualificative pour la ‘’All-Star Race’’ sous le nez de Jeff Burton. Carl Edwards, malgré sa 10ème position, le rejoignait dans la course suivante grâce … au vote des fans.

Kyle Busch furieux

La ‘’All-Star Race’’ se décomposait en quatre segments :
Un premier de 50 tours avec ravitaillement obligatoire au milieu, deux relais de 20 tours et enfin, après une pause de dix minutes et un nouvel arrêt obligatoire, un sprint final de 10 tours.

Tout était donc fait pour assurer le spectacle. Kurt Busch, lui aussi bénéficiaire d’une pole position par tirage au sort, donnait le rythme et remportait le premier segment. Les deux suivants tombaient dans la poche de Jimmie Johnson, déjà vainqueur de la ‘’All-Star Race’’ par le passé.

Pour le quatrième et ultime segment, les esprits s’échauffaient et il ne fallait même pas attendre la fin de la première boucle pour qu’un accident survienne. Poussé par un Joey Logano en perdition, Mark Martin partait à l’équerre et fauchait David Reutimann, emportant au passage plusieurs autres voitures  dont celle de Jeff Gordon

Sur le ’’ restart’’, Denny Hamlin et Kyle Busch, les coéquipiers de la ’’ Joe Gibbs Racing ’’, menaient les débats sans se faire aucun cadeau. Busch tentait un dépassement par l’extérieur en sortie de virage mais Hamlin ne lui laissait aucune place et Busch frappait violemment le muret.

Ce contact le faisait rétrograder rapidement avant qu’il ne perde définitivement le contrôle de sa Toyota et provoque un accident avec Kasey Kahne, les contraignant à l’abandon.

Kyle Busch rentrait aux garages, furieux contre Hamlin, et se garait devant le camion de son coéquipier en annonçant dans sa radio qu’il voulait le « tuer »

Sa réaction très vive forçait leur patron, Joe Gibbs à les convoquer dès la fin de la course pour s’expliquer et se calmer.

Kurt Busch profitait de tous les incidents pour pointer en tête dans le dernier tour mais son succès devait encore attendre. Derrière lui, Jimmie Johnson partait seul à la faute et finissait dans le gazon intérieur de la ligne droite avant sans abimer sa voiture.

Le drapeau jaune était sorti et, les tours sous régime de neutralisation ne comptant pas ici, le peloton (ou plutôt ce qu’il en restait) repartait pour deux tours.

Avec Johnson et Kyle Busch ’’hors-jeu ‘’ et Hamlin trop loin dans le paquet, Kurt Busch n’avait aucune difficulté à s’imposer malgré un dernier effort de l’incroyable Martin Truex Jr qui échouait de peu dans sa tentative de faire le doublé.

 
Joey Logano, Denny Hamlin et Tony Stewart complétaient le Top 5. La victoire de Kurt Busch lui permettait d’engranger plus d’un million de dollars et une bonne dose de confiance pour le Coca-Cola 600 qui se déroulera dimanche prochain et comptera cette fois pour le Championnat.

Renaud LACROIX
Photos : NASCAR

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply