MOTO GRAND PRIX DE FRANCE : …TROIS FOIS L HYMNE ESPAGNOL !!!

 LE PODIUM EN MOTO GP

Sous un chaud  soleil et devant 100.000 spectateurs rassemblés sur le circuit Bugatti du Mans qui accueillera on l’a officiellement appris ce dimanche -la manche Française du mondial de vitesse jusqu’en 2016 – l’hymne Espagnol a sonné et retenti par … trois fois ce dimanche pour saluer les victoires des… pilotes ibériques !

Avec dans l’ordre Jorge Lorenzo (MotoGP), Toni Elias (Moto2) et Pol Espartago (125)

 

125 : Espargaro à la tête d’un trio ibérique

D’emblée le vainqueur potentiel, l’Espagnol Pol Espartaro, s’échappe avec l’auteur de la pole position, lequel n’est autre que son compatriote Nicolas Terol. Les deux meneurs se livrèrent à un formidable ‘’mano à mano’’ jusque sur la ligne. L’Anglais Bradley Smith fait les frais du règlement de compte dans le groupe de chasse en se faisant déborder in extremis par un…  troisième ibérique Marc Marquez.
Résultat un premier podium 100%’ made in Spain ‘’ !!!

Moto2 : Cluzel trop tendre pour Elias

La prise de pouvoir du Français Jules Cluzel fut brève. Moins d’un demi tour après avoir débordé le meneur Toni Elias. Lors du sixième passage, il chutait sans gravité avant le Dunlop. Il restait alors à l’ex animateur de la catégorie Moto GP  a assurer le gros lot, convoité de loin par Simon et Corsi devant un peloton décimé par les chutes.

MotoGP : Lorenzo trop fort

Encore diminué par des douleurs à l’épaule, Valentino Rossi ne résista que dix tours à l’appétit ‘’de loup’’ de son coéquipier, l’ Espagnol de Majorque.

Après l’avoir débordé, le cadet des pilotes Yamaha déposa littéralement ‘’ El Doctor ‘’ qui tient à distance les poursuivants où Andrea Davizioso (Honda) règle Dani Pedrosa en difficulté sur ses pneus. L’Australien Casey Stoner, de nouveau parti tôt à la faute, laisse son partenaire Nicky Hayden compléter le podium pour le compte de Ducati.

Vaillant mais réellement impuissant à coller au train des machines officielles, le Français Randy de Puniet pointe à une belle septième place.

Avec neuf points d’avance au sommet du classement MotoGP 2010, suite à sa victoire au Mans, le pilote du Team Fiat Yamaha était très heureux d’avoir remporté deux courses de suite pour la première fois de sa carrière dans la catégorie reine!

Le triomphe de Jorge Lorenzo au Grand Prix Monster Energy de France ne lui a pas seulement permis d’accroître son avance en tête du Championnat du Monde MotoGP à neuf points puisqu’il s’agissait aussi de…  la première fois qu’il remportait deux courses d’affilée dans la catégorie reine !!!

Lorenzo a fait une superbe course en pourchassant d’abord son co-équipier Valentino Rossi puis en passant devant lui pour finalement filer seul vers la victoire, qu’il a obtenu avec 5’’672 d’avance sur l’italien.

“Je suis très heureux de gagner deux courses de suite, c’est la première fois pour moi en MotoGP et cela me permet d’être encore plus confiant”

a déclaré Lorenzo, dont le travail sur les départs a visiblement porté ses fruits.

“J’ai enfin fait un bon départ, j’en suis très content, et je suis facilement passé devant Pedrosa.”

Et d’ajouter :

“ Doubler Valentino n’a pas été facile parce qu’il freinait très tard et je devais donc rester très patient, ce que je n’aurais peut-être pas réussi il y a un an ! J’ai finalement pu passer devant lui mais je ne m’attendais pas à pouvoir partir comme ça. Ma moto et mes pneus Bridgestone répondaient parfaitement et je n’avais aucune difficulté à garder ce rythme.”

Lorenzo avait déjà remporté la manche Française l’an dernier et avait terminé deuxième lors de sa première course MotoGP au Mans l’année précédente.

“Je suis toujours en réussite au Mans depuis que j’ai rejoint Yamaha, avec une seconde place et deux victoires et je crois que je peux dire que j’aime courir ici en France !”

Après son mémorable plongeon à Jerez, Lorenzo a cette fois célébré sa victoire …. simplement assis sur une chaise placée face à un écran géant, à déguster du pop-corn !!!

Portant son attention sur la quatrième manche de la saison qui aura lieu au Mugello dans deux semaines, un circuit où il avait fini deuxième l’an dernier, Lorenzo s’attend à une forte bagarre pour maintenir son avantage au sommet du classement général provisoire.

“Mener le Championnat est fantastique mais la route est longue et nous allons au Mugello maintenant, une piste que j’adore mais où mes adversaires sont très forts,”

a finalement conclu l’heureux pilote Espagnol.

Jean François Meunier
Photos : Moto GP

Moto

About Author

admin

Leave a Reply