F3 GB : VERGNE BRILLANT MAIS OLIVER WEBB PREND LA TETE DU CHAMPIONNAT

Le jeune espoir Français Jean-Eric Vergne, l’un des six pilotes de l’équipe Carlin, n’a pas démérité loin de la, ce week-end sur ses terres.

Et même s’il n’occupe plus la tête du Championnat, Jean Eric nous a franchement épaté par son culot et son talent aussi !

En effet, le pilote Red Bull Junior qui participe au très difficile Championnat de Grande Bretagne de Formule 3 était en France pour la troisième épreuve du Cooper Avon F3 GB Championship.

Laquelle faisait étape et une incursion sur … un circuit Français et se disputait sur le circuit nivernais de Nevers Magny cours, en accompagnement des courses de la Superleague  Formula 

 

Auteur de trois belles courses avec sa monoplace Dallara Volkswagen, Jean Eric finit respectivement quatrième samedi puis premier et second ce dimanche

De belles  »perfs » de la part du pilote de Boisserie l’ Aillerie dans le Val d’Oise mais désormais installé à proximité de son Team British (Carlin) à Milton Keynes au nord de Silverstone.

Néanmoins, Vergne n’occupe plus le commandement du Championnat après les neuf premières manches courues à Oulton Park, Silverstone et donc Magny cours. Trois courses étant disputées par meeting

 
C’est effectivement dorénavant Oliver Webb, membre de l’écurie Fortec, deux fois victorieux à Magny cours au volant de sa Dallara Mercedes, qui s’est emparé de la tète du classement général provisoire de ce Championnat britannique de F3.

Webb totalisant 115 points contre 113, à son adversaire Français.

Jean Eric qui avait fait le plus dur, lors des essais chronométrés, en réalisant la pole vendredi, va surement  longtemps ruminer et regretter d’avoir complètement loupé son départ et calé samedi au départ de la première des trois courses !

S’élançant du coup loin derrière le peloton, littéralement ‘’ déchainé ‘’ il a entamé une sensationnelle et tout à fait exceptionnelle remontée, bataillant pour regagner place après place, remontant de la quinzième position  à la quatrième.

Mais dans l’affaire, il a hélas malheureusement concédé de précieux points, face à son plus sérieux adversaire, Webb qui gagnait d’ailleurs cette manche d’ouverture nivernaise, devançant finalement dans l’ordre les deux pilotes du Team Hitech racing, Gabriel Dias, William Buller et Vergne, revenu du diable veauvert

Jean Eric, nullement déstabilisé gagnait la seconde ce dimanche matin devant… Oli Webb !

Mais ce dernier triomphait dimanche après midi dans l’ultime épreuve devant  Jean Eric Vergne dont la Dallara souffrait d’un aileron endommagé – sans aucun choc -, probablement à cause de problémes d’apppuis.

Ceci explique cela et donc la prise de pouvoir du jeune pilote Fortec.

Un pilote a généralement droit à … UN joker au cours d’une saison. Jean Eric l’a donc utilisé…

Gilles Gaignault
Photos : Antoine Rouzière

F3

About Author

admin

Leave a Reply