ALMS : SUPERBE VICTOIRE POUR PAGENAUD-BRABHAM- FRANCHITTI A LAGUNA SECA

  BEAU SUCCES POUR HIGHCROFT

Formidable réussite pour Simon Pagenaud.

En moins d’un mois, Simon vient en effet de triompher à trois reprises en endurance, remportant dans l’ordre l’épreuve de Long Beach, en ALMS aux USA puis revenu en Europe, les 1000 kilomètres de Spa (second succès consécutif) avec  l’équipe Peugeot et retourné aux USA, ce week-end il l’emporte à nouveau en Californie à Laguna Seca, toujours en ALMS !!!

Décidemment ce début de saison 2010 sourit au Limougeaud Simon Pagenaud !


Ce dimanche ,pourtant parti en dernière position sur la grille de départ, la HPD Acura du trio Pagenaud- Brabham – Franchitti de l’équipe Highcroft Racing, s’est finalement largement imposée sur le redoutable et redouté circuit de Laguna Seca , théâtre de la troisième manche du Championnat US, ALMS.

En effet, bien que second après les essais qualificatifs, le trio a ensuite été rétrogradé jusqu’à … la dernière place de la grille quelques minutes seulement avant que ne soit donné le départ, par les commissaires sportifs car ces derniers estimaient que les pilotes  du Team Highcroft n’avaient pas disputé le nombre minimal de tours et de kilomètres et ce lors des essais libres de vendredi !

Attendre deux jours pour le préciser est assurépment complétement ahurissant et grotesque ! Prévenir le Team juste avant l’envol de la course est débile !!!!

N’ayons pas peur des mots… lorsqu’ils se justifient !

Mais vu la longueur de la course, les pilotes ne désarmaient pas ! Bien au contraitre, cette stupide pénalité les regonflait à bloc.

D’ailleurs après une heure de course, la HPD Acura était déjà remonté et revenue à la troisième place. C’est dire.

Ensuite rapidement l’Acura HPD parvenait à revenir sur la Lola Mazda , auteur de la pole et que se partageaient le trio, Dyson-Smith- Meyrick.

Puis ensuite, les pilotes Highcroft ont finalement bénéficié et profité d’une bévue du leader, la Porsche du Team Cytosport du trio Gidley – Graf – Maassen, pour s’imposer largement l’emportant avec la bagatelle de … sept tours d’avance sur la voiture Allemande.

Le podium étant complété par l’ORECA FLM (Formula Le Mans) confiée au trio Tucker-Bouchut-Wilkins

A l’arrivée, Simon Pagenaud lâchait :

« Aujourd’hui, c’était une de nos meilleures performances. Cette victoire a été durement gagné par chaque membre de l’équipe Patrón Highcroft. C’était une course fantastique avec une action sans relâche. Ce n’est toutefois que lorsque la voiture du Team Dyson a été doublé qu’on a  vraiment pu se détendre, sachant que nous que nous  reviendrions ensuite sur la  Mazda avant le drapeau à damiers.»
 
De son côté David Brabham ajoutait :

 « Nous avons trouvé un bon set-up, obtenant  un bon équilibre. Les températures de pneus  Michelin  nous a autorisé le pick-up  qui nous a aidé à rester sur la piste. Le niveau d’adhérence a beaucoup changé en course  mais nous avons pu nous caler sur un bon rythme  alors que d’autres avaient des problèmes. En Endurance la durabilité l’exige. Vous devez être rapide, être capable de tenir la distance et être impeccable  en course et c’est exactement ce que chez  Highcroft Racing  on a parfaitement démontré aujourd’hui.»

 
Ce succés est de bon augure a trois semaines de la campagne ‘’ Française ‘’ l’équipe Highcroft, débarquant aux 24 Heures du Mans

«  Ce résultat nous donne à tous une très  grande confiance en vu  du Mans. C’est une épreuve mythique et de légende mais le Team Highcroft mérite d’être là. Nous allons donc la traiter comme n’importe quelle autre course et je m’attends à nous livrer à une autre performance éblouissante.»

Au Mans toutefouis, il devra lutter contre … son propre équipier en ALMS, … Simon Pagenaud faisant parie de  »l’armada » Peugeot

Gilles Gaignault
Photos : ALMS

LE CLASSEMENT FINAL DE LAGUNA SECA

1. Pagenaud – Brabham – Franchitti (HPD  Acura ) 6h00’09"654
2. Gidley-Graf-Maassen (Porsche) à 7 tours
3. Tucker – Bouchut-Wilkins (ORECA) à 8 tours
4. Sutherland-Weickardt-Marcelli (ORECA) à 8 tours
5. Bergmeister-Long (Porsche) à 10 tours
6. Mueller-Hand (BMW) à 10 tours
7. Beretta-Gavin (Corvette) à 10 tours
8. Melo-Bruni (Ferrari) à 12 tours
9. Sharp-Van Overbeek (Ferrari) à 12 tours
10. Magnussen-O’Connell (Corvette) à 13 tours
11. Sellers-Henzler (Porsche) à 13 tours
12. Julian-Jeannette-Zugel (ORECA) à 15 tours
13. Auberlen-Milner (BMW) à 15 tours
14. Pagerey-Wong-Ducote (ORECA) à 15 tours
15. Dyson-Smith-Meyrick (Lola-Mazda) à 17 tours
16. Krohn-Jonsson (Ferrari) à 17 tours
17. Pappas-Bleekemolen-Bleekemolen (Porsche) à 18 tours
18. Richard-Villeneuve-Lally (Porsche) à 19 tours
19. Gonzalez-Leitzinger-Junco (Porsche) à 20 tours
20. Gonzalez-Diaz-Junco (Porsche) à 20 tours
21. Miller-McMullen-Hines (Porsche) à 21 tours
22. Lewis-Aschenbach (Porsche) à 21 tours
23. Robertson-Robertson-Murry (Doran Ford) à 22 tours
24. Law-Neiman-Bernhard (Porsche) à 24 tours
25. Sweedler-Kapudija-Lueders (Porsche) à 25 tours
26. Rodriguez-Bieker-Wilson (Porsche) à 25 tours
27. Beggs-Baron (Porsche) à 26 tours
28. Brown-Cosmo (Ferrari) à 43 tours
29. Dalziel-Goossens (Jaguar) à 46 tours

Et l’un des lauréats de l’épreuve sarthoise 2009 au volant de la Peugeot 908 HDi FAP de conclure :

Sport

About Author

admin

Leave a Reply