24 HEURES OFF ROAD : DEPART CE LUNDI AU MAROC

Une toute nouvelle épreuve dénommée les 24 Heures Off Road créée par Jean-Louis Dronne, l’organisateur des 24 Heures 4X4 de France à Chevannes, commençait ce lundi au Maroc

De quoi s’agit-il ?
Avec son équipe de l’ASA 91, Jean Louis Dronne a donné naissance à ces « 24 Heures Off Road du Maroc » qui débutaient ce lundi à Marrakech.

Le concept est simple.
Quatre jours de course sur quatre boucles dans quatre régions.

Les concurrents s’affrontent sur quatre circuits différents, dont la longueur varie entre 19 km 20 et 39 km 50, à l’occasion de quatre manches d’une durée de  »six heures non stop » chacune :

Six heures de Marrakech (circuit de 36,80 km),  Six heures d’Erfoud (circuit de 19,20 km), Six de Zagora (circuit de 33 km) et Six heures de Ouarzazate (circuit de 39,50 km).

Questionné avant le départ, Jean Louis Dronne a expliqué la philosophie de sa nouvelle épreuve ‘’ Exotique ‘’

« L’esprit se veut un mélange de rallye-raid et de courses d’endurance 4X4, avec des passages  fréquents par  la zone d’assistance, où s’effectueront les changements  de pilotes et de copilotes. »

Pour cette « Grande Première », l’épreuve Marocaine a attiré une bonne vingtaine de concurrents avec en tête d’affiche, le Trophy Truck de l’équipage Eric Vigouroux – Alexandre Vinocq.

Première manche, première victoire !

Eric Vigouroux et Alex Winocq ont dominé cette première manche des 24 Heures Off Road Maroc, terminant avec … un tour d’avance sur tous les autres concurrents !

Ces « Six Heures de Marrakech » se disputaient sur un parcours de 36 km 80, constitué d’une alternance de pistes sinueuses et rapides, souvent étroites.

Il y avait beaucoup de voitures plus lentes à doubler, beaucoup de poussière, et il fallait vraiment rester concentré, en prenant un minimum de risques », nous explique Eric.


Eric et Alex ont effectué onze tours avec une régularité de métronome, mettant entre 29 et 31 minutes à chaque boucle, suivant les dépassements.

Conformément au règlement qui impose deux arrêts obligatoires de cinq minutes, ils se sont arrêtés au bout de 2h 30 de course, puis de 4 h 30, le temps de se dégourdir les jambes et d’avaler un sandwich.

« Cela ne nous a pas paru particulièrement fatigant, et nous terminons en pleine forme, d’autant plus que la température n’était pas trop élevée aujourd’hui ».

« Le Trophy Truck n’a connu aucun souci, tournant comme une horloge, et les pneus Toyo ont bien tenu le choc, effectuant sans problème toute la distance. Nous sommes très heureux de cette première victoire, mais nous gardons la tête froide, car nous n’avons disputé que 25 % de la course, » conclut Eric Vigouroux.

Photo : EVR

Gilles Gaignault  –

Rallye Raid

About Author

admin

Leave a Reply