SUPERLEAGUE : CELA IRA MIEUX DIMANCHE POUR LES PILOTES FRANÇAIS !!!

 

Ça ira mieux demain…
On attendait bien entendu les cinq pilotes Français, ce samedi, sur le circuit de Nevers Magny-Cours, théâtre cet après-midi de la troisième séance de qualifications de la saison 2010 de la Superleague Formula.


Assurément surmotivés par l’enjeu de leur course à domicile, les cinq représentants tricolores avaient à cœur de briller et montrer dès le début du week-end que leurs ambitions y sont très élevées.

Dans le Groupe A, Jousse (AS Roma) et Bourdais (Olympique Lyonnais) dominaient d’entrée de jeu les débats avec les deux meilleurs temps… mais leurs chronos étaient hélas réalisés sous drapeau jaune !

Du coup, Bourdais rétrogradait ainsi en quatrième position, tandis que Jousse passait lui malheureusement à la trappe…

Seule consolation pour l’Azuréden Jousse : sa voiture est dans le rythme.

Le Groupe B était lui considéré le groupe de la mort:

Perera (Flamengo), Montagny (FC Girondins de Bordeaux) et Gommendy (Galatasaray) restaient d’ailleurs tous les trois sur le carreau !

Les deux pilotes de l’équipe Barazi-Epsilon (Montagny et Gommendy) concédant respectivement 1’’1  et 1’’5.

Il y a quelques semaines pourtant, Montagny alors qu’il était venu pour une séance de reconnaissance, avait… battu le record de la piste en essais.

Alors  difficile à comprendre…

En quarts de finale, Bourdais héritait de Craig Dolby pour son face-à-face. Le Britannique, solide leader du Championnat, surclassait le pilote de l’OL pour seulement …. 0’’078 et devenait le poleman du jour.

 
Ce dimanche , les Français auront surement à cœur de réaliser une course pleine de dépassements dans le peloton pour espérer marquer de gros points.


Croisés dans le paddock Julien Jousse (AS Roma) nous expliquait :

« Le point positif, c’est que je réalise un joli temps alors que je ne sors du garage qu’en toute fin de séance et que je ne peux faire qu’un tour ; le meilleur. Mais le mauvais, c’est que je l’ai réalisé sous drapeau jaune en raison de l’accident de Martinez ; le temps n’a donc pas été validé. C’est frustrant, car j’avais le rythme pour arriver en finale. »

Quant à Sébastien Bourdais (Olympique Lyonnais) lui il ajoutait :

« La voiture était dans le coup, et ça ne se joue pas à grand-chose sur le face-à-face avec Dolby. Nous avions le même rythme, et lui fait la pole. Il faudra se baser là-dessus pour les courses de dimanche »

Franck Perera (Flamengo) poursuivait :

« Je me bats avec la voiture. Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas. D’autres équipes ont déjà roulé sur cette piste ; ce n’est pas notre cas, et les réglages ont beau ne pas être fondamentalement mauvais, j’ai du mal à m’en sortir. Mais il reste encore deux courses, et un podium n’est pas inenvisageable vu grâce de la grille inversée en course 2. »

Le plus déçu était Franck Montagny (FC Girondins de Bordeaux) Mais le pilote Peugeot en endurance n’en conservait pas moins le sourire :

« On a voulu poser des bases, trouver une voiture saine à piloter. Les sensations sont très bonnes, elle est douce. Mais on concède malgré tout une seconde, et c’est bien trop. Nous allons devoir repartir sur les pistes trouvées lors de nos derniers tests à Magny-Cours, qui présentaient le souci de détruire le pneu avant-gauche. En plus je manque de grip »

Le dernier des tricolores rencontrés, Tristan Gommendy (Galatasaray), concluait :

« Il y a un souci. Certes, je fais une erreur qui me coûte quatre dixièmes, mais le rythme est mauvais. C’est inquiétant car j’ai des réglages très différents de ceux de mon coéquipier Franck Montagny. Les symptômes sur nos machines sont cependant communs ; ça veut dire qu’on doit se pencher sur la voiture pour trouver le problème. »

La première course se tiendra ce dimanche matin de 11h00 à 11h45. Les monoplaces s’élanceront pour la seconde manche avec grille inversée à 14h30, de nouveau pour 45 minutes. Enfin, le départ de la Super Finale, qui réunit les six meilleurs pilotes du week-end, sera donné lui à 15h00.

Gilles Gaignault
Photos : Johan Sagne et Antoine Rouzière

Le classement  des essais avant les eliminatoires:

1. Craig Dolby (Tottenham Hotspur) 1’27"029
2. Yelmer Buurman (AC Milan) 1’27"251
3. Max Wissel (FC Bâle) 1’29"211
4. Chris van der Drift (Olympiacos) 1’28"559
5. Alvaro Parente (FC Porto) 1’28"735
6. John Martin (Beijing Guoan) 1’28"325
7. Davide Rigon (RSC Anderlecht) 1’27"907
8. Sebastien Bourdais (Olympique Lyonnais) 1’27"421
9. James Walker (Liverpool FC) 1’27"725
10. Borja Garcia (Sporting) 1’29"418

Super League

About Author

admin

Leave a Reply