CHAMPIONNAT GB DE F3 : LE FRANÇAIS VERGNE ARRIVE EN LEADER CHEZ LUI A MAGNY COURS

 

Lors de la manche Française de la Superleague Formula qui se déroule en fin de semaine sur le circuit nivernais de Nevers-Magny cours, le très relevé Championnat Britannique de Formule 3, y fera lui aussi également étape, ce samedi 22 et dimanche 23 mai

Une formidable occasion pour le jeune espoir tricolore, Jean-Éric Vergne qui débarque en leader de ce qui est – à juste titre – considéré depuis des décennies comme le Championnat ‘’ référence ‘’ s’il en est, à travers le monde!

Le pilote Red Bull défendra donc sa position de leader du classement provisoire de ce British F3, millésime 2010

Voici déjà plusieurs années que ce Championnat n’avait plus fait escale sur le sol Français. Mais ce retour ce week-end sur la piste de Magny cours ne peut pas être plus approprié.

En effet, on l’a dit, c’est un pilote Français, le Parisien Jean Eric Vergne, désormais établi outre manche dans la région d’Oxford, qui est le leader après les deux premières épreuves, disputées respectivement à Oulton  Park (3-4-5 avril) et  Silverstone (1-2 mai)

Ce dernier, pilote du Team Carlin et qui connait déjà parfaitement Magny cours est l’auteur d’un formidable début de saison et il n’a pas tardé à se faire un nom en Angleterre

Le pilote de l’Equipe de France FFSA a déjà remporté deux courses sur trois disputées lors de la manche d’ouverture disputée prés de Liverpool à Oulton Park et il s’est emparé de la tête de ce très réputé Championnat


Jean Eric confirme ainsi son ambition, à savoir devenir ‘’le tout premier’’ pilote tricolore, victorieux du Championnat British F3

L’épreuve suivante, disputée dans le cadre du Championnat du monde GT FIA, à Silverstone, ne lui a hélas pas permis de gagner à nouveau !

 
Qu’importe, Jean Eric y a engrangé de gros et précieux points et en débarquant en terre nivernaise, il possède tout de même, totalisant 76 points, une bonne avance qui se chiffre à douze points sur son actuel dauphin, Oli Webb lequel en compte 64. Cependant que le troisième James Calado en a scoré 51.

Jean Eric, membre cette année au sein de l’écurie Carlin du très prestigieux Red Bull Team Junior celui la même qui a tout dernièrement permis à Jaime Alguersuari et à Daniel Ricciardo, de remporter les titres en 2008 et 2009

Carlin une nouvelle fois qui se montre comme l’équipe à battre avec pas moins de … cinq victoires en six manches courues en ce début d’année !

 L’autre pilote Carlin, le Norvégien Rupert Svendsen-Cook a triomphé lors de la deuxième course d’Oulton Park cependant que son coéquipier James Calado, a lui remporté deux des trois manches de Silverstone.


A ce stade de la saison, il n’y a eu en tout et pour tout qu’une seule et maigre victoire pour le moteur Mercedes et ce grâce à Alexander Sims, pour le compte du Team ART GP à Silverstone.

Toutes les autres revenant au bloc Volkswagen

A Magny cours, les toutes meilleurs chances du moteur Mercedes reposent sur les épaules du pilote de l’écurie Fortec, Oli Webb.

Lequel s’est classé second lors de quatre des six courses. Joli performance qui lui permet ainsi d’occuper la place de dauphin de Vergne, au classement provisoire

Parmi les pilotes qui se positionnent en rivaux pour le pilote Red Bull, citons Daisuke Nakajima, le fils de l’ancien pilote de Formule 1, Satoru Nakajima. Mais également Carlos Huertas sans oublier le vainqueur du Championnat Formula BMW  Europe 2009, Felipe Nasr

Citons, encore un autre pilote du Team Carlin, Adriano Buzaid, les membres de l’écurie Hitech, Will Buller et Gabriel Dias et aussi bien sur le pilote T Sport, un certain Alex Brundle, fils de…. Martin Brundle.

Un ancien pilote de GP F1 dans les années 80 (Tyrrell –Ligier –Benetton – Brabham -McLaren) et de Jaguar aussi
Marque avec laquelle, il a été sacré Champion du monde en endurance, remportant notamment les 24 Heures du Mans, en 1990.

 
Mais n’oublions pas que Martin Brundle s’était révélé en 1983 dans ce Championnat Britannique de Formule 3, où il s’était montré le rival le plus acharné d’un pilote qui débarquait de son lointain Brésil, le regretté et inoubliable… Ayrton Senna da Silva !

Même si le titre de Champion revint au pilote Brésilien, Martin a par la suite connu une formidable carrière.

Alors, voila avec ce jeune homme, un candidat à surveiller pour Jean Eric Vergne

Gilles Gaignault
Photos : Red Bull

Son fils rêve bien sur de suivre sa trace…
Et donc de l’imiter
Mais il y a pléthores de protagonistes, tous candidats à la victoire.

F3

About Author

admin

Leave a Reply