NASCAR : KYLE BUSCH DOMPTE LE MONSTRE DE DOVER

Kyle Busch a remporté sa deuxième victoire de la saison en devançant Jeff Burton et Matt Kenseth sur le ‘’Monster Mile ‘’ de Dover.

Jimmie Johnson, son plus sérieux rival durant toute l’épreuve, a laissé filer tout espoir suite à une pénalité pour … excès de vitesse dans les stands !

Le rendez-vous de Dover n’a pas offert beaucoup de suspense tant Kyle Busch et Jimmie Johnson se sont montrés dominateurs en menant à eux deux plus de 350 tours sur les 400, au programme.

 
Au départ, Martin Truex Jr ne tirait même pas profit de sa pole position, immédiatement dépassé par Kasey Kahne qui menait la première boucle.

Parti de la cinquième position sur la grille, Johnson prenait la tête au 26ème tour et n’était rattrapé par Busch qu’au 60ème.

A partir de là, la lutte pour la première place ne regardait plus qu’eux et les autres concurrents devaient se contenter de les observer à distance. La course demeurait dans son ensemble très fluide, ne comptant que cinq neutralisations pour des crevaisons ou des incidents mineurs.

 
Cela permettait aux deux leaders de creuser l’écart rapidement sur le peloton. Plus rapide sur les ‘’restart’’, Kyle Busch prenait chaque fois l’avantage juste après le drapeau vert mais la Chevrolet de Johnson devenait plus efficace sur le long terme et le quadruple Champion repassait systématiquement devant.

Johnson en excès de vitesse

Derrière, les ennuis pleuvaient pour de nombreux pilotes :

Kasey Kahne connaissait des problèmes avec son levier de vitesses qui lui faisaient perdre plusieurs tours.

A..J. Allmendinger, un moment en passe de s’emparer de la tête, perdait deux tours à cause d’une roue mal serrée avant de refaire son retard et de récolter une pénalité pour vitesse excessive dans les stands.

Clint Bowyer subissait le même sort après être reparti de son ‘’pit – box’’ en emportant le cric.

De leurs côtés , les coéquipiers Jamie McMurray et Juan-Pablo Montoya cassaient chacun leur barre antiroulis et se voyaient contraints de rentrer au garage pour de lourdes réparations.

A l’avant, les leaders poursuivaient leur ronde infernale.

Le sprint final était lancé à 50 boucles de l’arrivée. Lors du dernier ravitaillement sous drapeau vert, le suspense était à son comble quand Johnson et Busch ressortaient côte à côte de la voie des stands.

Malheureusement le drapeau noir était brandi à l’encontre de Johnson, pris … en excès de vitesse à la sortie.

Il se voyait infliger un drive-through qui le condamnait à perdre un tour et offrait la victoire sur un plateau à Kyle Busch.

Celui-ci  maintenait en effet facilement son avance de cinq secondes sur Jeff Burton, pour s’imposer.

Il remportait sa deuxième victoire de la saison en Cup et aussi sa… deuxième du week-end après son succès en Nationwide Series, la veille.

Matt Kenseth finissait 3ème devant Denny Hamlin et David Reutimann. Johnson terminait 16ème mais empochait quand même les cinq points de bonus pour le plus grand nombre de tours menés (225).

Au classement provisoire du Championnat, il cédait d’ailleurs la deuxième place au vainqueur Kyle Busch et rétrogradait 4ème derrière Kenseth.

Kevin Harvick, avec sa 7ème position à l’arrivée, conservait la tête du général pour 69 points. Martin Truex Jr faisant lui son entrée dans le ‘’Chase’’ provisoire à la 12ème place en détrônant Dale Earnhardt Jr.

Les coéquipiers Ryan Newman et Tony Stewart, 13ème et 9ème de la course, revenaient quant à eux à la porte du fameux et tant convoité ‘’Top 12’’.

Renaud LACROIX

Photos : NASCAR

 

Nascar

About Author

admin

Leave a Reply